Prise en compte des risques naturels : un nouveau concours est lancé ! Collectivités territoriales | 16.02.21

Partager sur :
Il y a un an, le ministère de la Transition écologique lançait un appel à manifestation d'intérêt (AMI) auprès des collectivités pour une « meilleure prise en compte des risques naturels dans les projets urbains ». La deuxième étape consiste en un concours permettant à des équipes de professionnels de proposer des projets innovants pour les 9 sites retenus. Un appel à candidatures est ainsi ouvert jusqu'au 25 mars prochain. Explications.

La résilience des territoires est une notion en pleine émergence ces dernières années avec la prise de conscience des changements climatiques et l'augmentation du nombre de catastrophes naturelles, que ce soit la sécheresse, les incendies, les inondations, la montée du niveau de la mer, les tremblements de terre etc. Dans ce contexte, les concours et projets se multiplient pour anticiper ces risques, et favoriser les innovations.

 

Après les Trophées des Bâtiments Résilients, organisés par la Mission des risques naturels (MRN), l'Agence Qualité Construction (AQC) et Construction21, le ministère de la Transition écologique lançait il y a un an le programme « Amiter », un appel à manifestation d'intérêt (AMI) auprès des collectivités pour une « meilleure prise en compte des risques naturels dans les projets urbains ».

 

9 sites retenus

 

Après avoir reçu 43 candidatures, 9 collectivités ont été retenues en raison de l'exemplarité et de l'intérêt des problématiques soulevées. Il s'agit de Marseille (13), Béziers (34), Dax (40), Saint-Nazaire (44), Saint-Pierre des Corps (37), Vernon (27), Touques (14), Montereau-Fault-Yonne (77) et Saint-Etienne (42).

 

La seconde étape de ce programme consiste en un concours permettant à des équipes de professionnels (architectes, aménageurs, paysagistes...) de proposer des projets d'aménagements innovants. Ces équipes pluridisciplinaires ont jusqu'au 25 mars pour candidater. A noter que seules 8 équipes seront autorisées à concourir pour chaque site. Chaque équipe recevra par ailleurs une indemnité forfaitaire de 2 000 euros pour couvrir les frais engagées (déplacements etc.).

 

Dans un deuxième temps, le jury sélectionnera les 8 équipes retenues par site, et ces dernières feront une visite de terrain pour échanger avec les acteurs locaux pour mieux cerner les attentes, notamment définies avec le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema).

 

Enfin, les lauréats des neuf sites seront dévoilés en décembre 2021, avec une remise de prix, à savoir : 16 000 euros pour chaque équipe lauréate, 8 000 euros pour chaque bénéficiaire d'une mention, et 7 000 euros de prime pour les trois équipes parmi les lauréates, qui recevront un « grand prix national ».

 

Les projets proposés pourront également être mis en œuvre si les collectivités décident de contracter avec les équipes lauréates.

 

Pour candidater, c'est ici.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

« Géorisques », un site pour connaître les risques d'une parcelle - Batiweb

« Géorisques », un site pour connaître les risques d'une parcelle

Dans le cadre du projet de loi Climat & Résilience, le gouvernement a annoncé vendredi avoir augmenté de 50 % le budget annuel consacré au financement de travaux pour les logements situés en zones à risques. Autre annonce : le lancement de « Géorisques », un site grand public permettant à tout particulier de connaître les risques auxquels une parcelle est exposée, y compris ceux n'étant pas obligatoirement mentionnés dans le dossier de diagnostic technique (DDT), avant une location ou un achat.
Appel à manifestation d’intérêt : "faites des folies" avec Bordeaux-Euratlantique ! - Batiweb

Appel à manifestation d’intérêt : "faites des folies" avec Bordeaux-Euratlantique !

Parce qu’il n’y a rien de plus triste qu’une ville dont tous les bâtiments se ressemblent, l’Établissement public d’aménagement de Bordeaux-Euratlantique a annoncé le lancement d’un Appel à manifestation d’intérêt d’un nouveau genre : « Faites des folies ». Dans ce cadre, les créateurs, qu’ils soient architectes, artistes, designers ou artisans, ont la possibilité de proposer la réalisation de "folies", ces maisons de plaisance ne dépassant pas les 400 m2. Un véritable défi à relever !
Un appel à manifestation d’intérêt pour redonner vie au Domaine de Méréville - Batiweb

Un appel à manifestation d’intérêt pour redonner vie au Domaine de Méréville

« Identifier un investisseur susceptible de développer une activité économique, touristique et/ou culturelle au sein du Château de Méréville » : tel est l’objectif de l’appel à manifestation d’intérêt récemment lancé par le département de l’Essonne. Dans ce cadre, les candidats potentiels devront soumettre une programmation incluant le financement de la rénovation de l’édifice et l’aménagement du parc de 55 hectares qui l’entoure.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter