Journée mondiale de Biodiversité, Lafarge se met au vert !

Vie des sociétés | 23.05.06
Partager sur :
Journée mondiale de Biodiversité, Lafarge se met au vert ! - Batiweb
Conscient de l’impact de ses activités sur l’environnement, et convaincu de la nécessité de
protéger les écosystèmes et la biodiversité de ses sites pendant et après leur exploitation,
Lafarge s’est engagé depuis plusieurs décennies au réaménagement de ses carrières au fur et
à mesure de leur exploitation.A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, Lafarge organise à Sandrancourt, sur
une de ses carrières, une rencontre avec de nombreux acteurs sensibilisés à la cause de la
biodiversité, en présence de Nelly Olin, Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable.
En 2005, dans le cadre du renouvellement de son partenariat international avec le WWF, Lafarge a décidé de s’engager dans la création d’un système mondial de mesure et d’amélioration de la biodiversité dans les carrières, l’objectif étant ensuite de déployer cette méthodologie à travers le monde. Ce système global de gestion de la biodiversité contribuera à l’intégration de cette problématique dans les activités d’exploitation des carrières du Groupe.

L’étape la plus innovante de ce travail consiste à développer un Indice de Biodiversité permettant de mesurer scientifiquement l’évolution et la qualité écologique des sites du Groupe. Des scientifiques, universitaires et ONG sont systématiquement consultés, et les données récoltées sont partagées avec la communauté scientifique, contribuant ainsi à l’amélioration de la connaissance de la biodiversité locale. Compte tenu des situations biogéographiques très variées des 1000 carrières du Groupe, l’élaboration de cet indice expérimental constitue une démarche extrêmement novatrice et un pari audacieux. Ce système servira ensuite de cadre aux collaborateurs du Groupe répartis dans 76 pays, pour la planification, la gestion et la réhabilitation des carrières, contribuant ainsi à l’amélioration de la biodiversité sur chaque site.

Sandrancourt est l’une des premières carrières dans lesquelles Lafarge teste l’Indice de Biodiversité mis au point dans sa carrière de Mannersdorf, en Autriche. Cette phase de test constitue une étape de validation indispensable de l’Indice de Biodiversité, avant son déploiement à l’échelle mondiale.

Cette approche innovante et ambitieuse de Lafarge vis-à-vis de ses carrières illustre son engagement à garder un temps d’avance dans l’amélioration constante de ses pratiques en matière de développement durable. Lafarge est ainsi la seule entreprise du secteur de la construction répertoriée dans la liste 2006 des 100 multinationales les plus engagées dans ce domaine. Le Groupe est convaincu que la création de valeur à long terme est plus solide lorsque les intérêts des communautés locales et de l'environnement dans lesquels il opère sont pris en compte avec exigence et transparence. Cette stratégie reflète ses valeurs fondamentales qui associent savoir-faire industriel, performance, création de valeur, respect des collaborateurs et des cultures locales, protection de l’environnement et préservation des ressources naturelles et de l’énergie.

Redacteur