Le Booster du Réemploi ambitionne de convertir 25 % des chantiers au réemploi d’ici 2024

Développement durable | 01.07.21
Partager sur :
Le Booster du Réemploi ambitionne de convertir 25 % des chantiers au réemploi d’ici 2024 - Batiweb
Lancé en septembre 2020, le Booster du Réemploi est une démarche inédite qui rassemble 36 maîtres d’ouvrages dont le CSTB, Icade, Socotec, Groupama Immobilier, ou encore l’entreprise d’ingénierie Artelia. Une initiative collective qui a donné à l’engagement de 93 projets de construction et de rénovation en matière d’économie circulaire, représentant environ 1 millions de m2 de surfaces de planchers.

Le secteur du BTP produit chaque année 42 millions de tonnes de déchets issus de la démolition ou de la déconstruction, soit 30 % du total des déchets générés en France. Si aujourd’hui une grande partie des déchets sont recyclés, moins de 1 % sont réemployés.

Cependant, depuis plusieurs années, de nombreuses entreprises tendent à proposer des matériaux et du mobilier sur des plateformes de réemploi. Mais le Booster du Réemploi rappelle que « la demande n’est pas du tout structurée : la possibilité de recourir au réemploi est très rarement intégrée en amont, les maîtres d’œuvre n’ont souvent ni la flexibilité ni les ressources pour remplacer ensuite des matériaux neufs par des matériaux réemployés », souligne le collectif.

Démocratiser le réemploi

Le Booster du Réemploi annonce que 93 projets de construction, rénovation ou restructuration se sont convertis à la démarche, parmi lesquels des projets emblématiques tels que le futur siège de BNP Paribas à Boulogne-Billancourt, ou le 3 place de l’Opéra à Paris.

En rejoignant le Booster du Réemploi, pilotée par la plateforme A4MT, les membres partenaires engagent leurs propres chantiers à se fournir en matériaux issus du réemploi. La méthode ? Mobiliser des entreprises qui s’engagent à agir directement sur leurs projets. Ainsi, A4MT les accompagne dans la création d’outils, et encourager le marché à le rejoindre, dans un cercle vertueux car selon l’initiative collective, 10 % des déchets de second œuvre peuvent être réemployés.

Le Booster du Réemploi dévoile également Looping.immo, sa marketplace conçue par Fabernovel. Cette dernière permet aux maîtres d’ouvrages de poster leurs besoins en matériaux d’occasion. Ainsi, plus de 50 demandes ont déjà été déposées et une dizaine de transactions déjà réalisées, avec des fournisseurs spécialisés (Cycle Up, Backacia, Tricycle...).

« De nombreuses entreprises se sont associées au Booster pour rédiger de façon collective un document pour chaque matériau de réemploi qui indique les lots à privilégier, les démarches et procédures pour mettre en pratique le réemploi ainsi que l’impact carbone et sa valorisation dans le cadre de la réglementation (RE2020) », expliquent les partenaires.

L’objectif ? Massifier la demande et atteindre un effet de seuil pour la rendre lisible et prévisible, afin de convertir 25 % des chantiers au réemploi d’ici 2024.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Booster du Réemploi

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Economie circulaire : Cycle Up et Hesus Store annoncent leur partenariat - Batiweb

Economie circulaire : Cycle Up et Hesus Store annoncent leur partenariat

Hesus Store et Cycle Up ont annoncé, le 16 avril dernier, avoir signé un partenariat visant à accompagner les professionnels du secteur de l’immobilier dans le réemploi des matières de chantier. Outre la mise à disposition d’outils digitaux, les partenaires ambitionnent de guider les entrepreneurs dans la transformation structurelle à laquelle ils doivent faire face pour répondre aux enjeux de recyclage.
La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier - Batiweb

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

Alors que le Gouvernement a publié, le 23 avril dernier, sa feuille de route économie circulaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) annonce le lancement de deux outils à destination des artisans et entrepreneurs. Soutenus par l’Ademe, ils visent à accompagner le secteur dans la valorisation des déchets de second œuvre issus de site de démolition/réhabilitation.
Cycle Up lance sa plateforme numérique dédiée au réemploi des matériaux du BTP - Batiweb

Cycle Up lance sa plateforme numérique dédiée au réemploi des matériaux du BTP

Il n'aura fallu que quelques mois à Icade et Egis pour donner une dimension plus concrète à Cycle Up, société que les deux entreprises ont co-créé. Cette nouvelle entité, consacrée au réemploi des matériaux de construction, a en effet annoncé ce 8 mars le lancement de sa plateforme numérique. Présentée comme une place de marché en ligne, elle permettra aux acteurs du bâtiment et de l'immobilier d'accéder plus facilement à des produits issus de la déconstruction et pouvant se voir offrir une seconde vie.
Gratuite pendant le confinement, l’appli StockPro multiplie son nombre d’utilisateurs - Batiweb

Gratuite pendant le confinement, l’appli StockPro multiplie son nombre d’utilisateurs

Créée par Romain de Garsignies, ancien entrepreneur dans le BTP, et Stéphane Renou, l’application StockPro permet aux professionnels de dresser l’inventaire de leur stock, mais aussi de vendre et d’acheter du matériel neuf, et ainsi réaliser une marge tout en évitant le gaspillage. Dernièrement le nombre de téléchargements a été multiplié par cinq chaque semaine depuis que l’application est passée en mode gratuit pour la durée confinement. Les précisions de Romain de Garsignies, cofondateur de l’application.