Nouveau ralentissement sur le marché des matériaux de construction Vie des sociétés | 08.01.20

Partager sur :
Nouveau ralentissement sur le marché des matériaux de construction Batiweb
2019 aura été une année de ralentissement pour les matériaux de construction. Dans sa dernière note de conjoncture, l’Unicem vient confirmer la tendance baissière. Sur un an en novembre, les productions de matériaux ont diminué de - 1% pour les granulats et de - 3,4% pour le béton prêt à l’emploi (BPE). Le recul de l’activité s'établit ainsi à - 0,6% sur un an au troisième trimestre.

Impactée par une pluviométrie « supérieure à la normale » dans de nombreuses régions ainsi que par les grèves et blocages logistiques, l’activité des matériaux de construction a enregistré un nouveau ralentissement fin 2019

 

La dernière note de conjoncture de l’Unicem fait état d’une baisse des productions de matériaux : - 1% du côté des granulats et – 3,4% pour le BPE en glissement annuel en novembre. Pour décembre, l’Union annonce « un coup de frein sensible alors même que les indicateurs et enquêtes témoignaient encore d’une relative solidité ».

 

Dans le détail, l’activité des granulats se contractent de – 1,6% sur les trois derniers mois par rapport au trimestre précédent et de – 1,2% par rapport à la même période de l’an passé. En cumul sur les onze mois de 2019, la production se veut modérée (+ 1,1%). Quant au rythme sur les douze derniers mois, il reste proche de + 1,5%. 

 

Les livraisons de BPE ont reculé de – 1,1% ces trois derniers mois par rapport aux trois mois précédents, et de – 4,1% par rapport à l’an dernier. L’indicateur matériaux s’inscrit également à la baisse : - 0,6% sur un an au troisième trimestre. L’Unicem souligne cependant que les résultats ne sont pas « homogènes selon les matériaux ». Le recul de l’activité des tuiles et briques « se distinguant de la progression plus sensible des produits en béton ». 

 

L’inflexion concerne aussi le nombre d’heures travaillées (- 4% au 3trimestre 2019 par rapport à la même période l’an passé). Sur un an, la baisse est de – 1,2%.

 

Des professionnels inquiets ? 

 

Si l’activité se contracte, dans quel état d’esprit se trouvent les professionnels du secteur ? Le climat des affaires s’est stabilisé en décembre (source Insee). Ainsi, s’ils sont un peu moins optimistes, les entrepreneurs restent confiants quant au mois à venir. « C’est surtout le segment du logement et de l’entretien-amélioration qui fait le plus preuve de résilience », souligne un communiqué. 

 

Les carnets de commande se maintiennent à un niveau élevé (9 mois de stocks de travaux à réaliser pour le cinquième mois consécutif). Les tensions sur l’appareil productif restent « fortes » dans le bâtiment, un secteur également touché par le manque de personnel. 

 

Dans sa note de conjoncture, l’Unicem revient en outre sur les chiffres communiqués par la FFB et la FNTP, des résultats que vous pouvez retrouver dans nos articles dédiés :

 

Quant aux perspectives, l’Unicem évoque une croissance de + 0,5% pour le BPE et de + 1% pour les granulats en 2020. 

 

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter