Fermer

Transition énergétique : RTE et la Datar vont travailler ensemble

Les deux organismes, RTE, filiale autonome d'EDF qui gère le réseau de lignes électriques à haute tension, et la Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (Datar) vont travailler ensemble sur les enjeux pour les territoires de la transition énergétique et du développement des énergies renouvelables.
Publié le 08 mars 2013

Partager : 

Transition énergétique : RTE et la Datar vont travailler ensemble - Batiweb

Selon un communiqué commun, les deux entités vont plancher ensemble sur des problématiques telles que l'adéquation entre la planification des ouvrages de RTE et les projets de production d'énergies renouvelables, les attentes des territoires en matière d'électricité (qualité et continuité de l'alimentation électrique...), ou encore la couverture numérique du pays. Les responsables de RTE et de la Datar (Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'action régionale) ont signé un protocole d'accord en ce sens.

Le développement d'énergies renouvelables dispersées sur tout le territoire, appelé à s'accélérer avec la politique de transition énergétique (c'est-à-dire un moindre recours au nucléaire et aux énergies fossiles) oblige le réseau électrique français à une importante adaptation. En effet, il rompt avec le modèle traditionnel du réseau haute tension, dominé par des grosses centrales de production d'électricité (nucléaires, hydrauliques ou thermiques), qui produisent leur courant de manière très prévisible et sont reliées aux principaux centres de consommation via de grandes artères électriques.

B.P (source AFP)

Image credit: coramax / 123RF Banque d'images

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.