Pour son 50ème anniversaire, le groupe Trecobat se renforce dans l’habitat durable

Développement durable | 20.05.22
Partager sur :
Pour son 50ème anniversaire, le groupe Trecobat se renforce dans l’habitat durable - Batiweb
Constructeur de maisons individuelles depuis 50 ans, le groupe Trecobat a annoncé vouloir renforcer ses positions vers l’habitat durable. Le groupe a donc non seulement réalisé un gros investissement dans son pôle industriel bois, mais il a également annoncé des engagements environnementaux, comme la création d’un fond de dotation à vocation environnementale.

En 50 ans, le groupe Trecobat a réalisé pas moins de 22 500 maisons. Il compte aujourd’hui 22 agences réparties dans 18 départements de l’arc Atlantique, et est présent sur 25 % du marché national de la maison individuelle, grâce à sa 4ème place de constructeur sur le marché français.

Le groupe a par ailleurs enregistré des ventes records en 2021, marquées par un chiffre d’affaires de 162 millions d’euros. En effet, l’issue de la période Covid de 2020, le maintien de faibles taux d’intérêt, mais aussi la mise en application de la RE2020 à partir du 1er janvier 2022 ont fortement contribué à cet effet de rattrapage. Les ventes de maisons individuelles ont ainsi progressé de 21,5 % au niveau national, soit un total de 139 600 maisons en 2021 contre 114 600 en 2020.

Cependant, selon le dernier rapport du GIEC, l’urgence climatique doit se traduire par des prises de décisions drastiques d’ici à 2030. Le bâtiment, secteur parmi les principaux émetteurs de gaz à effets de serre, est évidemment au cœur de ces enjeux et le groupe Trecobat a donc décidé de s’inscrire pleinement dans cette démarche de construction durable.

 

Atteindre la neutralité carbone en 2050

 

Continuer à améliorer le confort de ses clients et à préserver leur pouvoir d’achat, tout en inscrivant la maison individuelle neuve sur une trajectoire de développement durable. Voici l’ambition de Trecobat pour son 50ème anniversaire. 

Le constructeur a ainsi réalisé en 2022 un bilan carbone complet de ses activités. L’étude montre que les deux tiers d’émissions de CO2 du groupe sont directement liés à la phase construction des maisons individuelles, et un quart à l’utilisation de la maison pendant 50 ans. Son objectif est donc de réduire ces émissions d’au moins 30 % d’ici à 2030, et d’atteindre la neutralité en 2050.

Pour répondre à ses objectifs, le groupe Trecobat vient de rejoindre le pacte mondial des Nations Unies, une initiative lancée en 2000 visant à inciter les entreprises à proposer des solutions face aux défis mondiaux. Le groupe a également lancé sa marque Trecobat Green, une offre de maisons individuelles qui sont déjà conformes aux exigences de 2031. Cette marque a notamment donné naissance à une maison expérimentale « test », baptisée Villa E-Lorn et située à Brest (29).

 

La Villa E-Lorn du Groupe Trecobat

 

Toujours dans une optique de répondre à ses engagements environnementaux, le constructeur a annoncé la création d’un fond de dotation. Présidée par Marcel Tréguer, fondateur de Trecobat, cette structure sera au service des transitions sociétales et environnementales et le groupe s’engage à y verser la somme minimale de 400 000 euros dans les cinq ans à venir. 

 

Un investissement dans son pôle industriel bois

 

Pour faire face à la demande croissante de la construction bois liée aux exigences environnementales et à la RE2020, le groupe Trecobat a décidé d’investir dans son pôle industriel bois, notamment en modernisant son usine Murébois basée à Rennes (35). 

Inaugurée en 2017, l’usine spécialisée dans la finition enduit des façades a reçu la labélisation French Lab en 2019 et promet par ailleurs de diminuer l’empreinte carbone de la construction tout en conservant l’esthétique traditionnelle des bâtiments enduits. 

Murebois compte donc pas moins de 3 900 m2, qui sont entièrement dédiés à la production de murs ossature bois, pour un total de 40 000 m2 de murs fabriqués chaque année. Avec cet investissement de 1,5 million d’euros, la capacité de l’usine devrait ainsi passer de 40 000 m2 à 60 000 m2 de murs, et les travaux devraient commencer au second semestre 2022, pour une inauguration début 2023. 
 

Robin Schmidt

Photo de une : @ Groupe Trecobat

Robin.schmidt
La sélection de la semaine
FF120-RF de Tenmat : le capot de protection des spots encastrés le moins cher du marché - Batiweb

Le capot de protection de spot encastré est désormais obligatoire pour l'isolation thermique, conformément...


Revêtement élastomère polyuréthane mono composant - EVERFAST® ÉLASTIPROOF TRAFIC - Batiweb

EVERFAST ÉLASTIPROOF TRAFIC est un revêtement élastomère auto polymérisable polyuréthane...


LUXORliving BI180 : Détecteur de mouvement intelligent et élégant pour la maison - Batiweb

Détecteur de mouvement mural pour gestion de l'éclairage intérieur. Installé à...

Dossiers partenaires
Testo fait évoluer la thermographie avec ses nouvelles caméras thermiques - Batiweb

Bénéficiant de plus de 60 ans d’expertise dans le domaine de la mesure, Testo est engagé depuis toujours dans l’innovat…


GENIE® lance le E-Drive sur toute sa gamme de ciseaux compacts GS™ - Batiweb

Le système de moteurs électriques asynchrones choisi par Genie permet de réduire considérablement les coûts de maintenan…


BLOCS-PORTES LARGEMENT VITRÉS : des performances techniques et esthétiques qui n'ont vraiment rien à cacher ! - Batiweb

Notre nouvelle gamme de Blocs-Portes Largement Vitrés s’intègre dans tous vos projets en neuf comme en rénovation. Quels…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb