L’UFME participe à la révision du CAP « Menuisier Fabricant » Vie des sociétés | 20.07.20

Partager sur :
L’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) a mis à profit son expertise en s’engageant dans la formation initiale auprès de l’Education Nationale et des étudiants. L’UFME a ainsi joué un rôle majeur dans la révision du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) spécialité « Menuisier fabricant ». Validée le 11 mars dernier par la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire, cette révision a pour but de familiariser et d’introduire la dimension industrielle (machines, production informatisée…) auprès des jeunes étudiants.

L’avenir appartient à la jeunesse et l’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) l’a bien compris. C’est pourquoi elle a décidé de prendre part à la révision du Certificat d’Aptitude Professionnelle spécialité « Menuisier fabricant ».  

« Il devenait indispensable de faire une mise à jour de cette formation afin de permettre à ces jeunes d’accéder aux nouveaux référentiels technologiques. Cette optimisation des niveaux d’acquisition et de maîtrise des savoirs facilitera leur découverte et leur intégration dans le milieu professionnel. Même si bien entendu le tracé manuel reste au cœur du métier, l’exploitation de logiciels volumiques ou encore la modélisation numérique 3D deviennent des axes d’apprentissage à part entière », explique Philippe Macquart, Délégué Général de l’UFME.


Si cette révision a pu voir le jour, c’est en grande partie grâce à l’étroite collaboration entre la Commission Spécialisée des Lycéens (CSL), le Conseil Supérieur de l’Education (CSE) ainsi que les Commissions Professionnelles Consultatives « Construction » et « Industrie ».


Ainsi, après plusieurs mois de travail, le nouveau référentiel du CAP Menuisier fabricant sera mis en oeuvre à la rentrée 2020, dans de nombreux établissements d’enseignements professionnels. Par ailleurs, les cours ont été rédigés par une équipe de professeurs et d’experts de la menuiserie industrielle faisant partie de l’UFME.


Au sein de la formation, les étudiants seront amenés à acquérir des compétences dans les domaines de la menuiserie, de l’agencement et du mobilier, ainsi que toutes sortes de matériaux (bois, verre, acier, inox, isolants…).


A la sortie de ce CAP, le menuisier fabricant deviendra un ouvrier professionnel qualifié de la profession. Il interviendra en atelier pour fabriquer différents ouvrages de menuiserie et d’aménagement (pièce, bureau, magasin, lieux de réunions…). 

 

D.T.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’UFME lance son propre organisme de formation professionnelle - Batiweb

L’UFME lance son propre organisme de formation professionnelle

En amont du salon Equip’baie, l’UFME (Union des fabricants de menuiseries) présentait ce 16 novembre son nouvel organisme de formation professionnelle. Lancé cette année, l’UFME Campus vise à accompagner la montée en compétences des professionnels de la fenêtre, qu’ils soient débutants ou déjà expérimentés. Un catalogue de 12 formations, dispensées par le délégué général du syndicat Philippe Macquart, est déjà proposé à tous les acteurs intéressés.
Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !  - Batiweb

Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !

L’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) a publié une fiche de recommandation invitant les professionnels à proscrire la pose de fenêtres en réhabilitation sur un châssis PVC existant. Le syndicat rappelle notamment que le DTU 36.5, qui énonce les règles de l’art pour la pose de fenêtres et portes en rénovation, ne traite que des cas des dormants existants conservés en bois ou en acier. En conséquence, cette solution n’est couverte par aucune garantie.
L’UFME travaille sur la première modélisation acoustique d’une fenêtre - Batiweb

L’UFME travaille sur la première modélisation acoustique d’une fenêtre

Une thèse portant sur le développement d’un outil numérique pour l’évaluation des performances vibro-acoustiques des fenêtres est actuellement en cours au CNAM. Les travaux ont notamment pour objectif de parvenir à la première modélisation acoustique d’une fenêtre, ce qui permettra à terme aux fabricants de menuiseries extérieures d’optimiser les performances et coûts d’une fenêtre avant sa conception. Dans ce contexte, l’UFME annonce apporter sa participation aux recherches. Détails.
L’UFME se relance dans la recherche - Batiweb

L’UFME se relance dans la recherche

Après une première thèse menée sur la « modélisation acoustique d’une fenêtre », l’UFME (Union des Fabricants de Menuiserie) se lance dans un nouveau projet de recherches, cette fois-ci tourné sur la « simulation des performances acoustiques des entrées d’air des fenêtres et coffres de volets roulants », conduit par Julien Puig, pour une durée déterminée de 3 ans.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter