Les maisons individuelles mises en péril par la suppression de nombreuses aides Vie des sociétés | 24.07.18

Partager sur :
Après la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) et la FFB (Fédération française du bâtiment), c’est plus récemment la FFC (Fédération française des constructeurs de maisons individuelles) qui a tiré la sonnette d'alarme suite à certaines décisions gouvernementales récentes. Plus spécifiquement, l’organisme redoute une baisse des constructions de maisons du fait de la suppression de plusieurs dispositifs d'aide. Les détails.
Lors de leurs différents bilans sur la conjoncture, de nombreux organismes professionnels avaient tenu à alerter le gouvernement quant aux conséquences désastreuses que pourraient avoir certaines mesures récentes. La FFB, entre autres, n’avait pas hésité à imputer la chute des chiffres de la construction dans le neuf à la réduction du Pinel et à la suppression de l’APL accession.

Un constat avec lequel la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFC) semble pleinement d’accord, comme elle l’a fait savoir dans un communiqué datant du 23 juillet. Pour le président de l’organisme Gérard Lebesgue, nul doute possible : « Suite à la suppression des aides, notamment de l’APL accession, le gouvernement a fermé la porte de l’accès à la propriété aux plus démunis, via la construction de maisons individuelles neuves. »

Un fossé qui se creuse entre métropoles et petites communes

La Fédération va même encore plus loin, estimant que cette décision a d’ores et déjà engendré plusieurs dégâts. « Dans les territoires dits ruraux, la concentration des aides sur la rénovation n’est pas LA solution. Les acteurs ne sont pas préparés, l’offre n’est pas là et les ménages n’ont pas forcément le souhait de se retrouver dans une maison de ville d’un centre bourg », s’offusque Gérard Lebesgue.

« Dans la chaîne de valeur, nous pensons que pour nos concitoyens devenir propriétaire en maison individuelle neuve est une valeur porteuse de développement durable. Attention à ne pas détruire l’outil de production aujourd’hui fortement malmené », poursuit-il.

Bien loin de s’avouer vaincu, le président de la FFC a rappelé au gouvernement que la FFC se tenait à sa disposition pour travailler sur le projet de loi de finances 2019, « sujet ô combien important ». « Ne rentrons pas dans un combat métropole contre territoires ruraux. Nous ne pourrons loger tous les Français dans les métropoles. Tous n’en ont pas les moyens et tous n’en ont pas le souhait », conclut Gérard Lebesgue.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La hausse d’activité dans l’artisanat du bâtiment pousse au recrutement

La hausse d’activité dans l’artisanat du bâtiment pousse au recrutement

Cette fois, même les plus sceptiques devront bien le reconnaître : la reprise du BTP est bel et bien là, et ce ne sont pas les dernières observations de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) qui diront le contraire ! L’organisme a révélé ce 19 juillet que l’artisanat est de nouveau prêt à embaucher, porté par une activité qui ne cesse de croître. De bon augure pour les entreprises concernées.
Capeb, FFB et FNTP reviennent sur les annonces d’Edouard Philippe

Capeb, FFB et FNTP reviennent sur les annonces d’Edouard Philippe

Au lendemain du discours d’Edouard Philippe à l’Assemblée nationale, Capeb, FNTP et FFB font part de leurs inquiétudes. Remise en cause de la déduction forfaitaire, GNR… les syndicats interpellent le Gouvernement. Les mesures annoncées reviendraient à faire porter « au seul secteur du BTP » la moitié des 5 milliards d’euros d’économies recherchées par les pouvoirs publics.
Marché de la maison individuelle : les inquiétudes des professionnels se confirment !

Marché de la maison individuelle : les inquiétudes des professionnels se confirment !

Les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) ont présenté ce 21 septembre les chiffres relatifs au marché résidentiel, et plus spécifiquement à la maison individuelle. Un secteur largement mis à mal depuis début 2018 : en glissement annuel sur douze mois, les ventes de maisons neuves ont chuté de 9,8%. Dans le même temps, le Crédit Foncier s'attend lui aussi à une baisse de la production de crédits immobiliers, à hauteur de -9%. Tous les chiffres.
Vers la création d’un OPCO de la Construction ?

Vers la création d’un OPCO de la Construction ?

Neuf organismes incontournables du BTP ont publié hier, lundi 29 octobre 2018, un communiqué de presse commun annonçant leur volonté de créer un Opérateur de compétences (OPCO) de la Construction ouvert à toutes les branches concernées. Cette initiative permettra notamment de développer les compétences des salariés et de répondre aux besoins des entreprises.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter