Nouvelle présidence pour le Syndicat professionnel des monteurs et dépanneurs de grues Vie des sociétés | 29.10.18

Partager sur :
Le Syndicat professionnel des monteurs et dépanneurs de grues (SPMDG) a élu son nouveau président. Il s’agit de Francis Jardet, animateur des sociétés Sud Grues Services et Sud Grues Assistance. Il succède à Bernard Duponchel, dirigeant de la société Duponchel Grues. Au cours de son mandat de président, il s’attachera notamment à revaloriser l’intérêt du métier.
Francis Jardet, nouveau président du SPMDG, a réalisé la majorité de sa carrière au sein du marché de la grue. Avant d’être manager des sociétés Sud Grues Services et Sud Grues Assistance, dont les sièges sociaux sont basés à Lavilledieu (07), il a notamment participé à la mise en place d’un réseau de distribution chez Terex.

Francis Jardet, qui vient succéder à Bernard Duponchel, va articuler son mandat autour de plusieurs axes. Il travaillera tout d’abord à la revalorisation du métier « car nous manquons de techniciens ». On le sait, l’ensemble du secteur de la construction fait face à des difficultés de recrutement et nombreux sont les syndicats à lancer des campagnes pour séduire les jeunes et moins jeunes.

Revaloriser le métier c’est également accompagner les professionnels dans leur formation. « Il est vital que notre profession soit reconnue. Je travaillerai à mettre en place un véritable encadrement de professionnel en continuant le travail déjà en cours pour l’élaboration d’un CACES monteur de grues. Nous nous appuierons également sur le savoir-faire de la fédération DLR pour devenir un syndicat de référence ».

Le SPMDG souhaite en outre devenir un référent et participer pleinement aux prises de décisions en matière législative. « Le rapprochement avec DLR est aussi une opportunité pour nos adhérents de bénéficier d’un bureau de ressources structuré et réactif ».

« La prévention sera aussi au cœur de mes engagements », souligne M. Jardet, « pour anticiper le risque. Notre outil d’informations (site internet) sera revisité pour que les adhérents puissent y trouver facilement toutes les informations recherchées ».

Il précise en outre vouloir créer un fond de soutien aux adhérents qui connaîtraient « certaines difficultés ».

Crée en 2010, le Syndicat professionnel des monteurs et dépanneurs de grues rassemble 54 entreprises (soit 35% du secteur) qui oeuvrent dans le montage, le démontage, l’installation, le dépannage et la réparation des grues à tours (GME, GMA, GMR). Il représente 70M des intervenants sur chantier.

R.C
Photo de une : ©SPMDG - DLR / Francis Jardet
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

1ère édition des Trophées Grues à tour : le jury dévoilé

1ère édition des Trophées Grues à tour : le jury dévoilé

Pour la première année, la Fédération des matériels de construction et de manutention (DLR) et le Syndicat professionnel de Monteurs et Dépanneurs de Grues à tour (SPMDG) organisent les Trophées Grues à tour, afin de mettre en lumière l’expertise des professionnels du secteur. Les deux organisateurs ont dévoilé ce lundi 22 juillet les membres du jury qui évalueront les dossiers de candidature. Les candidats désireux de s’inscrire peuvent d’ailleurs encore le faire jusqu’au 6 septembre.
Parution d’un guide pour la mise en place d’accès motorisés sur les grues à tour

Parution d’un guide pour la mise en place d’accès motorisés sur les grues à tour

Quatre organisations professionnelles ont annoncé la parution d’un guide d’information pour faciliter la mise en place d’accès motorisés sur les grues à tour. Le document, qui fait suite à la recommandation R495 formulée par la CNAM en octobre 2016, vise à aider les chefs d’entreprises à satisfaire leurs obligations en terme de sécurité. Y sont exposées les missions et responsabilités de chacun en cas de location ou d’achats d’équipements.
Les entreprises de la FFB vont accueillir 15 000 bâtisseurs issus des quartiers prioritaires

Les entreprises de la FFB vont accueillir 15 000 bâtisseurs issus des quartiers prioritaires

Nous l’avions annoncé il y a quelques jours, c’est désormais officiel : la Fédération Française du Bâtiment et les ministères du Travail et de la Cohésion des territoires, ont lancé une opération nationale visant à favoriser l’accès aux entreprises du secteur à 15 000 bâtisseurs issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville. La FFB s’est également engagée à renforcer ces actions d’information sur les métiers du bâtiment.
Troisième trimestre positif pour les professionnels des matériels de construction et de manutention

Troisième trimestre positif pour les professionnels des matériels de construction et de manutention

Après un début d’année solide pour les fournisseurs et loueurs d’engins de chantier, toutes les activités couvertes par la Fédération des matériels de construction et de manutention DLR ont encore progressé au cours du troisième trimestre 2018. La distribution, tout particulièrement, affiche une croissance de +15% sur un an, tandis que la location en est à son douzième trimestre consécutif de hausse. Le bilan.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter