Prévention des addictions : la Fondation du BTP renforce ses actions Vie des sociétés | 26.11.19

Partager sur :
Depuis 2011, la Fondation du BTP déploie un ensemble d’outils afin d’aider les entreprises dans l’accompagnement des salariés en difficulté avec l’alcool et les drogues. Dans le cadre de sa mission de prévention des risques professionnels, elle annonce le lancement d’une nouvelle formation. Destinée aux entreprises du secteur du BTP, « Déclic Addictions » vise à lever le tabou, sensibiliser les publics concernés et apprendre à (ré)agir.

La Fondation du BTP lance « Déclic Addictions », une nouvelle formation pour prévenir et lutter contre les addictions à l’alcool et aux drogues. Dans un communiqué, l’organisme rappelle que la consommation de produits psychoactifs comporte des risques et impacte directement la santé et la sécurité des personnes. « Les conséquences peuvent être lourdes, notamment sur les chantiers ».

 

Selon une étude menée par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), le BTP est en effet l’un des trois secteurs les plus touchés par ces addictions. Diminution de la vigilance, modification des capacités de raisonnement, du champ de vision et de la perception des risques, absentéisme… comptent parmi les dangers directs identifiés.

 

La Fondation du BTP souligne également que 10 à 20% des accidents du travail sont liés à l’alcool ou à la drogue et que l’alcool est à l’origine de 40 à 45% des accidents mortels (baromètre INPES 2015).

 

Comprendre l’addiction

 

Alors qu’une enquête de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies dévoile que 10,2% des salariés de la construction et 31% des intérimaires du bâtiment fument du cannabis, « Déclic Addictions » a tout d’abord pour objectif d’aider les entreprises du BTP à « lever le tabou ». Il s’agit d’en parler pour mieux comprendre l’addiction, la cerner, en connaître les risques, apprendre à (ré)agir et mobiliser les bons acteurs.

 

A l’origine de l’idée, les préventeurs du Groupe Eiffage en Normandie, souvent confrontés à des salariés en difficulté. Directement concernée, la Fondation a alors développé un programme en collaboration avec Laurence Cottet, experte en addictologie.

 

Trois modules sont prévus :

  • Dirigeants (1/2 journée) afin de prendre conscience de la problématique et des solutions à mettre en œuvre ;
  • Préventeurs/Managers (1 journée) pour échanger sur le thème, mutualiser les bonnes pratiques et découvrir les moyens d’action existants ;
  • Salariés (1/2 journée) pour les aider à considérer l’addiction comme une maladie et savoir comment accompagner un collègue en difficulté vers les soins.

 

La formation va s’articuler autour de sept grandes thématiques :

  • Les étapes qui mènent à l’addiction ;
  • Les méthodes d’identification des addictions ;
  • Les actions à mener ;
  • Les manières de communiquer à ce sujet ;
  • Le fonctionnement des personnes addict ;
  • Les droits et devoirs de chacun dans l’entreprise ;
  • La prévention des addictions.

 

Ce n’est pas la première fois que la Fondation lance ce type d’initiatives. Depuis 2011, elle travaille au déploiement d’outils pédagogiques disponibles sur le site www.premierscombats.com. La plateforme a été mise en place pour sensibiliser les plus jeunes à l’addiction. Tous les CFA de France peuvent y accéder grâce à la convention signée avec le CCCA-BTP.

 

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La prévention des risques, une réelle nécessité pour les entreprises françaises

La prévention des risques, une réelle nécessité pour les entreprises françaises

Malgré les efforts déployés par les entreprises en matière de prévention des risques, Dekra Industrial, spécialiste du secteur, constate toujours « une efficacité limitée faute d’une réelle stratégie dans le domaine ». Le nombre d’accidents recensés ne cesse néanmoins de baisser, les enjeux liés à la prévention étant de plus en plus pris au sérieux par les dirigeants des sociétés.
L’OPPBTP et Manpower, un partenariat gagnant-gagnant !

L’OPPBTP et Manpower, un partenariat gagnant-gagnant !

Depuis 2015, l’OPPBTP forme le personnel permanent des agences Manpower aux métiers du BTP et à leurs risques associés. L’initiative permet aux collaborateurs d’en savoir plus sur les différents acteurs d’un chantier et sur la réalité du terrain ; une façon de mieux comprendre les attentes des clients et d’effectuer « les meilleurs détachements ». En trois ans, 37 sessions de formation ont été organisées et 285 stagiaires ont été formés. Quant au taux de satisfaction ? Il atteint les 100% !
La Capeb continue de réclamer une culture de la prévention à l’échelle européenne

La Capeb continue de réclamer une culture de la prévention à l’échelle européenne

En plein Congrès annuel d’European Builders Confederation (EBC), le président de l’organisme Patrick Liébus, qui dirige également la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment), a rappelé la nécessité d’adopter une culture de la prévention commune à toute l’Europe. Une telle initiative permettrait, selon lui, de mettre en œuvre des campagnes de sensibilisation plus efficaces à l’attention des professionnels du BTP.
L’accueil au cœur de la 9e édition de la Journée de la Prévention

L’accueil au cœur de la 9e édition de la Journée de la Prévention

Chaque année, la Journée de la Prévention est l’occasion pour les salariés du BTP de revenir sur les risques professionnels auxquels ils s’exposent et, surtout, sur les gestes à adopter pour les éviter. L’événement, qui prend de plus en plus d’importance, reviendra cette année encore le 29 mars prochain avec une nouvelle thématique mise à l’honneur : l’accueil des salariés, sur le chantier ou à leurs postes de travail. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter