ManoMano lance un service de dépannage gratuit Vie pratique | 09.04.20

Partager sur :
Alors que les Français se lancent de plus en plus dans des travaux de rénovation en cette période de confinement et que trouver un professionnel n’est pas toujours chose aisée, ManoMano annonce lancer son service AlloMano, qui fournit gratuitement de l’aide pour un dépannage ou autre réparation urgente.

Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, l’enseigne de bricolage ManoMano a commandé une étude à Harris Interactive pour comprendre les occupations des Français durant le confinement.

 

Confinement : 31 % des Français bricolent

 

Cette enquête, réalisée en ligne le 26 mars auprès d’un échantillon de 1037 personnes âgées de plus de 15 ans et représentatives de la population française, montre que 31 % des Français s’adonnent davantage au bricolage et aux travaux d’entretien. Selon l’étude, cette occupation est d’autant plus importante dans les foyers avec enfants (39 %).

 

86 % des personnes interrogées pensent que le confinement est l’occasion de réaliser un grand ménage de printemps. 60 % d’entre elles affirment également se sentir prêtes à se lancer dans des travaux de peinture. C’est particulièrement vrai parmi les ruraux (71 %) et les familles avec enfants (70 %).

 

Concernant les travaux plus complexes, 30 % des interrogés sont prêts à s’attaquer à des tâches de plomberie, et 25 % à réparer des appareils électroménagers. 

 

AlloMano, une aide en cas d’urgence

 

Alors qu’il peut être aujourd’hui plus difficile de faire appel à un professionnel, ManoMano lance AlloMano, un service gratuit qui propose d’aider les Français en ligne ou par téléphone pour un dépannage. L’enseigne de bricolage annonce ainsi mettre à disposition des experts professionnels pour donner des conseils gratuits et instantanés 7 / 7 jours.

 

« Nous sommes ravis d’apporter notre contribution en proposant gratuitement ce service à toutes les personnes qui ont un besoin urgent pendant le confinement. Nous connaissons tous des moments d’urgence et dans le contexte actuel, réaliser des réparations soi-même peut être un challenge », explique Artur Serra, chef du projet AlloMano. « Nous espérons que les Français seront heureux de recevoir un coup de pouce de professionnels, à distance et gratuitement pour réaliser leurs projets de plomberie, d’électricité ou encore de petits travaux », conclut-il.

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

65 % des Français connaissent mal les aides à la rénovation énergétique - Batiweb

65 % des Français connaissent mal les aides à la rénovation énergétique

Du 16 au 20 mars 2020, Cofidis a réalisé une enquête en partenariat avec l'Institut CSA pour mieux comprendre le comportement des Français face à leurs projets de travaux. Ce sondage a été réalisé par questionnaire auto-administré auprès de 1 008 Français âgés de plus de 18 ans, et révèle que de nombre d'entre eux ont des envies de travaux, mais qu'ils n'ont malheureusement souvent pas assez de budget, et qu'ils connaissent mal les aides disponibles.
1 Français sur 2 reprendrait son projet immobilier après le confinement - Batiweb

1 Français sur 2 reprendrait son projet immobilier après le confinement

Quel est l’impact de la crise liée au Covid-19 sur les projets immobiliers des Français ? SeLoger a mené son enquête le 7 avril auprès de 2 652 futurs acquéreurs ayant un projet dans les 12 mois à venir. Si les interrogés anticipent une baisse du pouvoir d’achat, des conditions d’octroi de prêt durcies et une potentielle remontée des taux, ils restent toutefois globalement confiants.
47 % des entrepreneurs du BTP prêts à sacrifier leurs congés d'été - Batiweb

47 % des entrepreneurs du BTP prêts à sacrifier leurs congés d'été

Depuis six ans, la Fondation MMA publie régulièrement des enquêtes sur la santé des entrepreneurs. Pour sonder leur état d'esprit en cette période de reprise d'activité post-coronavirus, elle a mené un sondage avec OpinionWay à la mi-juin. Parmi les 191 dirigeants d'entreprise du BTP interrogés, la plupart restent confiants quant à l'avenir, mais ils sont nombreux à se sentir débordés (63 %), au point d'être prêts à sacrifier leurs congés d'été (47 %) pour rattraper le retard pris.
Le secteur du bricolage interrompu en plein élan par la crise - Batiweb

Le secteur du bricolage interrompu en plein élan par la crise

En 2019, le secteur du bricolage a été particulièrement florissant, en grande partie porté par le nombre important de ventes dans l’immobilier ancien. L’année 2020 s’annonçait tout aussi fructueuse, avant que le secteur ne soit coupé dans son élan par la crise liée au Covid-19. Les présidents de la FMB et d’Inoha restent toutefois optimistes, étant donné le regain d’intérêt des Français pour le bricolage durant la période de confinement.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter