La FFB lance une campagne pour promouvoir les métiers du bâtiment Vie des sociétés | 18.04.18

Partager sur :
« J’ai choisi le Bâtiment », c’est le titre de la campagne de promotion des métiers lancée ce jour par la Fédération Française du Bâtiment (FFB). A travers cette campagne, l’organisme met en lumière des hommes et des femmes qui se disent fiers d’appartenir à cette « filière d’avenir ». L’objectif est également d’attirer de nouveaux talents pour ainsi faire face aux besoins de recrutement.
#JaiChoisiLeBatiment se veut l’occasion de combattre les idées reçues et de promouvoir les « beaux atouts » de la filière bâtiment.

La FFB estime en effet que « choisir le bâtiment, c’est mettre de son côté toutes les chances de se construire une belle vie ». C’est également accéder à un secteur qui recrute « quelle que soit la conjoncture » et à des « métiers d’avenir qui intègrent à la fois les nouvelles technologies, le développement durable et la performance énergétique ».

Le ton de la campagne est volontairement décalé afin de casser les préjugés dont peut souffrir le secteur ; l’idée étant de donner envie au plus grand nombre de choisir le bâtiment.

Attirer de nouveaux talents

Jacques Chanut explique : « La reprise, qui se confirme depuis 2016, a d’ores et déjà conduit les artisans et entrepreneurs à créer 20 000 emplois, en solde net, en 2017. Devraient encore s’y ajouter 30 000 postes en 2018, selon les prévisions de la FFB. Mais cela ne suffit pas pour faire face à nos besoins de recrutements».

Alors que le ministère du Travail révèle que plus de 430 000 chômeurs seraient à la recherche d’un emploi dans le BTP, la fédération souligne l’importance de « ne pas baisser les bras (…). C’est pourquoi la FFB lance la campagne #J’aiChoisiLeBatiment », indique M. Chanut.

La campagne met en lumière des hommes et des femmes, apprentis, salariés, chefs d’entreprise, sur les chantiers et les ateliers, « fiers d’appartenir à cette filière d’avenir ».

Quels sont les atouts de la filière ?

Le bâtiment c’est travailler avec les autres et donc être en contact avec différents corps de métiers. Chaque chantier étant unique, c’est aussi faire chaque jour « quelque chose de nouveau ».

C’est également « progresser rapidement dans l’entreprise » et se former tout au long de sa vie : « des formations continues sont financées par les entreprises et permettent de se perfectionner, de prendre de nouvelles responsabilités, voire se reconvertir ».

Le bâtiment « conçoit, construit, restaure et entretient tous les lieux de vie quotidienne ». C’est ainsi participer « à la création et l’entretien de son cadre de vie ».

Le bâtiment propose différents types de contrat : outre les contrats classiques (CDI, CDD), des contrats en alternance sont proposés (contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation).

Qu’en est-il des salaires ? La FFB prend trois exemples :

- 22,33 k€ et 27 K€ pour un ouvrier professionnel coefficient 185 (niveau d’entrée du titulaire du CAP) ;
- 26,3 k€ à 27,5 k€ pour un compagnon professionnel expérimenté (niveau 2) coefficient 230 (titulaire d’un BP, BAC Pro + expérience) ;
- Et 29,6 k€ à 31,8 k€ pour un maître-ouvrier ou chef d’équipe pleinement qualifié (niveau 2) coefficient 270.

Pour découvrir la campagne, rendez-vous sur www.lebatiment.fr.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

Alors que le Gouvernement a publié, le 23 avril dernier, sa feuille de route économie circulaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) annonce le lancement de deux outils à destination des artisans et entrepreneurs. Soutenus par l’Ademe, ils visent à accompagner le secteur dans la valorisation des déchets de second œuvre issus de site de démolition/réhabilitation.
Vers la création d’un OPCO de la Construction ?

Vers la création d’un OPCO de la Construction ?

Neuf organismes incontournables du BTP ont publié hier, lundi 29 octobre 2018, un communiqué de presse commun annonçant leur volonté de créer un Opérateur de compétences (OPCO) de la Construction ouvert à toutes les branches concernées. Cette initiative permettra notamment de développer les compétences des salariés et de répondre aux besoins des entreprises.
Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf

Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf

C’est sans grand étonnement que la Fédération française du bâtiment (FFB) présentait ce 19 mars le point conjoncture relatif au secteur de la construction. De fait, les prévisions de l’organisme semblent s’être réalisées : bien que le niveau d’activité des professionnels se maintienne à un niveau élevé, les indicateurs du marché du logement neuf sont plutôt inquiétants quant aux mois à venir. Le bilan.
L’accueil au cœur de la 9e édition de la Journée de la Prévention

L’accueil au cœur de la 9e édition de la Journée de la Prévention

Chaque année, la Journée de la Prévention est l’occasion pour les salariés du BTP de revenir sur les risques professionnels auxquels ils s’exposent et, surtout, sur les gestes à adopter pour les éviter. L’événement, qui prend de plus en plus d’importance, reviendra cette année encore le 29 mars prochain avec une nouvelle thématique mise à l’honneur : l’accueil des salariés, sur le chantier ou à leurs postes de travail. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter