Économies d’énergie : 1 euro symbolique pour isoler ses combles Vie pratique | 13.02.17

Partager sur :
Spécialiste de l’installation de solutions d’énergies renouvelables, Eco-environnement a récemment lancé la marque Eco Solidarité. Une manière pour l’entreprise de démontrer son adhésion à la loi POPE, qui propose d’isoler ses combles pour 1 euro symbolique grâce au Pacte Éco Solidarité. Explications.
La Loi de Programmation fixant les orientations de la politique énergétique (POPE), adoptée il y a dix ans, vise à assurer l’indépendance énergétique du pays. Pour cela, elle propose des moyens simples et efficaces pour lutter contre la perte d’énergie.

Particulièrement impliquée dans les problématiques environnementales, Eco environnement, société experte en solutions d’économies d’énergie, vient tout juste de lancer sa marque Eco Solidarité, qui s’inscrit dans le cadre de la loi POPE.

Parallèlement, l’entreprise a également dévoilé un vaste plan d’action visant à isoler les combles pour 1 euro symbolique. Un bon moyen de réduire sa facture de chauffage, en somme !

« Les propriétaires d’une maison peuvent en bénéficier, à condition que leurs logements soient situés sur le territoire français, et achevés depuis plus de 2 ans. Leurs revenus fiscaux ne doivent pas dépasser les seuils fixés par les conditions de ressources de l’ANAH », indique Eco environnement.

En outre, ces travaux entrent directement dans le cadre du Pacte Solidarité Isolation mis en place par l’État et sont, de ce fait, financés par les fournisseurs d’énergie. « Éligible, l’isolation est effectuée par des équipes de techniciens Eco environnement hautement qualifiées et certifiées RGE », précise l’entreprise.

Pour rappel, la toiture est le plus gros poste de déperdition énergétique (30 à 40%), devant les murs (20%) et les fenêtres (15%).

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Plan d’Investissement Volontaire : Action Logement déploie trois des mesures en faveur des ménages modestes

Plan d’Investissement Volontaire : Action Logement déploie trois des mesures en faveur des ménages modestes

Trois des sept mesures prévues dans le cadre du Plan d’Investissement Volontaire (PIV) présenté par le groupe Action Logement et signé avec l’Etat le 25 avril dernier, viennent d’être déployées. Elles visent à soutenir le pouvoir d’achat des ménages, favoriser la mobilité et améliorer le cadre de vie des salariés. Les trois dispositifs, qui bénéficient d’une enveloppe de 2,1 milliards d’euros, entrent en application ce jeudi 19 septembre.
Déjà 50 000 maisons isolées par le Pacte Energie Solidarité

Déjà 50 000 maisons isolées par le Pacte Energie Solidarité

Lancé en 2013 par le groupe Effy, le Pacte Energie Solidarité convainc un nombre toujours plus important de particuliers. Il faut dire qu’isoler ses combles perdus pour 1€ seulement est particulièrement attractif. La marque indique réaliser ce jour l’isolation de sa 50 000eme maison, prouvant ainsi qu’il est possible de massifier les travaux de rénovation énergétique via des solutions simples.
Les travaux de rénovation les plus réalisés en 2016 sont…

Les travaux de rénovation les plus réalisés en 2016 sont…

Si les travaux de rénovation font toujours partie des priorités des Français qui cherchent à améliorer leur habitat, certains sont toujours plus privilégiés que d’autres. Quelleenergie.fr, site spécialisé dans le conseil en économies d’énergie, a récemment dévoilé sont « top 5 des travaux de rénovation en 2016 ». Alors, qui du double-vitrage ou de l’isolation des combles a eu la cote l’année dernière ? Toutes les réponses.
Seuls 25% des travaux de rénovation ont un impact énergétique « significatif » (Etude)

Seuls 25% des travaux de rénovation ont un impact énergétique « significatif » (Etude)

Il y a quelques jours, l’Ademe a dévoilé les résultats d’une enquête réalisée auprès des Français qui ont rénové leur logement. Intitulée TREMI, l’étude révèle qu’entre 2014 et 2016, 5,1 millions de ménages ont réalisé des travaux pour un coût moyen de 11 750 €. Si 83% d’entre eux estiment avoir amélioré le confort thermique de leur logement, l’Ademe indique que seuls 25% des travaux ont eu « un impact énergétique significatif ». Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter