Mises en vente de logements neufs : l’offre diminue encore Vie des sociétés | 13.02.20

Partager sur :
Mises en vente de logements neufs : l’offre diminue encore Batiweb
Le Ministère de la Cohésion des territoires a publié les chiffres des ventes de logements neufs ce jeudi 13 février. Sur l’année 2019, l’offre s’est réduite de -13,3 % par rapport à 2018. Au quatrième trimestre, 26 700 logement ont été mis en vente, soit -5,4 % de moins que l’année précédente. Parallèlement, la demande reste forte, surtout dans les zones B1 et C, et les prix augmentent, que ce soit dans l’individuel (+3,2 %) et dans le collectif (+4,4 %).

En 2019, 129 000 logements neufs ont été vendus, soit un chiffre quasi-identique à l’année 2018.

 

L’offre toujours inférieure à la demande

 

Si la demande est restée stable par rapport à l’année précédente, notamment pour le collectif, l’offre s’est en revanche drastiquement réduite, avec -13,3 % en un an. L’offre est ainsi passée de 127 200 logements en 2018, à 110 200 en 2019. Cette tendance baissière se poursuit depuis le troisième trimestre 2018, à partir duquel les mises en vente ont fortement chuté, et sont depuis restées à un niveau bas sans reprise durable. Les mises en ventes sont ainsi restées en-dessous de 30 000 logements par trimestre, à l’exception du deuxième trimestre 2019.

 

Dans le détail, les ventes ont légèrement baissé de 34 600 logements au quatrième trimestre 2019, soit de -1 % par rapport au 4ème trimestre 2018. On remarque notamment une baisse de la demande très marquée dans l’individuel (-18,7 %), mais plus stable dans le collectif (+0,4  %).

 

Parallèlement, 26 700 logements ont été mis en vente sur le dernier trimestre de l’année 2019, soit 5,4 % en moins que l’année précédente.

 

Le niveau de l’offre étant plus faible que celui de la demande, l’encours de logements proposés à la vente diminue de nouveau au dernier trimestre. Son niveau est nettement inférieur à celui de la fin de l’année 2018, avec -9,4 %. Il s’établit à 102 100 logements, soit « à un niveau comparable à celui de début 2016 », selon le Ministère de la Cohésion des territoires.

 

La hausse des prix se poursuit

 

Du côté des prix, tous les indicateurs sont à la hausse, que ce soit pour le collectif (+4,4 %) ou pour les maisons individuelles (+3,2 %). Fin 2019, un appartement était en moyenne vendu à 4 300 euros le mètre carré, et une maison individuelle neuve à 283 800 euros.

 

Fait notable pour les appartements : les ventes de trois pièces et plus ont augmenté au 4T 2019. Cette tendance devrait d’ailleurs se poursuivre l’année à venir, alors que les réservations de studios et deux pièces sont en baisse.

 

Côté maison individuelle, les ventes se replient de manière conséquente (-18,7 %) au 4T 2019. Ce recul est particulièrement important pour les maisons de cinq pièces et plus (-28,8 %). Parallèlement, l’offre diminue fortement, avec -25, 3 %.

 

D’un point de vue géographique, la demande augmente dans les zones B1 et C, mais l’offre augmente dans les zones B2 et C. Concernant les régions, seules les régions Occitanie, Pays de la Loire et Provence-Alpes Côté d’Azur présentent une hausse de l’offre et de la demande par rapport au 4T 2018. En Centre-Val de Loire et en Bretagne, les mises en vente progressent et les réservations diminuent. Une situation qui s’inverse en Auvergne Rhône-Alpes et en Corse, où l’offre vient à manquer.

 

A noter que partout ailleurs, mises en vente et réservations sont à la baisse.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Logement neuf : léger rebond des mises en vente ce dernier trimestre Batiweb

Logement neuf : léger rebond des mises en vente ce dernier trimestre

Les ventes de logements neufs font toujours grise mine. Avec 33 900 biens vendus au deuxième trimestre 2019, le Ministère de la Cohésion des territoires note une baisse de -3,3 % par rapport à l’an passé. Les mises en vente se redressent en revanche comparé aux trois derniers trimestres. A noter : la hausse généralisée des prix de vente, que ce soit dans l’individuel (+5,9 %) ou dans le collectif (+5 %).
Les promoteurs s’inquiètent de la forte baisse des mises en vente Batiweb

Les promoteurs s’inquiètent de la forte baisse des mises en vente

Le Ministère de la Cohésion des Territoires a publié ce vendredi 15 novembre les chiffres de la commercialisation des logements neufs au troisième trimestre 2019. La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) fait également part de ses résultats. Dans les deux cas, les bilans font état d’une forte chute des mises en vente d’environ -20 % par rapport au troisième trimestre 2018. La demande étant plus forte que l’offre, la FPI présage d’ores et déjà une baisse des ventes en 2020.
Immobilier ancien : les prix continuent d’augmenter au 3e trimestre Batiweb

Immobilier ancien : les prix continuent d’augmenter au 3e trimestre

Le marché de l’immobilier ancien est toujours en pleine forme. Les prix ont continué leur hausse au troisième trimestre 2019, poursuivant la tendance engagée depuis trois ans. Entre juillet et octobre 2019, les prix ont ainsi augmenté de +3,2 % par rapport à un an plus tôt. Même dynamisme du côté des transactions, qui atteignent un nouveau record avec 1 059 000 ventes à fin octobre. Les ventes ont ainsi progressé de +10,4 % en un an.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter