Fermer

Malgré les pénuries, Veka tient bon

Les pénuries de plastiques auraient pu déstabiliser la production de Veka, spécialiste de l’extrusion de profilés PVC et concepteur de systèmes de menuiseries. Pourtant, le groupe s’en tire bien, avec +20 % de volume de production en France et +70 % de chiffre d’affaires en Espagne en 2021. De quoi ragaillardir le fabricant, et le préparer à de nouveaux investissements dédiés à sa capacité industrielle et à la sortie d’innovations conçues selon les normes environnementales.
Publié le 17 mars 2022

Partager : 

Malgré les pénuries, Veka tient bon - Batiweb

L’année 2021 ne présageait rien de bon pour Veka, spécialiste de l’extrusion de profilés PVC et concepteur de systèmes de menuiseries (fenêtres, volets et portes). Pourquoi ? Les pénuries de matières premières, qui crevaient le plafond côté PVC, dont le coût a presque doublé.

« Notre métier d’extrudeur gammiste est particulièrement automatisé donc directement dépendant du coût des matières premières. Dans notre process, leur proportion peut représenter 60 %, voire plus, de notre chiffre d’affaires. Cette hausse, très difficile à gérer, a également fortement impacté nos clients et particulièrement ceux du segment du neuf collectif, qui doivent gérer des contrats aux prix fixes conclus bien souvent avant la période Covid. Toutefois, le plus grand défi fut d’avoir suffisamment de matière première pour produire et livrer nos clients », explique Jos Lenferink, CEO de Veka dans le Sud-Ouest de l’Europe et en Afrique du Nord.

Pourtant l’industriel a su s’adapter, avec « une augmentation de 20 % du volume en France qui est à noter, soit environ 20 millions de mètres linéaires produits au total à Thonon-les-Bains », rapporte Jos Lenferink, fier qu’aucun délai n’ait été allongé, « tant pour les références standards que spécifiques ».

Développement prévu en France et en Espagne

 

« Nous n’avons pas répercuté l’intégralité des hausses, ce qui a impacté nos marges », précise Emmanuel Demesmay, Country Manager France. Heureusement, deux nouveaux clients français, ont changé la donne, en lançant leur gamme Lum’Up. Sur le marché espagnol, avec +70 % de son chiffre d’affaires de 2020, grâce à un autre nouveau client :  Ampuero, le n°1 espagnol de la fenêtre et fournisseur de Leroy Merlin dans le pays.

Une évolution des ventes qui s’accompagne d’un développement industriel, nourri par un investissement de 7 millions d’euros sur les deux pays.

4,7 millions d’euros sont prévus pour la France, où Veka organise l’installation de deux lignes d’extrusion sur le site de Thonon-les-Bains (74) et l’équipement de deux nouvelles nacelles/chariots pour le picking. Le groupe cherche aussi à s'équiper d’un nouveau centre logistique entre Thonon-les-Bains et Lyon (69), ce qui nécessitera un budget de 10 millions d’euros et un foncier d’une surface oscillant entre 20 000 et 40 000 m2. De quoi donc améliorer la productivité du parc industriel.

Ligne de plaxage dans une usine Veka - Credit photo : Veka
Ligne de plaxage dans une usine Veka - Credit photo : Veka

Même objectif on Espagne, où le site accueillera une sixième ligne d’extrusion, une troisième ligne de plaxage, ainsi qu’une nouvelle machine de découpe de film.

Une production qui réaffirme ses engagements environnementaux


À noter également que si Veka a pu gérer ses approvisionnements, c’est en exploitant la matière première issue de menuiseries PVC en fin de vie recyclés via son dispositif Veka Recyclage. Ainsi, le groupe concentre 26 % de matière recyclée utilisée dans ses profilés, contre 8 % de la moyenne nationale. 

Au-delà procédés de production que sa gamme de produits, avec la commercialisation du nouveau coulissant VEKASLIDE Hi-5, présenté en avant-première sur les derniers salons Equipbaie et Artibat. 

Nouveau coulissant VEKASLIDE Hi-5 de Veka - Crédit photo : Veka
Nouveau coulissant VEKASLIDE Hi-5 de Veka - Crédit photo : Veka

Muni d’un système de deux vantaux/deux rails et d’une menuiserie à frappe en double vitrage, le VEKASLIDE Hi-5 revendique des performances thermique UW de 1,3 W/(m2.K) et acoustique allant jusqu’aux 38 dB. Disponible dans une cinquantaine de couleurs, le design du modèle s’adapte au goût de son utilisateur. 

Industrialisé en septembre prochain, le VEKASLIDE Hi-5 doit d’abord laisser place au nouveau nouveau coffre de volet roulant VEKAVARANT MASTERBOX, disponible auprès des industriels de la fermeture en main prochain. Fin 2022, le nouveau seuil VEKA 3.0 sera également disposition. Les profilés de cette ligne sont composés à 100 % de matière recyclée « R-PVC », et de 70 % de matière recyclée. Elle demeure 100 % recyclable, conforme aux normes RE2020 comme de la REP bâtiment


Virginie Kroun
Photo de Une : Veka 
 

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.