Sika développe son ambition de « construire durablement » Développement durable | 01.04.21

Partager sur :
Sika, acteur majeur des matériaux de construction, s’investit depuis quelques années dans une démarche de développement durable pour l’ensemble de ses produits, et axe sa stratégie autour d’un objectif fort : « Plus de valeur ; moins d'impact », d’ici 2023. Ce jeudi 1er avril, le groupe dévoile officiellement sa première gamme de mortiers durables. Les détails.

Le groupe Sika, conscient des enjeux climatiques, tend à réduire ses impacts environnementaux et assumer sa responsabilité sociale. Pour cela, l’entreprise axe sa stratégie environnementale autour d’un objectif « Plus de valeur ; moins d'impact », qui vise à allier innovation, développement durable et performance. 

Ainsi à travers ses produits, Sika exprime son ambition « d’optimiser les bénéfices à long terme et la valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes et, en même temps, à réduire la consommation de ressources et les impacts environnementaux liés à la production. »

Six domaines stratégiques 

Afin de respecter ses engagements, le groupe travaille désormais sur six domaines stratégiques, avec des objectifs à atteindre d’ici 2023 :

• La performance climatique : Sika désire réduire sa consommation d’énergie en développant de nouvelles technologies et pratiques opérationnelles afin de diminuer de 12 % ses émissions de CO2 d’ici 2023 par tonne vendue ;

• L'engagement envers les communautés : Ainsi, Sika parraine aujourd’hui plus de 180 projets et souhaite doubler le nombre de projets et atteindre 10 000 jours de travail bénévole par an ;

• L'énergie : Sika concourt à une utilisation efficace des énergies en réduisant de 12 % la consommation énergétique par tonne vendue et en maximisant la part d’électricité renouvelable utilisée ;

• Les déchets/l'eau : Réduire de 15 % la quantité d’eau par tonne vendue et augmenter à 25 % la part de déchets recyclés ; 

• La sécurité au travail ;

• Les solutions « développement durable » : Sika a mis en place un mécanisme d’évaluation et de classification des nouveaux produits au regard de la performance et du développement durable (Sustainability Portfolio Management - SPM).

Des mortiers plus performants et plus « durables »

Le groupe Sika a lancé, depuis quelque temps maintenant, sa recherche R&D sur la mise au point d’une nouvelle gamme de mortiers de réparation, de scellement calage et de ragréage plus performante, et plus durable. Le marché du gros œuvre et, plus particulièrement celui des mortiers, étant de plus en plus sensible aux préoccupations environnementales, Sika dévoile aujourd’hui sa nouvelle gamme de mortiers plus durable. Quelques exemples : 

• Sika MonoTop®-3020 : mortier de réparation structurale et de surfaçage. Fin et clair, il offre un très faible retrait et une belle finition esthétique. Il est particulièrement résistant aux sulfates. Il est utilisé pour la réparation, le reprofilage, le ragréage, le bouche pores en bâtiments, génie civil ou ouvrages d’arts… Il bénéficie d’une empreinte carbone réduite de 15 % et d’émissions de poussière réduite de 44 %. Il répond aux exigences LEED v4 et à la norme EN 1504-3. Classement R3.

•  SikaGrout®-234 : mortier de scellement et de calage autorisant de fortes épaisseurs (12 à 250 mm par passe). Il se caractérise par un très faible retrait et une bonne résistance à l‘eau de mer et aux eaux sulfatées. Il bénéficie d’une empreinte carbone réduite de 38 % et répond aux exigences LEED v4. 

« Cette gamme est la première à être évaluée selon la nouvelle méthode SPM de Sika. Elle se compose aujourd’hui de 5 nouveaux mortiers avec un impact environnemental réduit et des performances améliorées », indique la société dans un communiqué. 

Plus d'informations en cliquant ici.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : Sika.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Transition écologique : MAPEI France adhère au programme FRET 21 - Batiweb

Transition écologique : MAPEI France adhère au programme FRET 21

MAPEI France poursuit ses actions en faveur du climat et annonce son adhésion au programme FRET 21. Porté par l’Ademe et l’AUTF, le dispositif, lancé en 2015, a pour objectif d’inciter les entreprises à mieux intégrer l’impact des transports dans leur stratégie de développement durable. A travers cet accord, MAPEI s’engage à réduire de 10% sur 3 ans les gaz à effet de serre générés par ses activités, soit une baisse de plus de 500 tonnes de CO2 chaque année.
Transition énergétique : Sika apporte sa contribution - Batiweb

Transition énergétique : Sika apporte sa contribution

C'est un marché sur lequel on ne l'attendait pas, pourtant Sika s'apprête bel et bien à annoncer le lancement officiel de son superplastifiant biosourcé, le Viscocrete 850 Végétal. Constitué de matières issues des déchets agricoles, celui-ci offre un taux de carbone biosourcé supérieur à 90%. Le tout avec une performance identique à celle d'un superplastifiant classique. Présentation.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter