Les activités de recyclage des déchets du BTP bientôt simplifiées ?

Vie des sociétés | 10.07.13
Partager sur :
Les activités de recyclage des déchets du BTP bientôt simplifiées ? - Batiweb
Dans le Rapport Mandon sur la simplification du quotidien des entreprises, les activités de recyclage des déchets inertes issus de la déconstruction du BTP et transformation en produits ont été retenues parmi les « Onze moments clés de la vie de l’entreprise » qui doivent être simplifiés rapidement.

Le Syndicat des Recycleurs du BTP se réjouit que les propositions qu’il a présentées lors de son audition aient été retenues parmi les « Onze moments clés de la vie de l’entreprise » qui doivent être simplifiés rapidement, proposées dans le rapport Mandon. Pour le syndicat, le rédacteur du rapport a bien compris l’intérêt de simplifier l’environnement réglementaire des acteurs du recyclage des déchets du BTP.

Le rapport préconise la création d’une rubrique ICPE (
Installations Classées pour la Protection de l'Environnement) spécifique aux activités de recyclage des déchets inertes issus de la déconstruction du BTP qui permettra de mieux refléter la spécificité de cette activité de recyclage des matériaux inertes, et d’identifier le processus qui va de la réception de déchets à la vente de matériaux recyclés.


Il propose aussi de passer de 4 à 3 dossiers pour la création d’un nouveau site de recyclage des déchets eu égard au fait que les informations demandées se recoupent et 3 dossiers suffiraient à les rassembler et qu’en outre cela permettra aux entreprises d’économiser environ 20 000€ par site et 4,5 jours-hommes. « Réduire ainsi leurs coûts, va permettre de multiplier le nombre de plateformes existantes afin de respecter les engagements pris par la France de recycler 70% des déchets du BTP » se réjouit le Syndicat des Recycleurs du BTP.

B.P

Image credit: gerardkoudenburg / 123RF Banque d'images
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Comment lever les derniers freins au recyclage des déchets du BTP ? - Batiweb

Comment lever les derniers freins au recyclage des déchets du BTP ?

Depuis la signature de la charte sur la gestion des déchets de plâtre en 2008, les industriels n'ont cessé de faire croître le recyclage des déchets de plâtre. Ils ont recyclé 66 000 tonnes de déchets en 2014, soit plus de 15 % des déchets de plâtre. Au cours d'un débat, les principaux acteurs de la filière et les représentants des pouvoirs publics sont revenus sur les enjeux du recyclage des déchets de chantier. Des freins subsistent encore pour le développement d'une économie circulaire. Explications.
Recyclage des déchets du BTP : les distributeurs de matériaux saisissent le Conseil d'Etat - Batiweb

Recyclage des déchets du BTP : les distributeurs de matériaux saisissent le Conseil d'Etat

A compter du 1er janvier 2017, une disposition de la loi de transition énergétique impose aux distributeurs de matériaux du bâtiment de reprendre les déchets issus des matériaux et produits qu'ils vendent. Une obligation que conteste la Confédération française du commerce de gros, d'autant que les grandes surfaces de bricolages ne sont, elles, pas assujetties à cette contrainte.
Batimat fait la part belle à la valorisation des déchets du BTP - Batiweb

Batimat fait la part belle à la valorisation des déchets du BTP

La loi de transition énergétique fixe comme objectif de recycler 70% des déchets du BTP en 2020. Pour atteindre cet objectif, les initiatives se multiplient sur le territoire national. A l’occasion du Mondial du Bâtiment, organisé en ce moment même au Parc des Expositions de Villepinte, les professionnels du secteur ont fait le point sur les actions menées. Un nouveau guide destiné à la maîtrise d’ouvrage a par ailleurs été présenté par Récylum. Une nouvelle charte a également été signée.
50 mesures pour une économie 100% circulaire  - Batiweb

50 mesures pour une économie 100% circulaire

Lors d’une visite de l’usine Seb en Mayenne, Edouard Philippe, Premier ministre, a présenté la feuille de route du Gouvernement pour une économie 100% circulaire. Fruit de plusieurs mois de concertation et d’élaboration, elle compte 50 mesures visant à mieux produire, mieux consommer et mieux gérer les déchets. Elle doit également permettre la « mobilisation de tous » pour répondre aux objectifs du Plan Climat.