Fermer

Rénovation de l'École d'Architecture de la Ville et des Territoire - Paris Est

Dans le but de réduire son impact environnemental, l’Ecole d’Architecture de la Ville et des Territoires - Paris Est donne l’exemple. À travers des interventions chirurgicales, le bâtiment, qui fêtera cette année ses 25 ans, entame sa mue énergétique.
Publié le 25 janvier 2023

Partager : 

Rénovation de l'École d'Architecture de la Ville et des Territoire - Paris Est - Batiweb

Une équipe plurielle

 

C’est à travers une consultation publique pour recruter une maîtrise d’œuvre pour les travaux intérieurs, qu’ont été retenues et invitées plusieurs équipes. Cette phase a été suivie par des propositions d’action et des gains énergétiques envisagés par chaque groupement. Finalement, le jury a désigné l’équipe lauréate qui est composée des agences Vedea, RBA (Reid Brewin Architectes) et du BET Choulet, pour qui leur connaissance technique des lieux, la vision du projet de Bernard Tschumi et leur expérience dans la réalisation de l’Ecole il y a 25 ans était un avantage. Tandis que les travaux d’aménagements extérieurs ont été pensés par l’agence d’architecture Lemoal Lemoal, une meilleure isolation et une diminution sensible de la consommation énergétique constituaient la ligne de mire de l’intervention.

 

Extérieur de l'École d'Architecture de la Ville et des Territoires - Paris Est -

Extérieur de l'École d'Architecture de la Ville et des Territoires - Paris Est - ©Angelica Nagiel, étudiante

 

Les espaces paysagers

 

L’agence d’architecture Lemoal Lemoal a été choisie pour revoir la conception des espaces extérieurs. L’opération consiste à réaliser un cheminement piétonnier qui favorise la circulation dans l’enceinte de la parcelle. De même, comme les étudiants manquaient d’espaces de détentes extérieurs végétalisés, le versant arrière du bâtiment a été complètement repensé et accueille, grâce à l’intervention des architectes, de nouveaux espaces regroupés autour d’un terrain multisports. De fait, ces aménagements offrent un environnement de travail optimal. D’une part pour former les architectes de demain, et d’autre part, pour avoir un exemple durable. Soulignons par ailleurs qu’en participant au plan de relance, l’École d’Architecture de la Ville et des Territoires - Paris Est - soutient l’économie du pays et du secteur de la construction. Elle privilégie les petites et moyennes entreprises locales et devient un exemple à suivre. Il s’agit d’un projet axé sur la biodiversité qui, à l’occasion de la remise des trophées du Plan de Relance en septembre 2021, a été élu par la région comme le projet le plus végétalisé d’Île-de-France.

 

Intérieur de l'école - Crédit Photo Gilles Raynaldy

Intérieur de l'école - ©Gilles Raynaldy

 

Les travaux énergétiques

 

Concernant les travaux énergétiques, une attention particulière a été portée à la qualité architecturale des modifications proposées qui respectent l’authenticité du bâtiment. Parmi les modifications entamés, nous pouvons compter celles qui améliorent l’isolation pour diminuer la consommation d’énergie. À cette fin, l’équipe des architectes VEDEA Véronique Descharrieres Architectures, Alex Reid Brewin Architectes et Bet Louis Choulet, a remplacé une partie des baies vitrées. De même, dans le but d’éviter les courants d’air, le sas d’entrée a été rénové et deux nouveaux sas thermiques ont été créés en façade opposée. Par ailleurs, l’isolation des toitures terrasses a été également améliorée. Et comme l’école s’engage pour produire sa propre énergie, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur les toitures inoccupées. Soulignons également que l’ensemble est raccordé au réseau urbain de géothermie, dont la production est issue à 80% d’énergies renouvelables. L’amphithéâtre a eu son lot de réhabilitation. En effet, son système de ventilation a été complètement repensé par l’ajout de déstratificateurs installés dans l’atrium et les ateliers de projet de grande hauteur. Des solutions passives et divers procédés mis en œuvre contribuent à éviter les surchauffes estivales et à ventiler passivement l’ensemble de l’équipement. De gros travaux qui ont nécessité la participation de tous, étant donné qu'ils ont été réalisé en site occupé.

 

L'école côté rue - Crédit Photo Gilles Raynaldy

L'école côté rue - ©Gilles Raynaldy

 

Une nouvelle page

 

Les architectes qui ont travaillé sur le site connaissent parfaitement le bâtiment, puisque chacun des membres de la Maîtrise d’Œuvre a activement participé à la conception, mais aussi à la réalisation de l’École d’Architecture de la Ville et des Territoires - Paris Est - il y a 25 ans. Pour les architectes, il ne s’agissait pas de transformer la conception d’origine qui consistait en un atrium bioclimatique tempéré tel qu’il a été remporté par Bernard Tschumi et son équipe, mais de trouver les moyens « chirurgicaux » pour l’adapter aux nouvelles normes et conditions climatiques. Ainsi, le volume de l'atrium repensé pour une meilleure circulation des flux de ventilation naturelle et pour la maîtrise des apports solaires, signe une nouvelle page qui améliore le confort des usagers, tout en générant des économies d'énergies pour le long terme.

 

Sipane Hoh

Photo de Une ©Gilles Raynaldy

Par Jeremy Leduc

Sur le même sujet

Rénovez, valorisez, économisez

Conseils, primes, accompagnement : Hellio aide ses entreprises de travaux partenaires à bénéficier des financements et à constituer leurs dossiers. Développez et valorisez votre activité avec Hellio. Moins...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.