Logements anciens : des prix de vente toujours en fortes hausses Collectivités territoriales | 28.06.10

Partager sur :
A Paris et en Ile-de-France les prix de vente des logements anciens continuent leurs fortes hausses, selon une information de la Chambre des notaires de la région parue lundi.
En Ile-de-France (IDF), le prix moyen des appartements anciens est en progression de 1,9% pour la période comprise entre février et avril 2010 par rapport aux trois mois précédents et se rapproche du record de l'été 2008 (4.730 euros/m2). La hausse est encore plus forte pour Paris intra-muros (+3,7%). Après une croissance de +2,6% au premier trimestre, les notaires soulignent toutefois que "la hausse semble se modérer".

L'écart n'est plus que de 3% pour les appartements anciens, entre l'indice atteint en avril 2010 et le maximum observé en septembre 2008 alors que pour les maisons celui-ci reste de 10%. En rythme annuel (février-avril 2010 par rapport aux mois correspondants de 2009), la hausse en IDF est de 3,3% (+5,3% à Paris, +3,7% en petite couronne, +1,2% en grande couronne).

+89% de transactions sur février-avril

Les notaires de l'Ile-de-France avaient estimé le mois dernier que, si la hausse continuait à ce rythme-là, on pouvait s'attendre à Paris intra-muros à une hausse des prix supérieure à 10% sur l'ensemble de l'année 2010, soit bien au-delà de l'inflation.

Le marché francilien de l'ancien se porte à nouveau bien en termes de transactions. Avec 40.200 transactions pour la période février-avril 2010, il effectue un bond de +89% par rapport aux mêmes mois de 2009 mais est surtout supérieur de 19% par rapport à la même période de 2008 et même de +6% par rapport à celle de 2007.

Laurent Perrin (source AFP)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter