Transition énergétique : EDF va devoir adapter son programme nucléaire

Vie des sociétés | 10.02.16
Partager sur :
Transition énergétique : EDF va devoir adapter son programme nucléaire - Batiweb
Le géant français de l'électricité EDF va être contraint d'adapter son dispositif industriel pour répondre aux objectifs inscrits dans la loi de transition énergétique. Cela pourrait se traduire par la fermeture d'un tiers de ses réacteurs, avec des conséquences importantes en termes d'emplois, selon le rapport annuel de la Cour des Comptes.

C'est l'un des effets secondaires de l'adoption de la loi de transition énergétique. Le géant de l'électricité EDF pourrait être contraint d'adapter son parc aux nouvelles ambitions de la France.

En effet la loi de transition énergétique, promulguée en août 2015, plafonne à 63,2 gigawatts (GW) la production d'électricité nucléaire en France. Or, avec l'entrée en service de l'EPR de Flamanville dans la Manche en 2018, EDF devra fermer un ou deux réacteurs pour ne pas dépasser ce seuil.

De plus, loi ambitionne de réduire de 50% la part de l'atome dans la production électrique à horizon 2025, contre 76% en 2015, pour favoriser les énergies renouvelables.

Cela réduirait « d'environ un tiers la production nucléaire, soit l'équivalent de la production de 17 à 20 réacteurs » sur les 58 composant le parc français, dans l'hypothèse d'une croissance modérée de la consommation de courant, estime la Cour des comptes, dans son rapport annuel, publié ce mercredi.


« La mise en œuvre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte est susceptible de remettre en cause les investissements envisagés et d'obliger l'entreprise à fermer un tiers de ses réacteurs, avec des conséquences importantes en termes d'emplois, sans écarter l'éventualité d'une indemnisation prise en charge par l'Etat », ajoute-t-elle.

Un programme de maintenance à revoir

Dans ce contexte, elle juge difficile pour EDF de maintenir en l'état son  "grand carénage", un programme de maintenance lourde de ses réacteurs estimé par l'électricien à 55 milliards d'euros sur la période 2014-2025.

Celui-ci est destiné à améliorer leur sûreté à la suite de la catastrophe de Fukushima (Japon) et à prolonger leur durée de vie au-delà de la limite de 40 ans initialement prévue lors de leur conception.

La Cour estime pour sa part à 100 milliards d'euros le coût de ce programme industriel, sur la base d'un périmètre plus large, sur une période plus longue (jusqu'en 2030).

« La perspective de fermeture de plusieurs réacteurs implique la nécessité pour l'entreprise d'élaborer un nouveau programme de maintenance, afin d'assurer que les réacteurs encore en service produisent de l'électricité dans des conditions de sûreté et avec une rentabilité suffisantes », insiste-t-elle.

Selon ses estimations, « les enjeux s'élèvent à plusieurs milliards d'euros par an» même si « aucune évaluation n'a encore été réalisée, ni par l'Etat, ni par EDF, sur les conséquences économiques potentielles de l'application de la loi».

Par exemple, les charges d'exploitation pourraient être réduites de 3,9 milliards d'euros annuels dès 2025, tandis que les pertes de recettes pour EDF pourraient s'élever à environ 5,7 milliards annuels, explique la Cour. Elle précise ne pas avoir tenu compte des effets des fermetures potentielles sur l'emploi et la croissance, ni des éventuelles compensations que le groupe pourrait obtenir de l'Etat, son principal actionnaire.

EDF se dit prêt

Les sages pointent d'autres incertitudes pesant sur le "grand carénage", qui compte pour une grande part dans les besoins de recrutement de la filière nucléaire, estimés à 110 000 emplois directs et indirects d'ici 2020. Or, ils constatent des « difficultés de formation et de disponibilité de la main-d'oeuvre dans certains domaines techniques» et une mobilisation des pouvoirs publics qui n'est «pas à la hauteur».

Les implications de la loi devront être évaluées dans la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), que le gouvernement prévoit de présenter d'ici fin février. Ce texte réglementaire doit décliner par type d'énergie
(nucléaire, énergies renouvelables, gaz, etc.) les orientations de la loi de transition énergétique.

« Le programme industriel détaillé sera mis en cohérence avec la loi », a indiqué le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, dans une réponse publiée dans le rapport.

« EDF établira un plan stratégique présentant les actions à mettre en œuvre pour respecter les objectifs de la PPE, dans les six mois suivant l'approbation de la programmation », a précisé la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal.
 

C.T (avec AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
FF120-RF de Tenmat : le capot de protection des spots encastrés le moins cher du marché - Batiweb

Le capot de protection de spot encastré est désormais obligatoire pour l'isolation thermique, conformément...


Revêtement élastomère polyuréthane mono composant - EVERFAST® ÉLASTIPROOF TRAFIC - Batiweb

EVERFAST ÉLASTIPROOF TRAFIC est un revêtement élastomère auto polymérisable polyuréthane...


LUXORliving BI180 : Détecteur de mouvement intelligent et élégant pour la maison - Batiweb

Détecteur de mouvement mural pour gestion de l'éclairage intérieur. Installé à...

Dossiers partenaires
Testo fait évoluer la thermographie avec ses nouvelles caméras thermiques - Batiweb

Bénéficiant de plus de 60 ans d’expertise dans le domaine de la mesure, Testo est engagé depuis toujours dans l’innovat…


GENIE® lance le E-Drive sur toute sa gamme de ciseaux compacts GS™ - Batiweb

Le système de moteurs électriques asynchrones choisi par Genie permet de réduire considérablement les coûts de maintenan…


BLOCS-PORTES LARGEMENT VITRÉS : des performances techniques et esthétiques qui n'ont vraiment rien à cacher ! - Batiweb

Notre nouvelle gamme de Blocs-Portes Largement Vitrés s’intègre dans tous vos projets en neuf comme en rénovation. Quels…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb