Matériaux de construction : la production renoue avec les niveaux de 2019 Vie des sociétés | 10.06.21

Partager sur :
Après des mois d'incertitude marqués par la crise sanitaire et la chute des permis de construire, l'Unicem a annoncé une bonne nouvelle ce jeudi 10 juin, à savoir une nette reprise de l'activité des matériaux de construction, avec des chiffres renouant, voire dépassant, les niveaux d'avant-crise. A fin avril, la production de granulats est ainsi en hausse de +4,7 % comparé à avril 2019, et de +2,1 % pour le béton prêt à l'emploi (BPE).

Il y a un mois, l'Unicem constatait déjà une reprise exponentielle à fin mars comparé à un an plus tôt – période marquée par le début de la crise sanitaire et le premier confinement. Ainsi, le syndicat enregistrait +78 % pour les granulats, et même +124 % pour le béton prêt à l'emploi (BPE) !

 

Des chiffres très positifs

 

Dans les chiffres de fin avril, l'Unicem compare cette fois-ci les chiffres avec ceux de l'année 2019, plus représentatifs. Or, il s'avère que la production de matériaux de construction a renoué avec les niveaux d'avant-crise, voire les a même dépassé.

 

Concernant les granulats, la production d'avril 2021 se révèle être en hausse de +4,7 % comparé à avril 2019, et +10,7 % au-dessus de la moyenne d'avril enregistrée depuis 10 ans. Sur les quatre premiers mois de l'année 2021, l'activité enregistre +1,4 % par rapport à deux ans plus tôt, et même +7 % comparé à la moyenne de ces 10 dernières années. Sur douze mois glissants, le bilan est très positif, avec +8,1 %.

 

Du côté du béton prêt à l'emploi (BPE), la production retrouve également son niveau d'avant-crise. A fin avril, elle est +2,1 % au-dessus de celle d'avril 2019, et nettement supérieure à la moyenne des 10 dernières années, avec +15,6 %. De janvier à avril 2021, elle n'est que très légèrement inférieure, à -0,3 % comparé à deux ans plus tôt. Sur douze mois glissants, la progression est de +13,2 %.

 

Le secteur du BTP reste confiant quant à son activité à venir

 

L'Unicem reste également optimiste pour les mois à venir étant donné la conjoncture positive dans le secteur du BTP. Le syndicat souligne que les mises en chantier ont bien rebondi (+7 % en un an) et que les carnets de commande sont bien remplis, avec 9 mois de travaux dans le bâtiment.

 

Seules ombres au tableau : la difficile reprise des permis de construire (-6,5 % en un an), qui pourrait présager d'une baisse de l'activité à venir, et les difficultés d'approvisionnement en matières premières qui persistent.

 

La situation s'améliore du côté des travaux publics. Les facturations progressent ainsi de +8,3 % par rapport au trimestre précédent, retrouvant leur niveau de 2019. Les prises de commande reprennent également - avec +11 % par rapport au mois précédent – bien que leur niveau reste très inférieur à celui d'avril 2019, avec -9 %. Mais l'optimisme reste marqué pour les mois à venir au sein des TP.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Matériaux de construction : l'Unicem estime leur chute à -6,7 % en 2020 - Batiweb

Matériaux de construction : l'Unicem estime leur chute à -6,7 % en 2020

Le mois dernier, l'Unicem notait un rebond de l'activité des matériaux de construction à la fin de l'année 2020, s'expliquant selon elle par un effet de rattrapage lié aux confinements successifs. Alors que vient l'heure du bilan annuel, le syndicat souligne que ce rebond n'aura pas permis de combler la chute du premier semestre. Il estime ainsi à -6,7 % la baisse d'activité des matériaux de construction sur l'ensemble de l'année 2020.
Matériaux de construction : légère baisse de l'activité en février - Batiweb

Matériaux de construction : légère baisse de l'activité en février

L'Unicem a publié sa conjoncture mensuelle ce jeudi 8 avril. Après un rebond en janvier, le syndicat note un ralentissement en février, mais souligne que les chiffres du début de l'année 2021 restent dans la moyenne de long terme. Le syndicat s'inquiète en revanche davantage de la suite, avec la chute des permis de construire sur l'année écoulée, et les débats autour du projet de loi Climat & Résilience concernant la lutte contre l'artificialisation des sols.
2016, année en dents de scie pour le marché des matériaux de la construction - Batiweb

2016, année en dents de scie pour le marché des matériaux de la construction

Si 2016 avait été une très bonne année pour certains secteurs, à l’instar de l’immobilier ancien, elle a été beaucoup moins profitable à d’autres ! L’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction), notamment, déplore la « quasi-stagnation de la production » de granulats. Tous les regards sont désormais tournés vers 2017, qui « devrait renouer avec une progression un peu plus sensible des volumes » selon l’organisme.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter