Des maisons autonomes et bioclimatiques signées Bâti Concept écologique Eco-construction | 13.04.16

Partager sur :
Conscients de l’essor de l’éco-construction en France, Eric Hébrard et Stéphane Weber ont fondé en 2011, Bâti Concept écologique, une société dédiée à la construction de maisons écologiques, bioclimatiques, passives et autonomes en région Auvergne-Rhône-Alpes. L’entreprise milite pour des habitats sources de bien-être et de santé et accorde une grande importance à l’aspect sanitaire de ses travaux. Présentation.
Bâti Concept écologique est né de la volonté d’Eric Hébrard et de Stéphane Weber de « mettre la construction écologique et bioclimatique à la portée de tous ».

Ils l’assurent : « les Français sont conscients de l’importance de construire des maisons saines, énergétiquement efficaces et respectueuses de l’environnement » ainsi que de leur impact sur la santé.

Ainsi, depuis la création de l’entreprise en 2011, les deux hommes cherchent à mobiliser le plus grand nombre sur la thématique des maisons bioclimatiques « aussi bénéfiques pour l’environnement que pour le bien-être et les économies à la fois ».

Pour la petite histoire, Bâti Concept écologique a été fondé suite à la rencontre des deux hommes, tous deux à la tête d’une entreprise. Eric Hébrard avait créé une société de maçonnerie et souhaitait mettre en place une nouvelle stratégie de communication. Il avait alors contacté Stéphane Weber, spécialisé dans la conception et réalisation d’espaces de communication. Poussés par une même envie de proposer une alternative écologique aux maisons actuelles, ils créent Bâti Concept écologique.

Construire durablement à partir de matériaux locaux

La société, composée de quatre personnes, se déclare engagée pour « l’Alter Construction », et se donne pour objectif de construire avec la nature, c’est-à-dire « en profitant de la gratuité du soleil ou en utilisant des matériaux locaux ».

« Nous utilisons des matériaux locaux et essentiellement naturels pour préserver l'environnement et la qualité de l'air intérieur des maisons », nous précise Stéphane Weber.


Parmi ces matériaux : « Les bois locaux pour les ossatures bois, le béton cellulaire (chaux, sable, ciment), la chaux, le fermacell, la terre crue, la laine de bois, etc. Nous essayons, tout en respectant les normes du bâtiment, de limiter l'emploi du béton et du ferraillage, très gourmand en énergie grise », ajoute-t-il.

La qualité de l’air privilégiée

La société accorde une grande importance à l’aspect sanitaire de ses travaux et notamment à la qualité de l’air intérieur. « Nous n'utilisons quasiment aucun produit issu de la pétrochimie à l'intérieur sauf pour l’étanchéité où il n'y a pas encore d'alternative. Nous proposons exclusivement des matériaux sains à l'intérieur de nos maisons et une ventilation double flux haute performance », explique M. Weber.

L’entreprise veille donc à utiliser des matériaux qui ne dégagent pas de vapeurs toxiques lorsqu’ils sont en contact avec la chaleur, ni à utiliser de perturbateurs endocriniens tels que le PVC.

« Sans faire de catastrophisme, l'air intérieur d'une maison est en moyenne 5 à 8 fois plus pollué que l'air extérieur. La maison écologique qui ne se préoccupe pas de la qualité de l'air est pour moi un non sens », poursuit le co-fondateur de la société.

Des maisons bioclimatiques et autonomes

« Le bio climatisme, c’est tout l’art de construire son habitation en adéquation avec son environnement. C'est l'architecture du bon sens. On se protège des intempéries extérieures mais on profite des bienfaits comme le soleil », souligne la société. De la conception à la construction, Bâti Concept écologique, s’occupe de tout et propose des maisons entièrement autonomes en eau, en électricité et en chauffage lorsque les clients le sollicitent.

En ce qui concerne l’eau, un système de récupération des eaux de pluie peut-être mis en place. L’eau est stockée dans une cuve à béton, puis pompée et traitée avec « un gestionnaire d’eau de pluie. Nous avons ensuite la possibilité légale d’utiliser cette eau pour la machine à laver et les WC (…) ».

Pour ce qui est de l’électricité, des panneaux photovoltaïques et/ou une éolienne peuvent être installés selon l’environnement. « L’énergie est stockée dans des batteries. Nous proposons souvent des panneaux photovoltaïques alliés à une voiture électrique, ce qui permet de charger la batterie la journée lorsque les panneaux produisent plus que nécessaire ». L’énergie stockée dans la batterie peut également être réutilisée dans les équipements électroménagers.

   

Pour le chauffage, la société mise avant tout sur des maisons bien isolées et étanches. « Nous proposons aussi des poêles mixtes (Rika Induo) qui permettent d’être autonome (buches) et garantissent du confort (granulés) ».

Enfin, pour les eaux usées, « nous proposons la phyto-épuration. Cela consiste à faire passer les eaux grises dans plusieurs bassins qui contiennent des plantes filtrantes ».

Bâti Concept écologique construit aujourd’hui une dizaine de maisons par an et souhaite doubler ce chiffre d’ici un à deux ans. La société garantie une totale transparence des coûts de construction ou de rénovation de chaque projet : « Le prix moyen est de 1600 euros TTC/M² hors finitions (peinture et parquet dans les chambres) et honoraires compris », précise Stéphane Weber.  

Rose Colombel
Photos : © Bâti Concept écologique
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le Parc de l'Ensoleillée, 1er prix « Bâtiment Performant »

Le Parc de l'Ensoleillée, 1er prix « Bâtiment Performant »

A Aix-en-Provence, le Parc de l'ensoleillée vient de remporter le 1er prix dans la catégorie « Bâtiment Performant » aux Green Building Solutions Awards 2014. Ce parc tertiaire en structure 100% bois et à énergie positive a été récompensé pour sa bonne intégration à son environnement et pour les performances de sa réalisation.
Énergies renouvelables : baisse des investissements en 2016

Énergies renouvelables : baisse des investissements en 2016

Alors que 2015 avait été une année record en matière d’investissements dans les énergies renouvelables à l’échelle mondiale, la tendance semble s’être malheureusement inversée en 2016. En effet, selon un rapport publié par Bloomberg New Energy Finance (BNEF), 287,5 milliards de dollars ont été investis dans les énergies verts l’année dernière, soit une baisse de 18%. Les chiffres en détails.
Un immeuble en bois et en BIM signé Demathieu Bard

Un immeuble en bois et en BIM signé Demathieu Bard

Ce sont deux challenges pour un seul projet auxquels est actuellement confrontée l'agence Marne-la-Vallée du groupe Demathieu Bard. Cette dernière est en effet mobilisée sur la réalisation d'un immeuble tertiaire situé à Champs-sur-Marne (77), qui, en plus de disposer d'une structure bois, a été conçu en BIM. Tous les détails sur ce chantier qui s'annonce déjà comme une référence pour l'entreprise.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter