RGE, les professionnels doivent se former dans les 12 mois à venir

Vie des sociétés | 24.01.14
Partager sur :
RGE, les professionnels doivent se former dans les 12 mois à venir - Batiweb
À 6 mois de l'entrée en vigueur de la mention RGE (reconnu garant environnement), le syndicat national de la fermeture, de la protection solaire et professions associées (SNFPSA) recommande aux professionnels de se former dès maintenant. Cette mention qui vient certifier le travail d'installateurs qualifiés devrait être « vecteur de chantiers ». En juin 2013, seulement 47 % des installateurs en fermetures et stores disposaient d'une qualification Qualibat.

Avec l'entrée en vigueur de l'éco-conditionnalité au 1er juillet 2014 (pour l'éco-PTZ) et au 1er juillet 2015 (pour le crédit d'impôt au développement), le seul moyen pour les particuliers de bénéficier d'une aide financière aux travaux de performance énergétique sera de faire appel à une entreprise titulaire d'une qualification RGE.

La qualification RGE s'obtient de plusieurs façons. L'entreprise peut se former à l’approche globale de la rénovation énergétique via des formations certifiées, se qualifier (Qualibat, Qualifelec, Qualit'ENR...), demander la Mention Efficacité Énergétique pour une qualification Qualibat ou encore, la marque Pro de la Performance Énergétique (déposée par la FFB et géré par un organisme indépendant).

En 2013, seulement 47 % d'installateurs en fermetures et stores se sont certifiés Qualibat. C'est pourquoi le SNFSA s'inquiète du risque de manque de cohésion et d'identification de la profession et lance une campagne de promotion sur le sujet.

« Une très belle opportunité pour la profession »

« Il est aujourd’hui indispensable pour la profession de renforcer et d’affirmer clairement son identité par une montée en compétence de ses professionnels ! (...) si ces derniers souhaitent conserver leurs marchés, il leur reste 12 mois pour se former ou former leurs équipes. C'est une très belle opportunité pour la profession », précise Bruno Blin, président du SNFPSA.

Le syndicat souhaite que les professionnels se forment le plus tôt possible pour obtenir cette qualification, « gage de sérieux et de fiabilité, rassurant les clients ». Il espère ainsi une hausse de l'activité et du nombre de chantiers attribués pour les professionnels certifiés dès le 1er juillet 2014.

C.T

© khunaspix - Fotolia.com

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Eco-conditionnnalité : 10 000 nouvelles demandes de qualification RGE depuis le 1er janvier 2015 - Batiweb

Eco-conditionnnalité : 10 000 nouvelles demandes de qualification RGE depuis le 1er janvier 2015

L'organisme de certification Qualibat fait face à un afflux de demandes de dossiers de qualifications RGE depuis le début de l'année 2015. Les entreprises souhaitant franchir le cap de cette qualification couvrent plusieurs domaines de travaux : isolation, menuiserie, chauffage. De quoi aider les particulier à trouver facilement un artisan « Reconnu garant de l'environnement » à proximité de chez lui. Explications.
Rénovation énergétique : la Basse-Normandie valorise ses entrepreneurs du BTP - Batiweb

Rénovation énergétique : la Basse-Normandie valorise ses entrepreneurs du BTP

L'Arcene, Association régionale pour la construction environnementale en Normandie, vient de lancer un site Internet qui répertorie les professionnels reconnus dans le domaine de la rénovation énergétique. Isolation, ventilation, système de chauffage, rénovation globale... Pour chacun de ces travaux, plusieurs professionnels de Basse-Normandie, labellisés, sont mis en avant.
Ce que le dispositif RGE va changer pour les entrepreneurs - Batiweb

Ce que le dispositif RGE va changer pour les entrepreneurs

A partir du 1er juillet 2014, seuls les professionnels bénéficiant de la mention RGE (Reconnu garant de l'environnement) pourront faire bénéficier leurs clients des aides de l’Etat. Les acteurs de la rénovation globale certifiée NF Maison Rénovée livrent leur vision du dispositif et expliquent ce que celui-ci va changer pour eux, dans leur activité quotidienne.
Eco-conditionnalité : un collectif milite pour la suspension du décret - Batiweb

Eco-conditionnalité : un collectif milite pour la suspension du décret

Depuis le 1er septembre, les particuliers souhaitant bénéficier d'aides financières pour des travaux d'économies d'énergie doivent recourir à des professionnels labellisés RGE. Le collectif « RGE... pas comme ça ! » qui rassemble des particuliers, des professionnels et des associations de promotion de l'écoconstruction dénonce des délais et des obligations intenables. Réaction d'Alain Maugard, président de l'organisme certificateur Qualibat.