Énergies renouvelables : la France parmi les pays d’Europe « les plus éloignés de leurs objectifs » Eco-construction | 13.02.19

Partager sur :
Énergies renouvelables : la France parmi les pays d’Europe « les plus éloignés de leurs objectifs »
En charge de l’information statistique à l’échelle européenne, Eurostat a publié le 12 février un rapport relatif aux énergies renouvelables dans l’UE. Si la production a progressé à 17,5% en 2017, deux États se distinguent malgré tout par des indicateurs bien éloignés de leurs objectifs de développement : les Pays-Bas et… la France ! Tous les détails.
Eurostat a partagé ce 12 février un nouveau rapport intitulé « Les énergies renouvelables dans l’UE », dans lequel la direction générale de la Commission européenne fait état d’un constat édifiant. En effet, la part d’énergie propre dans la consommation finale brute s’élevait à 17,5% en 2017, en légère hausse par rapport à l’année précédente (17%).

Pour l’Union, cet indicateur est d’autant plus important qu’il est particulièrement révélateur de l’avancée de la stratégie « Europe 2020 ». Dans le cadre de ce projet, l’UE s’est fixée pour objectif d’atteindre 20% d’EnR dans la consommation finale brute d’énergie à horizon 2020, et 32% dix ans plus tard.

Le retard français pointé du doigt

Ces constats à l’échelle globale peinent cependant à dissimuler les disparités qui existent entre les différents pays. Certains d’entre eux se distinguent en effet par la part importante d’EnR dans leur mix énergétique, dont la Suède (54,5%), la Finlande (41,0%) et la Lettonie (39,0%). À l’inverse, le Luxembourg et les Pays-Bas ne consomment que 6,4% d’énergie d’origine renouvelable.

©Capture d'écran "Les énergies renouvelables dans l'UE" - Communiqué de presse/Eurostat

Par ailleurs, les membres de l’UE se sont fixés, individuellement, divers objectifs afin de répondre aux ambitions de la stratégie « Europe 2020 ». Si onze d’entre eux ont déjà respecté leurs engagements (la Bulgarie, le Danemark, l’Italie, etc.), d’autres sont clairement à la traîne. Les Pays-Bas sont ainsi à 7,4 points de pourcentage (pp) de leur objectif national, suivis de la France (6,7 pp), l’Irlande (5,3 pp) ou encore le Royaume-Uni (4,8 pp).

Pour l’heure, ni le ministère de la Transition écologique et solidaire, ni le Syndicat des énergies renouvelables n’ont commenté les mauvais résultats français.

F.C
Photo de Une : ©Adobe Stock
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Progression des énergies renouvelables en France, mais…

Progression des énergies renouvelables en France, mais…

La France est encore bien loin d’atteindre les objectifs fixés par la loi de transition énergétique pour la croissance verte ! Selon un rapport publié ce jeudi par l’organisme Observ’ER, l’Ademe et la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies), le développement des énergies renouvelables a bien progressé en 2018, mais encore insuffisamment pour combler le retard de l’hexagone. Les détails.
18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables

18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables

Nul doute que Ségolène Royal aura suivi la nouvelle avec attention, et que l’ex-ministre de l’Environnement sera ravie des résultats publiés ce 18 mai par le Syndicat des énergies renouvelables (SER). L’organisme indique en effet que l’électricité renouvelable représentait 18% de la consommation électrique française au premier trimestre 2017. Un chiffre qui devrait encore progresser au vu des nouveaux raccordements prévus cette année.
31% d’électricité d’origine renouvelable consommée en France au deuxième trimestre

31% d’électricité d’origine renouvelable consommée en France au deuxième trimestre

Alors que les collectivités sont de plus en plus nombreuses à adopter des objectifs ambitieux en matière d’énergies renouvelables, l’effort national, lui, semble peu à peu porter ses fruits. En témoignent les chiffres publiés lundi par le Syndicat des énergies renouvelables et les gestionnaires des réseaux : 31% de l’électricité consommée en France était d’origine renouvelable au deuxième trimestre. Un taux de couverture « inédit » d’après les différents acteurs.
Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter