Quand le suivi de sa consommation énergétique permet de faire des économies

Vie pratique | 17.04.14
Partager sur :
Quand le suivi de sa consommation énergétique permet de faire des économies - Batiweb
GDF Suez vient de mettre en place une opération de suivi de la consommation pour mieux maîtriser les dépenses énergétiques. L'offre, appliquée pour la première fois au logement social, inclut le suivi des consommations de gaz naturel et d'électricité pour le locataire, et le suivi des consommations générales d'énergie de la résidence pour le bailleur.

Selon l'Ademe, une solution web de suivi des consommations individuelles de gaz et d'électricité permettrait de faire jusqu'à 15% d'économie. C'est dans cette optique de maîtrise des consommations énergétiques que GDF Suez inaugure pour la première fois son système de suivi des consommation dans des logements HLM collectifs équipés de chauffage individuel : l’offre Vertuoz Habitat.

Les heureux élus sont les habitants des 13 immeubles du quartier Cumène à Neuves Maisons (Meurthe-et-Moselle). Mis en service dans les années 19770, ces immeubles ont bénéficié en 2013 d'une rénovation global du bâti et des équipements énergétiques.

Pour le locataire, la solution permet une visibilité totale de sa consommation énergétique, et une facturation directe de ses consommations de gaz naturel. Un capteur relie chaque compteur individuel de chaleur et d’eau chaude sanitaire à un portail en ligne personnalisé et sécurisé, à partir duquel l’occupant peut consulter les données de consommation de son foyer (chauffage, eau chaude sanitaire, électricité). En cas de pic de consommation inhabituel, le locataire est alerté et peut adapter sa consommation et la température de son logement au degré près.

Du côté du bailleur, la solution favorise un gain de temps et une simplification de la gestion énergétique de son parc. Il peut en effet suivre par Internet, de façon anonyme, les consommations générales de l'ensemble des logements, et mesurer les efforts réalisés en termes d'efficacité énergétique.

Pour ce premier test grandeur nature, les occupants des logements bénéficieront également d'un espace dédié de partage d'expérience sur le site de GDF SUEZ. Grace à des forums et des questionnaires, les résidents pourront ainsi faire part de leurs retours et contribuer à l’évolution de l’offre Vertuoz Habitat.

C.T
© Alexander Raths - Fotolia.com

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Les compteurs communicants bénéficient à la transition énergétique et au consommateur (Ademe) - Batiweb

Les compteurs communicants bénéficient à la transition énergétique et au consommateur (Ademe)

Si le compteur Linky ne fait pas toujours l’unanimité, il semblerait qu’il présente de nombreux avantages tant pour la transition énergétique que pour le consommateur. C’est en tout cas ce qu’assure l’Ademe. Dans un billet publié le 15 juin dernier, l’Agence indique en effet que les compteurs communicants facilitent la gestion du réseau et l’intégration des énergies renouvelables, et apportent aussi plus de transparence pour les consommateurs.
 (Tribune Libre) « L’autoconsommation énergétique, les voyants sont au vert, allons-y ! »  - Batiweb

(Tribune Libre) « L’autoconsommation énergétique, les voyants sont au vert, allons-y ! »

Dans une tribune publiée le 27 novembre dernier, Clara Trévisiol, co-fondatrice de la startup Monabee, estime que l’objectif de 32% de production d’énergies renouvelables d’ici 2030 contre 20% semble « difficilement atteignable si des décisions ne sont pas prises immédiatement ». Revenant sur l’autoconsommation, elle pointe les freins à son développement et notamment le « manque d’audace politique face à un réel potentiel ». Tous les détails.
La PPE, « chronique d’un rendez-vous manqué avec les territoires », selon Coénove  - Batiweb

La PPE, « chronique d’un rendez-vous manqué avec les territoires », selon Coénove

Le projet de Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) n’aura guère convaincu Coénove, bien au contraire ! L’association reproche au texte de laisser sur la touche l’énergie gaz « au mépris même de son avenir renouvelable ». Bien que déçu, son président, Bernard Aulagne, va continuer de « porter haut et fort » les atouts du gaz, « pierre angulaire » pour la transition écologique et solidaire française, notamment dans le bâtiment.