Fermer

« Une journée en tant que métreuse n’est jamais ennuyeuse »

Petit à petit, le secteur de la construction se féminise, y compris des métiers spécifiques comme celui de métreur. A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, rencontre avec Clémence Raulin, métreuse au sein du constructeur Maisons Évolution.
Publié le 07 mars 2022

Partager : 

« Une journée en tant que métreuse n’est jamais ennuyeuse » - Batiweb

La profession de métreur est très spécifique. Qu’est-ce qui a déclenché chez vous cette vocation ?


Clémence Raulin : Jeune déjà, j’aimais beaucoup le dessin : je me suis dirigée vers des études de dessin, design et architecture. Malheureusement, je me suis rendue compte que cette formation ne m’ouvrirait pas des débouchées escomptés. J’ai par la suite opté pour une formation plus spécifiquement orientée sur l’architecture, discipline qui m’avait beaucoup plu.


En explorant les travaux de grands architectes, j’ai découvert le domaine de la construction et commencé à m’intéresser au secteur bâtiment BTP et spécifiquement à l’économie de la construction. C’est donc naturellement que ce cheminement m’a fait rencontrer Maisons Évolution.


Quelles qualités faut-il avoir pour exercer une telle spécialité ?

 

Clémence Raulin : Pour exercer une telle spécialité, les qualités nécessaires sont la rigueur, l’organisation et la prise de recul dans le contact quotidien avec conducteurs de travaux et entreprises. Il est important de faire preuve d'adaptation et d’être polyvalente.
 

Concrètement, à quoi ressemble une journée en tant que métreuse ?

 

Clémence Raulin : Une journée en tant que métreuse n’est jamais ennuyeuse : répondre aux demandes des conducteurs de travaux et entreprises, valider des devis, vérifier des factures et aussi réaliser des avenants auprès des clients. 

Une des missions importantes de mon travail de métreuse reste le démarrage du chiffrage d’une maison et l’importation des données dans notre logiciel en vue de l’édition des bons de commande (ou chiffrage). Vient ensuite la phase de suivi auprès des conducteurs de travaux et des entreprises avec la gestion des demandes, les devis, les diverses questions, les factures, etc.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?
 

Clémence Raulin : J’apprécie de veiller au respect de la marge du départ du dossier à sa conclusion et durant tout le processus de construction. Que ce soit en phase projet ou de construction, l’étape des calculs quantitatifs de la construction est également très intéressante pour quelqu’un comme moi qui aimer beaucoup les calculs !
 

Être métreuse ne consiste pas à mesurer seulement les métrés mais aussi l’impact des réglementations, comme la récente RE2020. Comment cette dernière touche-t-elle votre métier ?
 

Clémence Raulin : L’impact de la RE2020 sur nos activités est effet important. Elle induit la mise en place de nouveaux matériaux assurée par notre direction technique. Me concernant, l’évolution de la règlementation induit des demandes d’études thermiques qui peuvent être un peu plus poussées.
 

Quels conseils donneriez-vous à une jeune fille, et par extension aux jeunes en général, souhaitant emprunter votre voie ?

 

Clémence Raulin : Mon premier conseil en tant que jeune femme serait de ne pas se laisser faire. Personnellement, je travaille encore sur ce point. Mon moteur au quotidien reste toujours de venir en aide aux conducteurs de travaux et de les accompagner le mieux que je puisse. Les préjugés sur le BTP persistent pourtant on y fait de belles rencontres et on se rend rapidement compte que le bâtiment ce n’est pas une histoire de muscles et que ce qui compte avant tout c’est l'esprit collectif d’une équipe soudée.

 

Comment envisagez-vous la suite de votre carrière ?

 

Clémence Raulin : J’ai la volonté d’évoluer dans les prochaines années pour poursuivre une carrière dans ce secteur et y explorer de nouvelles missions, de nouveaux métiers connexes à celui que j’exerce aujourd’hui : le contrôle des ventes m’intéresse très fortement par exemple.

 

Propos recueillis par Virginie Kroun
Photo de Une : Maisons Evolution
 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

Devenez partenaire OKNOPLAST

Acteur majeur de la menuiserie PVC et Aluminium, OKNOPLAST accompagne les professionnels avec tous les avantages de la franchise mais sans les contraintes. Notre objectif est de vous aider à développer...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.