Les entreprises du BTP ont de plus en plus de mal à recruter (étude) Vie des sociétés | 29.04.21

Partager sur :
L'Observatoire du BTP publie deux nouvelles études sur les métiers en tension dans le bâtiment et les travaux publics. Les entreprises du BTP font en effet face à un manque de personnel qualifié et à une baisse d'attractivité. Dans ce contexte, elles doivent de plus en plus promouvoir leurs métiers, recourir à l'apprentissage, augmenter les salaires, et parfois revoir à la baisse leurs exigences concernant le niveau d'expérience et de qualification des candidats.

Pour sa dernière étude sur les difficultés de recrutement dans le BTP, l'Observatoire du BTP a interrogé plus de 800 représentants d'entreprises du bâtiment et des travaux publics. 

 

De nombreux métiers en tension

 

Les résultats de cette enquête révèlent notamment que 7 entreprises du BTP sur 10 anticipent des difficultés pour leurs recrutements. Or, ces difficultés sont croissantes depuis plusieurs années puisque la part des recrutements anticipés jugés difficiles a augmenté de 23 points dans le bâtiment, et de 25 points dans les travaux publics en 5 ans.

 

Parmi les métiers en tension dans le bâtiment : serrurier-métallier, plâtrier-plaquiste, couvreur, installateur d'équipements thermiques et climatiques, maçon, géomètre, charpentier, plombier, grutier, menuisier, carreleur, peintre, solier moquettiste, ou encore électricien. Du côté des travaux publics, les profils de canalisateurs, charpentiers, grutiers et étancheurs sont les plus difficiles à trouver.

 

Les métiers en tension dans le bâtiment et les TP et leurs effectifs. Source : Observatoire du BTP

 

Un problème de formation et d'attractivité

 

Pour expliquer les raisons de ces difficultés à recruter, les entreprises du BTP évoquent en premier lieu le manque de personnes formées à proximité (17 % dans le bâtiment et 15 % dans les travaux publics). Mais aussi le manque d'attractivité et la concurrence avec d'autres secteurs.

 

Les principales raisons des tensions selon les entreprises de TP. Source : Observatoire du BTP

 

Attirer de nouveaux talents est en effet l'un des principaux défis du BTP. De fait, 79 % des entreprises du bâtiment et 72 % des entreprises des TP estiment que la mise en place d'actions de promotion de ces métiers doit être une priorité.

 

Les entreprises misent également sur l'apprentissage, notamment pour former des jeunes. Sur les entreprises interrogées, plus d'une sur cinq déclaraient avoir d'ores et déjà recours à l'apprentissage.

 

Mais pour recruter plus facilement, les entreprises doivent aussi parfois se résoudre à baisser leurs exigences. Les entreprises du bâtiment interrogées sont ainsi 20 % à revoir à la baisse le niveau d'expérience et le niveau de qualification requis, et n'hésitent pas à augmenter les salaires proposés (17 %).

 

Les principaux leviers mis en place dans le bâtiment. Source : Observatoire du BTP

 

Pour retrouver les deux études dans leur intégralité, c'est ici.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Femmes dans le BTP : des métiers de plus en plus adaptés - Batiweb

Femmes dans le BTP : des métiers de plus en plus adaptés

« Milieu masculin », « nécessaire force physique », « forte pénibilité » etc. Laure Saillour, dirigeante-franchisée de l’agence Attila Le Mans, décrypte les idées reçues sur le BTP et rappelle que les femmes sont pourtant les bienvenues dans un secteur qui offre de nombreuses opportunités professionnelles à des postes très variés. Selon la FFB, les femmes ne représentent encore que 12,3% des effectifs dans le bâtiment.
Plan de relance : les fédérations du BTP signent 4 chartes d'engagement - Batiweb

Plan de relance : les fédérations du BTP signent 4 chartes d'engagement

Dans le cadre du plan France Relance, quatre grandes fédérations du BTP participaient ce mardi 5 janvier à une première réunion de travail avec le gouvernement. A l'issue de cette réunion, les présidents des fédérations ont chacun signé une charte d'engagement. Les différents ministres présents ont ensuite remercié le secteur du BTP d'avoir tenu ses engagements en termes d'activité et d'emploi malgré le contexte de crise et les deux confinements. Le point sur les échanges.
Plus de 500 000 postes à pourvoir dans le BTP d'ici 2022 - Batiweb

Plus de 500 000 postes à pourvoir dans le BTP d'ici 2022

L'activité du BTP et l'emploi dans ces métiers devraient être stimulés de façon positive par plusieurs facteurs à l'horizon 2022, selon le rapport « Prospective des métiers et qualifications » remis par France Stratégie et la Dares au ministre du Travail François Rebsamen ce mardi. Le secteur pourrait en effet offrir jusqu'à 554 000 postes à pourvoir à l'horizon 2022. Analyse.
La construction, un secteur qui recrute ! - Batiweb

La construction, un secteur qui recrute !

S’appuyant sur le nombre d’offres d’emplois déposées ces deux dernières années, RegionsJob propose aujourd’hui son premier baromètre de l’emploi en France. Et surprise : le secteur du BTP semble être le plus dynamique du pays, devant l’industrie manufacturière et agro-alimentaire. Le détail des chiffres de l'étude.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter