Recyclage des déchets : +3 % pour le BTP en 2019 Développement durable | 02.11.20

Partager sur :
Dans son bilan annuel, la Fédération des Entreprises du Recyclage (FEDEREC) note une très légère décroissance du tonnage de déchets collectés (hors BTP) en 2019, notamment liée à une baisse des déchets de métaux ferreux et des papiers-cartons. Inversement, la collecte de déchets plastiques et en verre a bien augmenté. Le secteur du BTP s'en sort quant à lui très bien, avec une croissance de +3 % en un an.

La Fédération des Entreprises du Recyclage (FEDEREC) présentait, ce mercredi 28 octobre, les chiffres du recyclage sur l'année passée, avec 33,24 millions de tonnes de déchets collectés (hors BTP) en 2019, soit une légère baisse de -0,2 % comparé à 2018.

 

Selon le bilan de la FEDEREC, certaines collectes de déchets ont diminué en 2019, comme celles des métaux ferreux (-4,6 %) ou des papiers-cartons (-3,2 %), mais d'autres ont augmenté. C'est notamment le cas des plastiques (+6,3 %) et du verre (+2,1 %). A noter que l'activité du verre plat de déconstruction et de rénovation génère, à elle seule, une augmentation de 22 %.

 

Tonnage collecté par secteurs. Source : FEDEREC

 

Le BTP, premier secteur en tonnage collecté

 

Plus largement, le secteur du BTP peut se féliciter de nouveaux progrès, avec une croissance de +3 %, pour un total de 42,8 millions de tonnes de déchets collectés en 2019. Il représente d'ailleurs le premier secteur en termes de collecte de déchets, et participe à plus de la moitié du total de déchets collectés tous secteurs confondus, estimé à 75 millions de tonnes.

 

Des flux importants de déchets provenant du BTP. Source : FEDEREC

 

Dans le BTP, la part la plus importante des tonnages collectés provient de la démolition et de la déconstruction, avec 25 millions de tonnes collectées. Viennent ensuite les déchets issus de la réhabilitation de bâtiments, avec 11,6 millions de tonnes, puis ceux de la construction (4,96 Mt).

 

Répartition des types de déchets dans le BTP. Source : FEDEREC

 

Des inquiétudes concernant la future REP Bâtiment

 

Si les chiffres ont été bons en 2019, la FEDEREC BTP s'inquiète davantage de l'année à venir, avec la crise sanitaire et économique, et l'instauration d'une Responsabilité Elargie du Producteur (REP) qui se profile pour le bâtiment. « FEDEREC regrette que les propositions alternatives à la mise en place d'une filière REP Bâtiment n'aient reçu que très peu d'écoute (…) et reste mobilisée pour participer aux travaux réglementaires et assurer une transcription de cette loi efficace et tenant pleinement compte des réalités du terrain et des progrès environnementaux réalisés par le secteur ces dernière années », souligne la fédération. Parmi ses principaux souhaits : le développement du recours aux matières premières issues du recyclage.

 

Dans son bilan, la FEDEREC BTP rappelle également la création du nouveau label Recyterre, notamment soutenu par l'Ademe et la Société du Grand Paris, et qui vise à valoriser les terres excavées non dangereuses.

 

Concernant le bilan global de la fédération, cette dernière a pu accéder à des données jusqu'ici confidentielles. De fait, elle a réévalué à la hausse le nombre d'établissements de recyclage (environ 2 400 repartis entre 1 200 entreprises). Ces derniers sont en légère croissance, notamment dans le Grand Ouest, ce qui permet d'agir au plus près des lieux de production, et de limiter les transports, les émissions de CO2 et les coûts.

 

De nombreux investissements qui soutiennent l'innovation

 

Outre ce déploiement, le directeur général de FEDEREC note un phénomène de concentration, qui permet aux entreprises de développer des innovations et de nouvelles technologies pour parvenir à valoriser certains flux jusqu'ici difficiles à recycler.

 

En 2019, les entreprises de recyclage ont ainsi investi 625 millions d'euros, soit une hausse de +2 % comparé à l'année précédente. Dans le détail, 49 % des investissements ont été consacrés à l'investissement dans de nouvelles machines de tri, et 29 % dans du matériel de collecte. 

 

Répartition des investissements en 2019. Source : FEDEREC

 

« Nous continuons notre travail de communication auprès des pouvoirs publics pour encourager la mise en place d’incitations règlementaires à l’incorporation de matières premières issues du recyclage dans les nouveaux produits. FEDEREC se félicite que ce sujet ait été consacré dans la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire et l’économie circulaire (AGEC) », conclut la fédération.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

En 2017, le volume de déchets du BTP collectés a progressé de +2%  - Batiweb

En 2017, le volume de déchets du BTP collectés a progressé de +2%

Avec une croissance de 2%, l’année 2017 a été « satisfaisante » pour la majorité des entreprises de tri, a annoncé, mercredi 17 octobre, la Fédération des entreprises du recyclage (Federec). Le bâtiment fait partie des bons élèves, le volume de déchets collectés ayant lui aussi augmenté de 2% pour atteindre 40 millions de tonnes. 2019 devrait cependant être « très agitée ». En effet, l’idée d’une « REP Bâtiment » inquiète toujours autant les professionnels du secteur.
Le recyclage de PVC atteint un niveau record en France et en Europe - Batiweb

Le recyclage de PVC atteint un niveau record en France et en Europe

VinylPlus, programme de développement durable de l'industrie européenne, a enregistré un nouveau record en termes de recyclage du PVC : en 2013, près de 445 000 tonnes de PVC ont été recyclés à travers l'Europe. En France, les quantités recyclées ont augmenté de 67 % par rapport à 2012 pour atteindre un niveau inégalé de 43 578 tonnes.
Point.P et Suez s’associent pour déployer le service Batireprise - Batiweb

Point.P et Suez s’associent pour déployer le service Batireprise

En 2017, Suez a lancé une nouvelle offre visant à faciliter la mise en conformité des distributeurs de matériaux avec l’obligation de reprise des déchets de leurs clients. Dès le lancement de « Batireprise », la société a trouvé en Point.P un allié de taille pour déployer le service. Vendredi 4 octobre, les deux associés ont inauguré, à Villeurbanne, une nouvelle déchèterie multiflux. Précisions.
Feuille de route économie circulaire : le BTP souhaite plus de concertation - Batiweb

Feuille de route économie circulaire : le BTP souhaite plus de concertation

Dans le cadre de la Feuille de route économie circulaire (FREC), quatorze organisations professionnelles des filières « Bâtiment » et « Déchets » s’étaient associées, en décembre 2018, pour plancher sur la question de la reprise des déchets du secteur et leur recyclage. Alors que les conclusions viennent d’être présentées, elles demandent à pouvoir « débattre sérieusement » avec le Gouvernement. Elles pointent en effet un manque de concertation.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter