La Cogedim cherche des partenaires ... Meetic ? une solution !

Vie des sociétés | 28.03.07
Partager sur :
La Cogedim cherche des partenaires ... Meetic ? une solution !  - Batiweb
Les actionnaires majoritaires de la Cogedim cherchent des partenaires "sur lesquels s'adosser" financièrement, a indiqué mardi le président du directoire du promoteur immobilier, Christian de Gournay, au cours d'une conférence de presse.
"Nos actionnaires ont donné une mission d'évaluation stratégique à la Banque Rothschild", a annoncé mardi M. de Gournay. "Les premières conversations avec quelques groupes ont déjà eu lieu", a-t-il ajouté, évoquant des "foncières" et de "banques" sans donner plus de précision. "Les actionnaires et le management veulent adosser la Cogedim à une structure financière qui lui permette de continuer son projet", a précise M. de Gournay.

"Nous n'avons pas encore de préférence", a-t-il dit, indiquant que "le travail a commencé il y a un mois" et qu'"il n'y a pas d'urgence". Cette démarche, selon M. de Gournay, "veut dire que nos actionnaires et nous, sommes convaincus que la physionomie du marché immobilier est en train de changer". "Les frontières entre les différents métiers sont susceptibles de se modifier", a-t-il ajouté et "nous ne voulons pas être à l'écart de ce mouvement". L'actionnariat de la Cogedim est détenu à 80% par des Italiens dont l'assureur Carlo Acutis, les 20% restant étant partagés entre Arnaud de Ménibus, président du conseil de surveillance, et l'équipe de management. "C'est une démarche des actionnaires", a ajouté M. de Gournay, assurant que le doublement du chiffre d'affaires, prévu par son groupe, pouvait "être fait sur les fonds propres de la Cogedim".

"Quand on a besoin de partenaires pour réaliser une opération, on va les chercher", a-t-il ajouté en citant comme exemples les réalisations immobilières pour personnes âgées autonomes avec Les Hespérides, et dépendantes avec Orpéa. "Nous avons la conviction que le marché est en train de bouger et nous voulons bouger avec lui", a ajouté M. de Gournay. Cogedim a réalisé en 2006 un bénéfice net de 35 millions d'euros, en hausse de 29% sur un an, pour un volume d'activités de 1,087 milliard d'euros (+22%) et un chiffre d'affaires de 511 millions (+24%), a indiqué Christian de Gournay.

Quelque 54 programmes ont été mis en vente, soit "un programme par semaine", et 2200 logements neufs ont été vendus. La société "double son chiffre d'affaires tous les trois ans", a déclaré M. de Gournay, indiquant que l'objectif pour 2009 est de réaliser un chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard d'euros. Par ailleurs, l'activité de gestion de portefeuille (asset management) continue de croître, de même que l'activité du Fonds (d'investissement) Bureaux dans l'immobilier d'entreprise, mais aussi la réhabilitation de logements anciens pour la vente, "une activité à laquelle nous croyons alors qu'elle est souvent délaissée par les autres promoteurs", a insisté M. de Gournay.

Enfin, alors que le marché immobilier de l'Ile-de-France commence à saturer, la Cogedim veut accroître son implantation dans les grandes métropoles régionales, où elle prévoit une croissance plus forte dans le résidentiel et un marché favorable en immobilier d'entreprise.

Redacteur