Fermer

Les entreprises du BTP ont de plus en plus de mal à recruter (étude)

L'Observatoire du BTP publie deux nouvelles études sur les métiers en tension dans le bâtiment et les travaux publics. Les entreprises du BTP font en effet face à un manque de personnel qualifié et à une baisse d'attractivité. Dans ce contexte, elles doivent de plus en plus promouvoir leurs métiers, recourir à l'apprentissage, augmenter les salaires, et parfois revoir à la baisse leurs exigences concernant le niveau d'expérience et de qualification des candidats.
Publié le 29 avril 2021

Partager : 

Les entreprises du BTP ont de plus en plus de mal à recruter (étude) - Batiweb

Pour sa dernière étude sur les difficultés de recrutement dans le BTP, l'Observatoire du BTP a interrogé plus de 800 représentants d'entreprises du bâtiment et des travaux publics. 

 

De nombreux métiers en tension

 

Les résultats de cette enquête révèlent notamment que 7 entreprises du BTP sur 10 anticipent des difficultés pour leurs recrutements. Or, ces difficultés sont croissantes depuis plusieurs années puisque la part des recrutements anticipés jugés difficiles a augmenté de 23 points dans le bâtiment, et de 25 points dans les travaux publics en 5 ans.

 

Parmi les métiers en tension dans le bâtiment : serrurier-métallier, plâtrier-plaquiste, couvreur, installateur d'équipements thermiques et climatiques, maçon, géomètre, charpentier, plombier, grutier, menuisier, carreleur, peintre, solier moquettiste, ou encore électricien. Du côté des travaux publics, les profils de canalisateurs, charpentiers, grutiers et étancheurs sont les plus difficiles à trouver.

 

Les métiers en tension dans le bâtiment et les TP et leurs effectifs. Source : Observatoire du BTP

 

Un problème de formation et d'attractivité

 

Pour expliquer les raisons de ces difficultés à recruter, les entreprises du BTP évoquent en premier lieu le manque de personnes formées à proximité (17 % dans le bâtiment et 15 % dans les travaux publics). Mais aussi le manque d'attractivité et la concurrence avec d'autres secteurs.

 

Les principales raisons des tensions selon les entreprises de TP. Source : Observatoire du BTP

 

Attirer de nouveaux talents est en effet l'un des principaux défis du BTP. De fait, 79 % des entreprises du bâtiment et 72 % des entreprises des TP estiment que la mise en place d'actions de promotion de ces métiers doit être une priorité.

 

Les entreprises misent également sur l'apprentissage, notamment pour former des jeunes. Sur les entreprises interrogées, plus d'une sur cinq déclaraient avoir d'ores et déjà recours à l'apprentissage.

 

Mais pour recruter plus facilement, les entreprises doivent aussi parfois se résoudre à baisser leurs exigences. Les entreprises du bâtiment interrogées sont ainsi 20 % à revoir à la baisse le niveau d'expérience et le niveau de qualification requis, et n'hésitent pas à augmenter les salaires proposés (17 %).

 

Les principaux leviers mis en place dans le bâtiment. Source : Observatoire du BTP

 

Pour retrouver les deux études dans leur intégralité, c'est ici.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.