Une fin d’année incertaine pour les matériaux de construction Vie des sociétés | 04.12.19

Partager sur :
L’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) a dressé ce mardi 3 décembre un premier bilan de l’année 2019 pour la production de granulats et de béton prêt à l’emploi (BPE). Si l’année avait bien commencé, le rythme s’est ensuite ralentit, avec une nette baisse après l’été. Le syndicat reste également inquiet pour cette fin d’année, qui devrait être marquée par la grève SNCF et la suppression des tarifs réduits sur le gazole non routier (GNR). Il s’est en revanche montré plutôt serein pour la conjoncture 2020.

Alors que l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) prévoyait une bonne année 2019 pour les matériaux de construction, le bilan est finalement plutôt mitigé en cette fin d’année. Si l’année 2019 a bien commencé, elle se termine en demi-teinte.

 

Le premier trimestre 2019 avait vu un fort rebond de la production de granulats (+8,5%) et des livraisons de béton prêt à l’emploi (+13,3%). Mais la suite de l’année a fait face à un ralentissement qui s’est accentué après l’été.

 

« L’atterrissage a été un petit peu plus brutal que prévu » a résumé Carole Deneuve, responsable économique de l’Unicem.

 

Pour les granulats, l’Unicem note que la production s’est contractée de -0,9 % sur les trois derniers mois (de août à octobre) par rapport au trimestre précédent, et de -1,3 % par rapport à la même période de l’année précédente. Concernant le béton prêt à l’emploi (BPE), la contraction de la production est encore plus marquée, avec -3 % par rapport au trimestre précédent et -5,2 % par rapport à l’année précédente.

 

Intempéries, grèves et GNR : de nombreuses incertitudes concernant la fin de l’année

 

L’Unicem n’est pas plus optimiste pour la fin de l’année. Elle prévoit une nouvelle baisse en novembre, notamment avec les intempéries, et craint le mois de décembre et son climat social tendu. Le syndicat a rappelé que les grèves SNCF de 2018 avaient déjà affecté le fret ferroviaire de granulats, qui avait chuté de -11 %, à son plus bas niveau depuis 20 ans.

 

Etant donné les incertitudes de cette fin d’année, l’Unicem a revu ses estimations à la baisse et table désormais sur une hausse de +1 % pour la production de granulats, à 345 millions de tonnes, et de +0,5 % pour le BPE, sur l’ensemble de l’année 2019.

 

L’Unicem s’est en revanche montrée plus sereine pour l’année 2020 au vu des carnets de commande dans le bâtiment et les travaux publics. Elle prévoit ainsi une hausse d’environ +1% pour les granulats, et une stabilisation pour le BPE.

 

Nicolas Vuillier, président de l’Unicem, a toutefois souligné que l’année 2020 serait « incertaine, compte tenu d’un certain nombre de facteurs arrivés en cette fin d’année », faisant notamment allusion à la suppression des tarifs réduits sur le gazole non routier (GNR).

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Matériaux de construction : léger mieux en fin d'année malgré les tensions - Batiweb

Matériaux de construction : léger mieux en fin d'année malgré les tensions

Il y a un an, l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) misait sur une nouvelle croissance du marché qu’elle représente. Hélas, janvier n’avait pas été de tout repos pour les professionnels des matériaux de construction, et la tendance s’était prolongée durant toute la période hivernale. Le dernier trimestre, plus dynamique, aura heureusement permis de maintenir l’exercice 2018 dans le vert. Tous les chiffres.
Matériaux de construction : malgré une accalmie, l’Unicem reste optimiste - Batiweb

Matériaux de construction : malgré une accalmie, l’Unicem reste optimiste

Dans sa conjoncture publiée ce lundi 1er juillet, l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et des matériaux de construction) note une certaine accalmie de l’activité comparé au premier trimestre 2019, peu représentatif des « tendances conjoncturelles ». Malgré ce ralentissement, le syndicat reste relativement optimiste pour les mois à venir face au haut niveau des carnets de commandes dans le BTP. Il revoit ainsi à la hausse ses prévisions sur l’année, estimant à 2,5% l’activité du BPE (béton prêt à l’emploi) et à 2% celle des granulats.
Matériaux de construction : des volumes « qui se contractent » au premier trimestre - Batiweb

Matériaux de construction : des volumes « qui se contractent » au premier trimestre

Les professionnels des matériaux de construction n’ont pas été épargnés en ce début d’année ! En effet, les intempéries de janvier et février se sont largement faites ressentir sur l’activité du marché, qui a cependant connu une embellie en mars. Le trimestre reste ainsi à un niveau proche de l’an dernier, laissant présager « un certain élan dans les prochains mois ».
Matériaux de construction : le climat conjoncturel reste bien orienté - Batiweb

Matériaux de construction : le climat conjoncturel reste bien orienté

Ralentie, mais en croissance continue : l’activité des matériaux de construction affiche toujours une bonne forme au début du second semestre 2018. Selon l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de matériaux de construction), les volumes de production de granulats et de béton prêt à l’emploi sont parvenus à se maintenir à des niveaux supérieurs à ceux observés à la même période l’année passé. Les mois à venir devraient cependant être moins dynamiques.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter