Prévention : l’échauffement, ce n’est pas que pour les sportifs ! Vie pratique | 15.04.21

Partager sur :
L’OPPBTP a mené une étude auprès des entreprises ayant mis en place des séances d’échauffements musculaires avant la prise de poste des salariés sur les chantiers. Première constatation, ces exercices auraient des répercussions bénéfiques à plusieurs niveaux, réduisant par exemple les accidents « de la première heure ». Dans un guide, l’organisme de prévention livre ses recommandations pour rendre cette pratique plus efficace.

Dans une nouvelle étude menée entre 2017 et 2019, l’OPPBTP s’est intéressé aux entreprises qui, depuis plus de 10 ans, proposent à leurs salariés de participer à des séances d’échauffements musculaires avant leur prise de poste sur les chantiers. Le conclusions révèlent le fait que ces pratiques ont « le plus souvent », des répercussions « bénéfiques » parmi lesquelles une réduction des accidents « de la première heure », et un renforcement de la cohésion d’équipe.

Ils permettent aussi de bien commencer la journée, une grande majorité de salariés évoquant un sentiment « de bien-être général » qui leur permettrait de renforcer leur vigilance en début de journée.

Une démarche à perfectionner

Si l’initiative permet à l’entreprise de soigner son image de marque, elle ne répond pas toujours aux attentes des professionnels en termes de prévention des troubles musculosquelettiques ou de pathologies pouvant surgir sur le moyen terme.

L’OPPBTP s’est ainsi proposé de fournir les clés pour perfectionner la démarche. L’organisme propose notamment d’impliquer les services de santé au travail et le médecin du travail à ces sessions afin de proposer des exercices adaptés à la fois aux capacités des salariés et aux spécificités liées aux métiers du BTP.

Notant que la démarche est davantage acceptée par les salariés les plus jeunes, l’OPPBTP préconise de porter une attention particulière aux conditions de mise en œuvre, et de privilégier l’accompagnement des salariés affichant des réserves quant à l’utilité de ces exercices, ou qui ne pensent pas être en capacité de les pratiquer collectivement.

Une communication interne doit être envisagée pour expliquer l’initiative, qui pourrait également faire l’objet d’une présentation à l’occasion d’une journée annuelle de prévention organisée par l’entreprise. L'OPPBTP rappelle enfin que pour obtenir de meilleurs résultats, notamment en termes de sécurité, la pratique de ces échauffements doit s’inscrire dans le cadre d’une approche plus globale de prévention, en étant coordonnée à d’autres actions.

Le guide est disponible ici.

Rose Colombel

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’ICSI et l’OPPBTP identifient 6 principes à appliquer pour la sécurité dans les projets de construction - Batiweb

L’ICSI et l’OPPBTP identifient 6 principes à appliquer pour la sécurité dans les projets de construction

A la suite d’un groupe de travail sur le développement de la culture de sécurité dans les projets de construction, mené conjointement par l’Institut pour une culture de sécurité industrielle (ISCI) et l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPTBTP), ces derniers annoncent la publication d’un ouvrage de 144 pages et d’un livret pratique de 20 pages détaillant les bonnes pratiques à adopter. Ces publications identifient 6 principes fondamentaux à mettre en œuvre à toutes les étapes d’un projet.
Lancement d'une Chaire pour renforcer le lien « prévention/performance » - Batiweb

Lancement d'une Chaire pour renforcer le lien « prévention/performance »

L’OPPBTP présente la Chaire « Prévention et performance dans le BTP », une initiative visant à rappeler combien les actions de prévention ont une influence positive sur la santé des entreprises. La mise en place de programmes de recherche de haut niveau est notamment prévue tout comme l’organisation de réunions mensuelles pour faire le point sur l’avancée des travaux. Le but étant de faire évoluer les pratiques.
LAYHER, spécialiste de l’échafaudage - Batiweb

LAYHER, spécialiste de l’échafaudage

Implantée en France depuis 1981, la société LAYHER a révolutionné le monde de l’échafaudage par des solutions novatrices qui sécurisent et simplifient le travail des utilisateurs, et ce, dans tous les secteurs : bâtiment, second oeuvre, aéronautique, spectacle et évènementiel...

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter