La fenêtre bois, un produit de plus en plus certifié

Développement durable | 22.07.21
Partager sur :
La fenêtre bois, un produit de plus en plus certifié - Batiweb
Le 17 juin dernier, le Comité National pour le Développement du Bois (CNDB), a animé un webinaire sur la fenêtre bois. L’occasion d’interroger professionnels et particuliers sur les atouts de ce type de menuiseries.

« Le marché de la fenêtre bois a été fagocité par le PVC et l’aluminium », affirme Xavier Lecompte, PDG de la société Atulam, en ouverture de la discussion organisée le 17 juin par le CNDB. Depuis plus de 50 ans, le fabricant produit exclusivement de la fenêtre bois, souvent appréciée pour sa grande durabilité. « Avant que ne se crée le marché de la fenêtre liée à l’isolation thermique, en France on changeait les fenêtres en moyenne uniquement tous les 65 ans, vu qu’elles étaient toutes en bois », rappelle le dirigeant d’Atulam.

Un matériau éco-responsable et chaleureux
 

Durabilité dans le temps, mais aussi vis-à-vis de l’environnement. La capacité de stockage du bois présente un bilan carbone positif. La forte densité de ce matériau permet également de produire une fenêtre performante en termes de sécurité, tandis que sa masse confère à cette dernière une bonne isolation acoustique. Sur ce dernier point, il faut toutefois prendre en compte à la fois la « qualité de la menuiserie et du vitrage, mais aussi de la mise en œuvre », commente Catherine Guerniou. 

Cette dernière, dirigeante de l'entreprise La Fenêtrière produit aussi bien des fenêtres PVC que des fenêtres bois. Catherine Guerniou les valorise pour leur complémentarités avec d'autres matériaux, offrant une infinité de choix en termes de décoration et de design. « Au niveau des finitions, vous avez des gammes qui peuvent être traditionnelles : gueule de loup… Vous pouvez aussi avoir des petits bois en intérieur/extérieur, fictif, avec des intercalaires dans le double vitrage, qui permettent d’avoir l’effet de petits bois des anciennes menuiseries », énumère la dirigeante en guise d’exemples. 

A cela s’ajoutent les différentes options de vernissage mais aussi de coloration, étape facilitée par les évolutions des techniques de peinture en usine. De plus en plus acqueuse, la peinture a également ses bienfaits écologiques, tout en garantissant sa tenue. Véritable élément de décoration, la fenêtre bois est aussi une expérience, surtout « à l’ouverture-fermeture, il y a, avec le son mais aussi le poids, un aspect sensoriel qui nous plait beaucoup », témoigne Julien Vanlerbergue, un particulier qui a opté pour le produit en 2010, lors de la restauration d’une maison à Fontainebleau.

Des certifications pour valoriser la qualité du produit

 

Bien qu’elle présente tous les avantages, « toutes les menuiseries bois ne sont pas établies et fabriquées aussi bien. Il faut faire attention à la provenance de vos menuiseries, à la traçabilité de vos menuiseries… », prévient la dirigeante de La Fenêtrière. Sûrement est-ce dans cette idée de viligance, que le label Menuiserie 21 a été lancé. 

Née à l’initiative de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), la charte rassemble des entreprises de menuiseries bois soucieuses d’affirmer leur savoir-faire, leur fiabilité et leur engagement envers une fabrication plus responsable. Ainsi, ils soumettent leurs produits à un contrôle de conformité, assuré par l’institut technologique Forêt Cellulose Bois construction Ameublement (FCBA). Selon Xavier Lecompte, la vérification du choix des essences et leur provenance est importante. La plupart sont issus de forêts certifiées et transformés localement, que ce soit le méléze ou le sylvestre d’Europe du Nord, le chêne français, ou bien le bois du Gabon ou du Cameroun. 

D’autres labels, comme celui de la Capeb, appelé FaCE, vont également dans le sens d’une meilleure traçabilité des matériaux des fenêtres en bois. Des Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) dédiées sont également recensées sur le site de-bois.fr, complètant ainsi ce travail. 

 

Virginie Kroun

Photo de une : Adobe Stock 
 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Construction : le bois résiste plutôt bien à la crise - Batiweb

Construction : le bois résiste plutôt bien à la crise

Le bois tire son épingle du jeu, malgré le contexte économique difficile, en particulier dans la maison individuelle en secteur diffus. C'est le résultat de la deuxième enquête nationale sur la construction bois réalisée par la filière auprès de 891 entreprises, présentée lundi à Batimat sur le stand du CNDB.