Les façades végétales pour une ville verte Développement durable | 04.04.18

Partager sur :
Les espaces verts en ville ne sont plus réservés aux jardins et parcs. On voit aujourd’hui dans le milieu urbain de plus en plus de toitures et façades végétalisées. La végétalisation des façades est un vrai enjeu pour les projets d’urbanisme pour les villes souhaitant augmenter la présence de la nature et le bien être de ses habitants.

Les façades végétales connaissent un grand succès face à la demande croissante des architectes et des maitres d’œuvre. Mais ce n’est pas la seule raison, le besoin de verdure en ville et la prise de conscience écologique sont également en plein essor.

La composition des façades végétalisées

Le mur végétal est aussi connu sous les noms mur végétalisé, façade végaétale, mur vivant, cloison végétale ou encore  jardin mural.

Une façade végétale est tout simplement la végétalisation d’un pan vertical d’un bâtiment (un mur ou une façade) à l’aide de diverses plantations dont les racines sont soit plongées dans le sol, soit dans un bac. Les plantes pousseront ensuite à la verticale et recouvriront le mur.

Plus précisément, il s’agit de disposer une couche de terre sur un mur pour permettre le développement des plantes. On observe différentes méthodes pour faire pousser les végétaux à la verticale.

A savoir : toutes les plantes ne pourront pas pousser sur un mur végétal car elles ne sont pas toutes adaptées pour pousser verticalement. Il faudra bien les choisir.

De quoi est constituée une façade végétale ?

Un mur végétalisé est composé d’un support/substrat fixé sur un mur sur lequel les plantes vont se développer et pousser. Un système d’irrigation est aussi installé pour pouvoir arroser régulièrement les végétaux.

Chaque fabricant va utiliser différents modèles et techniques pour installer de la végétation sur les murs et les façades, mais dans chaque système, on retrouve des bases communes.

Voici les différentes parties dont est constitué un mur végétal

- Le support de la façade végétale :

Le support va permettre de fixer au mur le substrat et les plantes. Ce support peut être de différentes formes et est généralement modulaire pour s’adapter facilement à la façade. Il est soit en plastique, soit métallique.

Le support est parfois couvert de couches de feutres pour fixer le substrat.

- La terre / le substrat :

C’est la base pour faire pousser les plantations. C’ets dans cette partie que la végétation sera plantée.

- Le système d’irrigation :

La végétation étant en position verticale, il est nécessaire de prévoir un système d’arrosage artificiel car elles ne recevront que très peu d’eau naturellement. Le système d’irrigation est souvent automatique et programmable.

Le plus souvent, la méthode choisie est l’arrosage goutte à goutte (auquel on ajoute souvent des fertilisants). Cette technique d’arrosage de mur végétal consiste à faire tomber les gouttes d’eau depuis le haut de la façade ou du mur pour qu’elles glissent ensuite doucement à l’intérieur du substrat.

- Les plantes
 

Quelles plantes choisir pour un mur végétal ?

- Il faut sélectionner de préférence des végétaux de petite taille qui pourront facilement s’adapter à la position verticale.

- Le plus souvent, on choisit des plantes feuillues

- L’idéal est de choisir des plantes autochtones qui s’adapteront mieux si elles se trouvent dans l’environnement où elles ont évolué. Si vous choisissez des plantes d’un autre environnement, celles-ci auront du mal à se développer et ne tiendront pas dans le temps.

- Il faut tenir compte de certains facteurs selon la région mais aussi le positionnement de la façade : le climat, la taille de la façade, l’orientation de la façade et son ensoleillement, etc.

Ensuite, le choix est libre selon le rendu esthétique souhaité.

Les atouts des façades végétalisées

Un mur végétal possède de nombreux avantages :

- L’esthétisme de la façade :

Une façade végétale est très esthétique et répond au besoin de végétalisation des villes.

D’autre part, l’installation d’un mur végétal permet de camoufler des défauts apparents sur une façade par exemple, mais aussi de rendre plus beau un mur en béton.

- Amélioration du cadre urbain : faire entrer de la verdure dans la ville

- Développement de la biodiversité

- Régulation de la température ambiante en ville

- Isolation thermique :

Le mur végétalisé évite à la chaleur d’entrer à l’intérieur de l’immeuble en été et évite que la chaleur sorte en hiver. C’est un bon isolant thermique.

- Isolation phonique

Une façade végétale est également un bon isolant acoustique. Elle absorbe les sons de la rue comme le bruit des voitures.

- Améliore la qualité de l’air :

Une façade végétalisée améliore la qualité de l’air en absorbant les particules en suspension telles que les poussières et substances polluantes. Elle permet un environnement plus sain.

- Une durée de vie allongée pour la façade

Le mur végétal va protéger la façade et par conséquent augmenter sa durée de vie.

- Garder le mur et les fondations au sec

- Augmente le sentiment de bien-être :

Le mur végétal répond au besoin des citadins d’avoir plus de verdure dans la ville. Cela a donc un effet positif sur le bien-être de la population.

 

La réglementation pour construite un mur végétal

Que dit la réglementation en termes de végétalisation des bâtiments ?

La végétalisation d’une façade doit faire l’objet d’une déclaration préalable auprès de la mairie et d’une autorisation de la copropriété en assemblée générale.

Un mur végétal doit respecter également les règles d’urbanisme en vigueur. Ces règles d’urbanisme sont définies par le Plan local d’urbanisme (PLU) et, pour la ville de Paris, par deux Plans de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) du Marais et du 7ème arrondissement.

 

La végétalisation de la ville de Paris

Les parisiens sont en manque de verdure.

Mais de plus en plus, on voit apparaitre de jolis murs végétaux dans les rues parisiennes.

On recense de nombreuses façades végétalisées à Paris comme par exemple le  Musée des Arts Premiers du Quai Branly qui possède une façade entière de 800m² végétalisée avec 150 espèces de plantes différentes.

Quelques projets ambitieux à Paris!

Une modification du Plan Local d’Urbanisme (2009) encourage la végétalisation à Paris. 

 

La mairie de Paris engage des moyens pour végétaliser sa ville et souhaite d’ici 2020 plus de verdure :

- 30 hectares supplémentaires de jardins ouverts au public

- 200 projets de végétalisation participative

- le développement de fermes pédagogiques, vergers et potagers dans les écoles

-  100 hectares de végétalisation sur les façades et toits parisiens, dont un tiers dédié à l’agriculture urbaine.  Pour atteindre cet objectif, la Ville de Paris va en partie réaliser un grand programme de végétalisation des bâtiments municipaux, mais aussi proposer des mesures d’accompagnement aux partenaires publics et privés pour les inciter à végétaliser leurs bâtiments.


Combien coûte une façade végétalisée ?

Il est difficile de parler de prix pour un mur végétal. Les tarifs sont très variables et dépendent de plusieurs critères :

- La surface de la façade à végétaliser

- La difficulté de mise en œuvre (accessibilité du mur à végétaliser, hauteur de travail..),

- Du nombre de plantes, mais aussi de leur variété

- Du système choisi

Il existe donc autant de prix que de solutions et de projets de murs végétaux.


Photo de une : Pixabay / trackmetal

M.S.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Acova Air Deco : Le premier extracteur d’air design, performant et silencieux pour la salle de bains. - Batiweb

Acova Air Deco : Le premier extracteur d’air design, performant et silencieux pour la salle de bains.

Pièce humide, la salle de bains doit être bien aérée pour éviter que des moisissures ne se développent sur les murs. Grâce à son expertise dans l’univers de la salle de bains, Acova, leader sur le marché des radiateurs sèche serviettes, innove et propose une nouvelle gamme d’accessoires design : Air Deco, le premier extracteur d’air hygroréglable du marché avec une façade design en métal.
Réalisation de parquets : optez pour les pavés de bois de bout - Batiweb

Réalisation de parquets : optez pour les pavés de bois de bout

Les pavés en bois de bout sont de plus en plus fréquents dans l’habitat. Issus d’une technique ancienne, ces « pavés de Paris », aujourd’hui brevetés, ont trouvé une nouvelle clientèle tout en s’adaptant aux principes de développement durable. Outre leurs qualités de pose, leur découpe est également importante, dans le sens longitudinal, offrant une parfaite résistance.
Le bois pour construire des piscines naturelles - Batiweb

Le bois pour construire des piscines naturelles

Les piscines particulières sont devenues monnaie courante, dans toutes les régions. Outre les coques préformées ou le choix d’un bassin en dur, par exemple en béton, ces équipements peuvent aussi être conçus en bois. Complétée par une solution de filtrage 100 % naturelle, la piscine ainsi réalisée s’avère agréable et performante, offrant un réel plus à chaque construction.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter