Wizzcad, l’appli qui rassure pour la reprise des chantiers Des hommes et de la e-attitude | 14.05.20

Partager sur :
Wizzcad, l’appli qui rassure pour la reprise des chantiers Batiweb
Bien que le secteur de la construction soit en retard sur le numérique, comme le déclarait récemment le ministre du Logement Julien Denormandie, certaines applications connaissent un véritable boom avec la reprise progressive des chantiers en pleine crise sanitaire. Wizzcad est l’une d’entre elles, au service des opérationnels des chantiers, pour rassurer l’ensemble des professionnels du secteur de la construction.

Elle est simple, intuitive, gratuite, et prête à rendre service à tous les professionnels du BTP désireux de s’organiser pour la reprise des chantiers. « Wizzcad Reprise Chantier », outil digital disponible sur le web ou en téléchargement sur Android et IOS, est un complément de la plateforme numérique Wizzcad, créée en 2013. Dans un webinar, Marc Germain, co-fondateur de Wizzcad et Arnaud Guérin, directeur commercial, expliquent l’utilité de leur nouvel outil « sur les chantiers qui restent ouverts, tous ne sont pas à 100 % en terme de productivité, cela nécessite une mise en place en terme d’opérations et de process pour conserver la santé et la sécurité des collaborateurs. Il y a une volonté très forte de rouvrir les chantiers, mais comment ? » 

 

Wizzcad Reprise Chantier, est une des solutions que souhaitent apporter les fondateurs pour répondre à cette problématique. L’application permet d’accéder au guide de l’OPPBTP, de le consulter simplement, de le télécharger, ou encore de renseigner les questionnaires permettant d’accéder aux chantiers. Ainsi les utilisateurs peuvent disposer d’un référentiel officiel de santé qualitatif sur lequel s’appuyer pour organiser leur chantier. Autre service que propose cette application : un questionnaire permet de définir si un employé est apte, ou non, à travailler sur un chantier. Cet outil 100 % français (l’outil est développé et les données stockées dans l’hexagone NDLR) est évolutif. Marc Germain envisage déjà d’apporter des outils supplémentaires à cette application, tout en mettant à jour le guide de l’OPPBTP. 

 

Wizzcad Reprise Chantier en pratique 

 

Sur une page d’accueil sobrement travaillée aux couleurs de l’entreprise - gris et jaune - Arnaud Guérin, en charge de la présentation de l’application lors du webinar, indique l’obligation de créer un compte pour pouvoir se connecter. Les identifiants sont alors envoyés sur la boîte mail personnel du futur utilisateur. « On s’excuse d’ailleurs du retard pour les envois d’identifiants, nous avons reçu énormément de demandes dès l’ouverture ». Un propos sur lequel rebondit Marc Germain : « Nous sommes victimes de notre succès, nous pensions que cette période de confinement serait plus calme, mais elle est plus intense qu’à l’accoutumée ». Fier d’annoncer qu’en une semaine, l’entreprise a reçu plus de 350 demandes d’inscription, et comptabilisé environ 500 nouveaux utilisateurs, « auxquels nous avons répondu et continuerons de répondre » Arnaud Guérin continue sa présentation. 

 

Une fois identifié, l’utilisateur se retrouve sur la page « projets ». Le premier projet que les acteurs du BTP peuvent retrouver est le guide de l’OPPBTP, créé d’office. Par la suite, l’utilisateur peut créer lui-même un nouveau projet ou changer de menu « suivi de projet ». Dans cet onglet, on retrouve des questionnaires. Ceux-ci peuvent être affiliés à tous les chantiers en cours, ou différer selon les chantiers. 

 

Un des questionnaires pour organiser la reprise ©Wizzcad Reprise chantier

 

Une fois rentré dans le questionnaire, le référent du chantier retrouve toutes les questions à poser (la personne a t-elle des courbatures, de la fièvre, de la toux ?). Arnaud Guérin recommande « de ne pas écrire les réponses » dans les champs dédiés, afin de conserver la confidentialité des données de santé conformément au prescriptions de la CNIL et en lien avec la RGPD. Une fois les questions posées, il faut cliquer sur le bouton « suivant » et choisir si Monsieur intel est en capacité de reprendre le travail, ou pas, simplement en cliquant sur un des boutons « oui/non ». Enfin, si besoin est de créer un document plus officiel, une option de signature électronique peut être ajoutée. 

 

Le questionnaire de santé ©Wizzcad Reprise Chantier

 

L’utilisateur a aussi la possibilité de créer lui-même un questionnaire, de rentrer des références sur un devis, d’inscrire la nature de l’intervention, la possibilité d’ajouter des commentaires, des photos. Dans le cadre d’un chantier par exemple, les professionnels du BTP peuvent créer un document attestant de la possibilité de faire travailler plusieurs personnes sur ce chantier, de nettoyer tous les outils utilisés, et de toutes les précautions prises. Ce document pourra être envoyé au client qui acceptera, ou non, l’intervention des professionnels. « L’idée, c’est de pouvoir tous retrouver le chemin du travail avec une certaine ré-assurance. Travailler la boule au ventre, c’est une vraie problématique sociale et professionnelle. Nous tenons à participer à notre modeste niveau, à l’effort national ». explique Marc Germain. « Nous avons tous une obligation de contribution sociale, c’est ma philosophie. Nous devons faire preuve de générosité. Cela ne nous coûte pas grand chose. Ce n’est pas non plus désintéressé, puisque les utilisateurs peuvent aller plus loin et s’inscrire à la version payante. Nous sommes tous engagés dans une course contre les effets de la maladie et dans une crainte forte sur fond de crise économique ». 

 

Le témoignage d'une entreprise utilisatrice

 

L’année de ses 70 ans d’existence, Sionneau, entreprise spécialisée dans la peinture et la rénovation énergétique doit faire face, comme beaucoup d’autres à la crise du coronavirus en arrêtant les chantiers en cours. En plein essor « nous avons doublé notre chiffre d’affaires en 5 ans », précise Aurore Sionneau, directrice commerciale. L’entreprise rebondit face à la crise et espère reprendre la quasi-totalité des chantiers en cours « d’ici fin mai » selon Frédéric Setan, directeur d’exploitation du groupe, désigné référent covid-19. 

 

Aurore Sionneau travaillait déjà avec Wizzcad, un système qui offre un accès « type Doctolib », soit une prise de contact simple et directe entre plusieurs acteurs du BTP. Après avoir assisté au webinar du 30 avril, elle témoigne : « Nous avons tout de suite accroché à la présentation, la gratuité nous intéressait. Le sans limite d’utilisateur et le fait que tout soit basé sur le référentiel de l'OPPBTP constamment mis à jour est un vrai avantage »

 

Le questionnaire utilisé par le groupe Sionneau ©Wizzcad Reprise Chantier
​​​​​​

 

La partie questionnaire de santé est finalement peu utilisée par le groupe. Frédéric Setan nous explique que les collaborateurs utilisent beaucoup plus régulièrement la partie questionnaire pour travailler sur les chantiers et définir avec le client si les travaux peuvent être effectués en toute sécurité. Pour le groupe Sionneau, Wizzcad Reprise Chantier représente « un gros intérêt pour l’aspect documentaire. C’est un réel avantage de pouvoir se déplacer avec en tête les recommandations, les fiches conseils (…) Cela conforte nos collaborateurs sur place d’avoir la règle du jeu ». « L’application va nous aider à perdurer » conclut Frédéric Setan. 

 

Propos recueillis par Julie Baranton 

Photo de une ©Wizzcad webinar

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’Unsfa émet 36 propositions pour remettre la filière d'aplomb Batiweb

L’Unsfa émet 36 propositions pour remettre la filière d'aplomb

Le 28 avril dernier, l’Union nationale des syndicats français d’architectes (UNSFA), a proposé 36 solutions pouvant permettre la relance de l’activité de la construction dans l’hexagone. Cette liste de mesures a été adressée au gouvernement et présentée au Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Énergétique (CSCEE). Retour sur ces propositions et les perspectives de reprise d'activité.
De l’importance d’un référent Covid-19 « indépendant » sur les chantiers Batiweb

De l’importance d’un référent Covid-19 « indépendant » sur les chantiers

Le guide de l’OPPBTP permet, a priori, le retour de l’activité sur les chantiers. Mais une fois sur place, l’organisation est plus compliquée. C’est dans ce cadre qu’un référent Covid-19 doit être nommé. Mais, selon Patrick Vrignon, président de BTP Consultants, ce dernier doit impérativement être « indépendant » pour que son intervention soit véritablement efficace, et non pas mis à mal par un objectif de productivité.
Resolving met à disposition un espace Covid-19 gratuit Batiweb

Resolving met à disposition un espace Covid-19 gratuit

Revolving annonce apporter son soutien aux professionnels du BTP en incluant sur sa plateforme mobile un espace gratuit dédié à la gestion des chantiers et des salariés pendant la crise liée au Covid-19. L'objectif : les aider à organiser une reprise rapide des chantiers et à assurer leur continuité « dans de bonnes conditions sanitaires ».

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter