Bouygues met à disposition une friche industrielle pour les réfugiés à Lyon Collectivités territoriales | 19.06.19

Partager sur :
Bouygues Immobilier a conclu un partenariat inattendu avec Habitat et Humanisme : le groupe met à disposition une friche industrielle de 2 000 mètres carrés située dans le 7e arrondissement de Lyon pour que l’association humanitaire puisse accueillir 80 réfugiés dans des conteneurs maritimes aménagés. Grâce à cette occupation temporaire de 2 ans, Bouygues a le temps de faire murir son projet de reconversion, tout en alliant économies et solidarité.

Bouygues Immobilier veut faire des économies... et du solidaire ! Le groupe a en effet proposé à l’association Habitat et Urbanisme l’une de ses friches industrielles dans le 7e arrondissement de Lyon pour la mettre à disposition de 80 réfugiés. Sur ce site de 2 000 mètres carrés, 25 conteneurs maritimes aménagés pourront héberger jusqu’à trois hommes seuls ou une famille avec trois enfants, d’ici le mois de septembre.

 

Pour ce projet, une occupation temporaire de deux ans a été convenue, le temps que le promoteur immobilier monte son projet de reconversion du site. L'utilisation de ces conteneurs permettra de maintenir à moins de 1 000 euros le mètre carré le prix des nouveaux logements pour l'association.

 

« Développer de nouvelles formes d’occupation temporaire » et faire des économies

 

« Bouygues Immobilier cherche à développer de nouvelles formes d'occupation temporaire qui servent la collectivité », a expliqué Claudie Jacoutot, directrice « Grands projets et innovation » du groupe. Grâce à ce partenariat, Bouygues économise ainsi la mise en sécurité et le gardiennage de cette friche.

 

Une initiative astucieuse, selon Matthieu de Châlus, qui espère que cela serve d'« exemple un peu partout ».

 

A la fin de ce délai de deux ans, ces conteneurs « mobiles et transportables » pourront être déplacés sur le nouveau lieu qui sera trouvé par Matthieu de Châlus, directeur général d’Habitat et Humanisme, déjà en recherche active pour déterminer le prochain.

 

L’association a dans un premier temps accueilli des réfugiés dans une ancienne clinique en attente de reconversion à Vénissieux, puis dans un immeuble promis à réhabilitation dans le 6e arrondissement de Lyon. « Ca s'est bien passé », a souligné Pascal Blache, maire (divers droite) de cet arrondissement très chic.


Les portraits des futurs locataires ont été placardés sur les murs voisins de La Commune, ancienne usine transformée en une dizaine de restaurants, pour les accueillir et les présenter aux habitants du quartier.

 

C.L (avec AFP)

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La Clé Solidaire, une initiative pour aider les associations

La Clé Solidaire, une initiative pour aider les associations

La Clé Solidaire est lancée ! La Banque des Territoires, CDC Habitat, la Fédération des Acteurs de Solidarité (FAS) et l’Union Professionnelle du Logement Accompagné (UNAFO) sont à l’initiative de cette structure qui fournira des services gratuits ou à prix coûtant pour aider les associations du domaine de l’hébergement et de l’insertion à gérer leur patrimoine.
Un projet pilote de 35 maisons bioclimatiques innovantes

Un projet pilote de 35 maisons bioclimatiques innovantes

Initié par l’Epamarne, établissement public d'aménagement de la ville nouvelle de Marne la Vallée, en partenariat avec la ville de Chanteloup en Brie, un projet de maisons innovantes et bioclimatiques a été développé dans le cadre d’un concours restreint. L'architecte (AW²) et Bouygues Immobilier se sont impliqués dans une démarche de recherche et de développement de modèles jusqu'ici non réalisés.
A Grenoble, le projet ABC propose l’autoconsommation collective à ses futurs habitants

A Grenoble, le projet ABC propose l’autoconsommation collective à ses futurs habitants

C’est une première à Grenoble : mené par Bouygues Construction et Linkcity en partenariat avec Suez, Grenoble Habitat et Valode et Pistre architectes, le projet ABC comprendra 62 logements qui seront alimentés en énergie par 3 centrales photovoltaïques installées sur le toit des bâtiments. Ces dernières viennent tout juste d’être posées par GEG ENeR, qui propose une expérimentation d’autoconsommation collective aux futurs habitants.
KP1 se dote d’une nouvelle usine de prémurs à Vernouillet (28) pour mieux desservir l’Île-de-France

KP1 se dote d’une nouvelle usine de prémurs à Vernouillet (28) pour mieux desservir l’Île-de-France

Le groupe KP1 a inauguré ce vendredi 20 septembre sa nouvelle usine dédiée à la fabrication de prémurs à Vernouillet (28). Cette usine de 7 000 m2, qui fait la part belle à l’automatisation, produira 4 000 m2 de prémurs par semaine. Son emplacement stratégique, situé aux portes de l’Île-de-France, a été choisi pour mieux desservir les chantiers franciliens, et anticiper la forte demande dans le contexte du Grand Paris et des Jeux Olympiques de 2024.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter