Photovoltaïque : les propositions du GMPV-FFB en faveur de l'autoconsommation Eco-construction | 22.05.14

Partager sur :
Dans le cadre du groupe de travail sur l'autoconsommation de l'électricité renouvelable, organisé par la DGEC, le GMPV-FFB vient de formuler plusieurs propositions. Face aux enjeux de la transition énergétique, la fédération souhaite développer l'autoconsommation de l'électricité photovoltaïque et refondre le mode de soutien au photovoltaïque dans le bâtiment. Détails.

Alors que l'abandon du soutien au photovoltaïque intégré au bâti revient régulièrement sur le tapis, le GMPV-FFB formule de nouvelles propositions pour procéder à une refonte du système actuel et engager davantage la filière vers l'autoconsommation.

Il propose notamment l'instauration d'un mécanisme de soutien de type « autoconsommation + prime symétrique », tel que développé par l'Ademe. Ce système consiste à fournir une prime complétant les économies réalisées lorsque l'électricité est autoconsommée, et une prime de même niveau rémunérant le producteur lorsque l'électricité est injectée dans le réseau. «Ce système présente l'intérêt de favoriser l'autoconsommation sans pousser à une surconsommation d'électricité », assure le GMPV-FFB.

Deux niveaux de primes

Deux niveaux de primes seraient également définis : une prime de base et une prime bonifiée.

La mise en oeuvre d'une installation photovoltaïque sur bâtiment uniquement permettrait l'obtention d'une prime de base. Elle servirait notamment à « valoriser le savoir-faire acquis par les entreprises de bâtiment et assurer une production au plus près des lieux de consommation », justifie le GMPV-FFB.

Il y aurait aussi une prime bonifiée, selon la technique de mise en œuvre afin de « privilégier avant tout les procédés respectant les règles d’intégration / intégration simplifiée au bâti, valorisant l’esthétisme de l’ouvrage et son intégration architecturale dans le paysage urbain », précise la fédération.

Les conditions d'obtention des primes

L'obtention de cette prime serait cependant conditionnée à plusieurs critères. Les entreprises de bâtiments devront fournir plusieurs documents avant la réalisation des travaux (attestation d’assurance, attestation à jour de qualification / certification de l’entreprise de bâtiment réalisant la conception et la mise en œuvre de l’installation photovoltaïque etc.).

A l'issue des travaux, les entreprises du bâtiments devront fournir une attestation de conformité électrique de l’installation photovoltaïque visée par un organisme agréé, une attestation sur l’honneur garantissant que l'installation photovoltaïque a été conçue et réalisée de manière à satisfaire l'ensemble des exigences auxquelles elle est soumise, notamment les règles de conception et de réalisation visées par les normes NF DTU, les règles professionnelles et les évaluations techniques. Enfin, l'entrepreneur devra remettre au propriétaire une fiche explicative, contresignée par le maître d'ouvrage, soulignant la nécessité d'un suivi de l'installation photovoltaïque à travers un contrat de maintenance (reconductible).

Dernière règle, le propriétaire, l'exploitant et l'autoconsommateur doivent être une seule et même personne (physique ou morale).

Simplification des procédures et des révisions

Le GMPV-FFB plaide aussi pour une simplification des procédures, un combat dans l'air du temps pour les professionnels du bâtiment. Il souhaite tout d'abord supprimer les procédures d'appels d'offres qu'ils jugent « excessivement longues et complexes » et auxquelles les artisans et les PME ont dû mal à répondre.

Le plafond de puissance pour l'allocation d'une prime serait également supprimé, mis à part la limite réglementaire de 12MWc.

Enfin, la révision des primes se ferait au niveau annuel et non trimestriel afin « d'assurer une visibilité acceptable aux entreprises du bâtiment. Le niveau de révision doit être connu avant la date de son entrée en vigueur », fait valoir le GMPV-FFB.

Cet ensemble de propositions s'inscrit dans le cadre des travaux menés actuellement sur l’autoconsommation au sein d’un groupe de travail initié par la Direction Générale de l’Énergie et du Climat. La loi de programmation sur la transition énergétique sera votée à l’automne 2014 sur la base de ces travaux.

C.T

© kalou1927 - Fotolia.com

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Un décret attendu d'ici fin février pour booster la production des EnR

Un décret attendu d'ici fin février pour booster la production des EnR

Alors que l'électricité d'origine renouvelable a compté pour 19 % dans la consommation d'énergie française en 2015, le gouvernement compte accélérer sa transition énergétique. D'ici la fin du mois de février un décret, détaillant les grandes orientations réglementaires par type d'énergie, sera publié, a annoncé la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal. En ligne de mire, l'objectif de produire 40 % d'électricité renouvelable d'ici 2030.
Qualifelec enrichit sa qualification « Solaire Photovoltaïque »

Qualifelec enrichit sa qualification « Solaire Photovoltaïque »

En juin dernier, le Gouvernement a lancé « Place au soleil », une démarche visant à promouvoir l’énergie photovoltaïque et le solaire thermique. Afin d’accompagner le développement de la filière et répondre aux objectifs de la loi de transition énergétique, Qualifelec a annoncé enrichir sa qualification « Solaire Photovoltaïque ». Il s’agit notamment de sécuriser la maîtrise d’ouvrage dans le choix d’une entreprise.
Premier bilan des investissements liés à la transition énergétique

Premier bilan des investissements liés à la transition énergétique

Alors que l'Assemblée nationale a adopté en première lecture, le mardi 14 octobre, le projet de loi sur la transition énergétique, CDC Climat Recherche s'est intéressé de près aux dépenses d' investissement en infrastructures réalisées en France pour l'année 2011, qui ont contribué directement ou indirectement à la réduction d'émissions de gaz à effet de serre (GES). Le secteur du bâtiment est celui qui a bénéficié le plus d'investissement. Résultats de l'enquête.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter