Politique de la ville : un rapport préconise la création d’un fonds de 5 milliards d’euros Collectivités territoriales | 26.04.18

Partager sur :
Très attendu, le rapport de Jean-Louis Borloo portant sur la politique de la Ville a été remis ce jeudi 26 avril. Parmi les grandes propositions de ce document, l’une d’entre elles se distingue par son ambition : la création d’un fonds de 5 milliards d’euros dédié, entre autres, à la rénovation urbaine. De quoi permettre « un changement radical dans la conduite de l’action publique ».
Il y a peu, les élus de banlieues se liguaient contre le gouvernement pour dénoncer le « mépris de l’État », qui semblait bien loin de comprendre leurs préoccupations. Ce jeudi 26 avril, c’est Jean-Louis Borloo, missionné par le Président de la République Emmanuel Macron pour élaborer le « plan de bataille » pour la politique de la ville, qui a tiré la sonnette d’alarme.

Ce dernier a en effet mis en garde le Premier ministre Edouard Philippe contre les « incompréhensions » et les « frustrations » des représentants des zones rurales. « La question de l'égalité et de la mixité est un combat politique et culturel qui doit être mené sans relâche », a-t-il rappelé.

Cette rencontre avec le chef du gouvernement français était surtout l’occasion de présenter un rapport de 60 pages intitulé « Vivre ensemble – vivre en grand la République », censé nourrir le « plan de mobilisation » en faveur des quartiers prioritaires qui devrait être dévoilé par le Président « dans le courant du mois de mai », comme l’a fait savoir Edouard Philippe.

Plus d’efforts en faveur des banlieues

Bien loin de prendre des pincettes pour critiquer la politique menée jusqu’à présent, le rapport appelle à « changer la donne » dans les quartiers prioritaires, réclamant « un changement radical dans la conduite de l’action publique ». Dans ce sens, « relancer la rénovation urbaine » apparaît plus que jamais comme une nécessité réelle.

Pas moins de 19 programmes visant à « faire revenir la République » dans les quartiers sont ainsi énoncés tout au long du rapport, parmi lesquels la « relance immédiate de la rénovation urbaine ». Selon Jean-Louis Borloo, ces différentes initiatives « peuvent démarrer tout de suite ».

L’ancien ministre de la Ville recommande également la mise en place d'un fonds de 5 milliards d’euros. En effet, la rénovation urbain a généré « 48 milliards de travaux » en dix ans, métamorphosant « une partie des quartiers » concernés. Pour autant, le mouvement « est à l’arrêt depuis quatre ans », déplore Jean-Louis Borloo.

Il précise que ce nouveau fonds ne générerait « pas de dépenses budgétaires nouvelles pour l’État ». « Un proverbe africain dit qu'il faut tout un village pour élever un enfant. Donc ça va être magnifique des cités éducatives avec énormément de moyens humains et d'accompagnement », conclut l’auteur du rapport.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

« La transition énergétique de la France est vitale », selon l’Agence internationale de l’énergie

« La transition énergétique de la France est vitale », selon l’Agence internationale de l’énergie

Les initiatives menées par la France pour accélérer sa transition énergétiques sont-elles suffisantes ? Visiblement non, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE). En effet, si cette dernière a salué les objectifs ambitieux fixés par le gouvernement, elle constate que les investissements dans les énergies vertes manquent encore pour y parvenir. Tour d’horizon des observations émises par l’AIE.
Les maires favorables aux recommandations du rapport Borloo

Les maires favorables aux recommandations du rapport Borloo

Le 26 avril dernier, Jean-Louis Borloo présentait au Premier ministre son rapport relatif à la politique de la Ville, dans lequel il préconisait la création d'un fonds de 5 milliards d'euros. Loin de faire l'unanimité, le document semble pourtant avoir trouvé grâce aux yeux des maires, qui se sont déclarés favorables aux principales mesures du texte. Explications.
La France en retard dans sa transition énergétique

La France en retard dans sa transition énergétique

Moyens « insuffisants » et objectifs « loin d’être atteints » : le Conseil économique, social et environnemental (Cese) ne mâche pas ses mots dans un avis récemment publié concernant la transition énergétique de la France. Dans ce contexte, l’organisme a formulé une série de propositions afin de combler le retard pris par l’hexagone. Les détails.
Tensions autour du logement : J. Denormandie préconise la suppression du zonage géographique

Tensions autour du logement : J. Denormandie préconise la suppression du zonage géographique

Impliqué dans la réduction de la fracture territoriale, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, a profité de sa venue à la convention annuelle d’Action Logement pour faire part de sa volonté et de celle du gouvernement de mettre un terme au système géographique de zones. Cette initiative permettrait en outre de ne plus faire de distinction entre les politiques publiques relatives au logement. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter