Alerte nucléaire européenne !!!!

Développement durable | 06.06.08
Partager sur :
Alerte nucléaire européenne !!!! - Batiweb
La Commission européenne a déclenché hier soir par précaution le système d'alerte européen sur les risques radioactifs après un incident survenu dans une centrale nucléaire du sud-ouest de la Slovénie, à Krsko. A 17 h 38 heure locale (15 h 38 GMT), une fuite de liquide de réfrigération a été constatée sur le circuit de refroidissement primaire de l'un des réacteurs.
« Pour l'instant, aucune fuite dans l'environnement n'a été identifiée », précisait néanmoins hier soir la Commission européenne. La centrale, exploitée en commun par la Slovénie et la Croatie, « a été arrêtée à titre préventif pour quelques heures afin de permettre au personnel d'établir les causes de la panne et de la réparer », a déclaré la direction. « Un arrêt d'urgence n'a pas été nécessaire et la panne ne devrait pas avoir d'effet sur l'environnement », a-t-elle ajouté.

La Slovénie a arrêté complètement le réacteur, d'une puissance de 696 mégawatts, à 19 h 30 heure de Paris. Le système d'urgence européen d'information sur la radioactivité (Ecurie), instauré peu après la catastrophe de Tchernobyl en 1986, a été activé dès la constatation de la fuite par les autorités slovènes. La Commission européenne a aussitôt mis au courant les autres Etats membres.

Elle devait les tenir informés tout au long de la nuit. Le système Ecurie est utilisé fréquemment, selon le porte-parole du commissaire chargé de l'Energie, Ferran Tarradellas. Mais il est très rare que Bruxelles juge que l'incident vaille la peine d'être rendu public. Vienne a demandé hier soir des explications à la Slovénie, qui aurait signalé initialement cet incident comme étant un « exercice » et non une panne réelle. Le ministère allemand de l'Environnement a mobilisé ses services compétents et déclaré dans la nuit « il n'y a pas pour l'instant d'indice d'un problème grave ».

L'Autorité française de sûreté nucléaire se déclarait hier « mobilisée » sur cet incident qui se bornerait à « une fuite d'un débit de 2,4 mètres cubes par heure dans le circuit de refroidissement, fuite contenue dans l'enceinte de confinement ».

Redacteur