Hausse des investissements pour la rénovation énergétique Développement durable | 12.12.16

Partager sur :
L’Institute for Climate Economics a publié mercredi dernier son « Panorama des financements climat en France ». Si, de manière générale, l’organisme note la stagnation des investissements verts ces dernières années, les dépenses en faveur de la rénovation énergétique, elles, sont en hausse ! Une bonne nouvelle pour le secteur du bâtiment, qui illustre, une fois de plus, l’évolution positive du marché.
Hadrien Hainaut, chef de projet à I4CE (Institute for Climate Economics) présentait le 7 décembre dernier le dernier rapport publié par l’organisme, le « Panorama des financements climat en France ». 32 milliards d’euros auraient ainsi été investis en faveur du climat ; un chiffre qui se stabilise depuis 2013.

Néanmoins, tous les secteurs ne connaissent pas la même évolution ! En effet, le marché de la rénovation énergétique a vu son financement progresser de manière significative, et ce, depuis plusieurs années.

L’efficacité énergétique dans tous les esprits

Du côté de la rénovation des bâtiments, tout d’abord, les investissements atteignent quelques 11,6 milliards d’euros en 2015, soit 2,6 milliards de plus que 3 ans auparavant. Mieux encore, 68% de ces dépenses concernent directement l’efficacité énergétique.

Hausse des investissements dans la rénovation des bâtiments. ©Institute for Climate Economics

« Les aides, subventions et versements jouent un rôle croissant dans le financement des investissements », indique le rapport. « Les financement conduits par le public, qui incluent également la dette concessionnelle aux porteurs de projet privés et les investissements de l’État, des collectivités et des bailleurs sociaux, représentent 52% des investissements en 2015, soit 17 points de plus qu’en 2012 », poursuit-il.

Les transports et la production d’électricité renouvelable en berne

Le constat est néanmoins plus mitigé du côté des infrastructures de transport et de la production d’électricité renouvelable. Le premier est notamment passé de 6,9 milliards d’euros investis en 2013 à 5,3 en 2015.

L’électricité renouvelable, quant à elle, avait vu ses financements croître de 36% en 2014, avant une nouvelle chute en 2015 (3,4 milliards d’euros). « L’investissement est dominé par les entreprises sous la forme de sociétés de projet, qui ont principalement recours à l’emprunt bancaire. Néanmoins, une part croissante des financements provient de dispositifs conduits par le public », relate l’I4CE, qui espère de nouveaux investissements significatifs dans les années à venir.

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’Europe, nouveau modèle pour la transition vers l’énergie propre ? - Batiweb

L’Europe, nouveau modèle pour la transition vers l’énergie propre ?

La Commission européenne a présenté le 30 novembre dernier un ensemble de mesures répondant à un objectif précis : assurer la compétitivité et l’exemplarité de l’Union européenne en termes de transition vers l’énergie propre. La révision de l’économie de l’UE, la création d’emplois en faveur de la croissance verte, ou encore la réduction des émissions de CO2 sont autant de propositions avancées par la Commission pour atteindre son but.
Le premier éco prêt à taux zéro copropriétés enfin signé ! - Batiweb

Le premier éco prêt à taux zéro copropriétés enfin signé !

C’était un projet auquel tenait Ségolène Royal depuis plusieurs années. Le premier Eco prêt à taux zéro copropriétés a été signé ce samedi 17 décembre à Longuyon, en Meurthe-et-Moselle. Grâce à ce dispositif, 4 millions d’euros seront octroyés aux copropriétaires d’une résidence locale afin d’y réaliser d’importants travaux d’économies d’énergie. Tous les détails.
La ville de Grenoble toujours plus impliquée dans la transition énergétique - Batiweb

La ville de Grenoble toujours plus impliquée dans la transition énergétique

En visite à Grenoble le 9 février dernier, Bernard Cazeneuve, Premier Ministre, et Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, se sont rendus au CEA (Commissariat à l’énergie atomique) local où ils ont souligné « l’excellence scientifique française au service de la transition énergétique ». Ségolène Royal a également profité de l’évènement pour lancer un appel d’offres pour le « développement de technologies solaires innovantes ». Les détails de cette journée.
Le chanvre s’offre une place de choix sur le marché de l’isolation français - Batiweb

Le chanvre s’offre une place de choix sur le marché de l’isolation français

Naturelle, efficace et facile à poser, l’isolation chanvre se fait peu à peu sa place sur le marché du BTP français. Pour le plus grand plaisir de Biofib’, qui ne manque pas d’arguments pour vanter les mérites de ses solutions végétales. Multi-certifiées, celles-ci ont déjà séduit nombre de maîtres d’ouvrage, qui peuvent aujourd’hui pleinement observer les bienfaits de cette technique en adéquation avec les objectifs de la loi de transition énergétique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter