Des micro-architectures pour l'accès au numérique Architecture | 04.03.20

Partager sur :
Alors que 19,3 % des foyers ne possèdent pas d'accès à Internet, comment rendre le numérique accessible au plus grand nombre, notamment dans les zones reculées ? Le concours d'architecture Mini Maousse tente d'apporter des éléments de réponse, à découvrir au sein d'une exposition présentée à la Cité de l'architecture & du patrimoine.

C'est une étude du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie qui le révèle : 19,3 % des foyers français ne possèdent pas d'accès à Internet. À l'ère de la digitalisation, avoir accès aux ressources numériques n'est pas une réalité partagée par tous de la même façon. Pourtant la dématérialisation des services, notamment publics, pousse les citoyens à être très régulièrement connectés à internet. Être exclu de la société numérique, c'est donc pour une frange importante de la population être victime de nouvelles sources d'inégalités, qu'elles soient économiques, sociales ou culturelles.

 

Fracture numérique

 

Le concours Mini Maousse dans sa septième édition est consacré à la conception d'une Virtual Schola, une ebox à l'ère du cloud. Plus concrètement Il s'agit de proposer des microarchitectures conviviales pour lutter contre la fracture numérique. L’enjeu est de recréer une vie de quartier autour d’un module technologique dans les communautés rurales ou les zones urbaines sensibles : e-écoles, bibliothèque numérique, salle de cinéma ou d'exposition, espace de coworking, cabine de visiophone publique et gratuite…

 

L'exposition coproduite avec l’ESB-École supérieure du bois (Nantes), hébergée dans la Coupole de Cahors de la Cité de l'architecture & du patrimoine, du 31 janvier au 20 avril 2020, présente le résultat du concours et ses workshops en Afrique. Sont également exposés un ensemble de références exemplaires de quarante-deux microarchitectures réalisées par des architectes et designers internationaux, en lien avec la culture. «Toutes frappent par leur ingéniosité sophistiquée ou, à l'inverse, par leur grande simplicité», peut-on lire sur le site de la Cité. Le lancement de la huitème édition est prévu le 19 mars 2020. 

 

Commissariat

 

Fiona Meadows, responsable de programmes, Cité de l'architecture & du patrimoine

 

Soutiens

 

L'opération a bénéficié du mécénat de la Caisse des Dépôts et de BNP Paribas Real Estate.

Les prototypes à échelle 1 ont été réalisés grâce aux soutiens de Nantes Métropole pour le projet Ordinambules et du MAIF Social Club pour le projet Mobilab.

 

Laurent Perrin

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’architecte au cœur d’un nouveau baromètre signé Batiweb Group et l’Unsfa - Batiweb

L’architecte au cœur d’un nouveau baromètre signé Batiweb Group et l’Unsfa

Batiweb Group, qui livre chaque semaine les dernières actualités liées à l’architecture à travers le support CyberArchi.com, vient tout juste de dévoiler les résultats d’une enquête exclusive portant sur les professionnels du secteur. Synthétisés dans un Baromètre publié conjointement avec l’Unsfa (Union nationale des syndicats français d’architectes), les résultats permettent de se faire une idée précise des comportements de ces ‘’esthètes du bâtiment’’.
Paris veut faire émerger l'urbanisme du futur - Batiweb

Paris veut faire émerger l'urbanisme du futur

La mairie de Paris souhaite impulser une nouvelle dynamique architecturale destinée à faire entrer la capitale dans le futur et l'innovation. Plus d'une dizaine de sites parisiens pourraient être vendus afin de réinventer complètement le concept d'habitat, de travail et de commerce. Pour la première phase de l’opération, ce sont 100 000 m² qui seraient ainsi concernés par cet appel à projets innovants lancé en automne

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter