A Toulouse, Lorillard signe une prouesse technique pour le siège social de Latécoère

Architecture | 22.07.21
Partager sur :
A Toulouse, Lorillard signe une prouesse technique pour le siège social de Latécoère - Batiweb
Le nouveau siège social du groupe industriel Latécoère, acteur majeur des aérostructures, s'élève désormais au cœur de Toulouse. Un challenge technique que le groupe Lorillard, spécialiste de l'installation de menuiseries extérieures, a dû relever pour la conception de ce projet. Ainsi, 22 menuiseries, dont 15 portes à 2 vantaux, aux dimensions exceptionnelles, ont dû être étudiées et conçues par le bureau d’études. Explications.

En juillet 2019, les deux entreprises générales en charge du projet, Demathieu Bard & Gallego consultent le groupe Lorillard, spécialisé en fabrication, pour la mise en œuvre des menuiseries de la Maison des Services, située au cœur du grand parc arboré du site Latécoère à Toulouse. Un challenge conséquent que le groupe a su relever haut la main.  

Une prouesse technique 

Quatre mois auront été nécessaires pour poser les 222 menuiseries dont 15 portes à 2 vantaux. Pour cela, des dimensions exceptionnelles des menuiseries ont été étudiées et conçues par Lorillard. Les équipes sont passées par un défi technique, celui de la conception et de la pose des châssis de grande hauteur, qui ont nécessité la création de dormants très épais (70 cm) pour supporter les dimensions et le poids des 3 m² de vitrage par vantail (double vitrage feuilleté). « Les ouvrants à double enfourchement ont également été épaissis (81 cm) pour une meilleure fixation des organes de rotation et simultanément améliorer encore un peu plus la thermique », souligne le groupe Lorillard.

Mises en œuvre en bande filante, les menuiseries forment une trame en ossature bois de 5 mètres de large qui engendrent un poids de 130 kg par vantail et qui a également nécessité l'utilisation d’un robot de pose. Ce dernier a permis la manipulation des ouvrants avec précision : « 4 ventouses permettant des poses au millimètre », ajoute t-il. L’aide considérable dans le gondage des ouvrants qui a autorisé l’équipe à passer de 5 personnes à seulement 3 pour assurer la mise en œuvre des 222 menuiseries, tout en limitant le risque de blessures. Ici, l’usage du robot a également permis de gagner en rapidité de pose, l’équipe pouvant gonder jusqu'à 25 ouvrants par jour. 

« Et, la spécificité du sur-mesure n’aurait pas été possible sans la capacité de production industrielle du groupe, avec une moyenne de 660 m² de menuiseries à produire sur ce chantier. C’est là un atout considérable pour le groupe Lorillard : savoir concevoir des menuiseries exclusives et sur-mesure, et les usiner en quantité industrielle », souligne Lorillard. 

Un projet réalisé par le promoteur Icade et pensé par le cabinet d’architecte parisien Brenac et Gonzalez et Associés qui met également en évidence la collaboration parfaite des équipes de l’atelier, du bureau d'études et des équipes de travaux. 

 

Lorillard
©Lorillard

 

 

©Lorillard

 

©Lorillard

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Lorillard

 

Redacteur