Fermer

Prise en compte des risques naturels : un nouveau concours est lancé !

Il y a un an, le ministère de la Transition écologique lançait un appel à manifestation d'intérêt (AMI) auprès des collectivités pour une « meilleure prise en compte des risques naturels dans les projets urbains ». La deuxième étape consiste en un concours permettant à des équipes de professionnels de proposer des projets innovants pour les 9 sites retenus. Un appel à candidatures est ainsi ouvert jusqu'au 25 mars prochain. Explications.
Publié le 16 février 2021

Partager : 

Prise en compte des risques naturels : un nouveau concours est lancé ! - Batiweb

La résilience des territoires est une notion en pleine émergence ces dernières années avec la prise de conscience des changements climatiques et l'augmentation du nombre de catastrophes naturelles, que ce soit la sécheresse, les incendies, les inondations, la montée du niveau de la mer, les tremblements de terre etc. Dans ce contexte, les concours et projets se multiplient pour anticiper ces risques, et favoriser les innovations.

 

Après les Trophées des Bâtiments Résilients, organisés par la Mission des risques naturels (MRN), l'Agence Qualité Construction (AQC) et Construction21, le ministère de la Transition écologique lançait il y a un an le programme « Amiter », un appel à manifestation d'intérêt (AMI) auprès des collectivités pour une « meilleure prise en compte des risques naturels dans les projets urbains ».

 

9 sites retenus

 

Après avoir reçu 43 candidatures, 9 collectivités ont été retenues en raison de l'exemplarité et de l'intérêt des problématiques soulevées. Il s'agit de Marseille (13), Béziers (34), Dax (40), Saint-Nazaire (44), Saint-Pierre des Corps (37), Vernon (27), Touques (14), Montereau-Fault-Yonne (77) et Saint-Etienne (42).

 

La seconde étape de ce programme consiste en un concours permettant à des équipes de professionnels (architectes, aménageurs, paysagistes...) de proposer des projets d'aménagements innovants. Ces équipes pluridisciplinaires ont jusqu'au 25 mars pour candidater. A noter que seules 8 équipes seront autorisées à concourir pour chaque site. Chaque équipe recevra par ailleurs une indemnité forfaitaire de 2 000 euros pour couvrir les frais engagées (déplacements etc.).

 

Dans un deuxième temps, le jury sélectionnera les 8 équipes retenues par site, et ces dernières feront une visite de terrain pour échanger avec les acteurs locaux pour mieux cerner les attentes, notamment définies avec le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema).

 

Enfin, les lauréats des neuf sites seront dévoilés en décembre 2021, avec une remise de prix, à savoir : 16 000 euros pour chaque équipe lauréate, 8 000 euros pour chaque bénéficiaire d'une mention, et 7 000 euros de prime pour les trois équipes parmi les lauréates, qui recevront un « grand prix national ».

 

Les projets proposés pourront également être mis en œuvre si les collectivités décident de contracter avec les équipes lauréates.

 

Pour candidater, c'est ici.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.