Une usine de produits de construction recourt à la biomasse Eco-construction | 06.10.10

Partager sur :
Une usine de produits de construction recourt à la biomasse Batiweb
Pour la première fois, une entreprise du secteur du bâtiment a participé à l'appel à projets biomasse du Fonds Chaleur, révèle l'Ademe qui publie mardi les résultats de son deuxième appel à projets biomasse, à l'occasion du colloque bioénergies et bioproduits.
C'est la première fois qu'une entreprise du secteur du bâtiment participe à l'appel à projets biomasse du Fonds Chaleur. Au sein d'une unité de production de produits pour la construction à Bazoches les Gallerandes (45), GDF Suez Energie Services assure la production thermique à partir de biomasse de 1.316 tep/an. Au total, le deuxième appel à projets Biomasse Chaleur Industrie Agriculture Tertiaire (BCIAT) de l'Ademe a permis une production thermique de 197.500 tep, dépassant l’objectif de 175.000 tep initialement fixé.

Le Fonds Chaleur facilite l’installation de nouveaux équipements (en remplacement ou non d’anciennes installations) destinés à produire de la chaleur issue de sources renouvelables. Géré par l’Ademe, ce fonds est destiné aux entreprises de tous les secteurs (agricole, industriel et tertiaire), aux collectivités et à l’habitat collectif. Lancé en décembre 2008, il est doté d’une enveloppe de plus d’un milliard d’euros pour la période 2009-2013.

Projets soutenus toute l'année


A noter que les projets portés par les collectivités et les gestionnaires d’habitat collectif, les projets biomasse de moins de 1000 tep et les projets concernant la géothermie, le solaire et les pompes à chaleur sont soutenus par le Fonds Chaleur, toute l’année, hors appel à projets.

L'Ademe a lancé le 9 septembre 2010 son troisième appel à projets en maintenant l’objectif indicatif de production énergétique totale des projets retenus à 175.000 tep/an. Cet appel à projets sera reconduit fin 2011.

La biomasse est la fraction biodégradable des produits, déchets et résidus provenant de l’agriculture, y compris les substances végétales et animales issues de la terre et de la mer, de la sylviculture et des industries connexes, ainsi que la fraction biodégradable des déchets industriels et ménagers.

Laurent Perrin

Lire aussi :
Pour fondre du verre, Saint-Gobain a testé la biomasse
Fonds Chaleur, encore deux mois pour présenter ses projets
Fonds Chaleur : vérifier et calculer la chaleur produite à partir d’énergies renouvelables
Ikea France tourne le dos au gaz et se lie à ONF Énergie
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La rénovation énergétique au cœur des « Défis Bâtiment Santé » 2019  Batiweb

La rénovation énergétique au cœur des « Défis Bâtiment Santé » 2019

Depuis 2011, les Défis Bâtiment Santé s’attachent à faire progresser le sujet de la santé dans le bâtiment. Cette année, l’événement soulignera les bénéfices d’une approche globale de la rénovation énergétique. Santé, bien-être, environnement, énergie sont autant de thèmes qui seront abordés. Deux temps forts marqueront l’édition 2019 : les Trophées Bâtiment Santé et le Colloque qui sera organisé le 4 juillet prochain au CAP SMA à Paris.
La FFB et l’Ademe proposent la mise en place d’un ¼ d’heure environnement Batiweb

La FFB et l’Ademe proposent la mise en place d’un ¼ d’heure environnement

Pour mobiliser les acteurs de la construction autour du respect de l’environnement, de la gestion des déchets de la lutte contre le gaspillage, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe) lancent le « ¼ d’heure environnement ». Une initiative qui consiste à instaurer des rendez-vous réguliers pour sensibiliser les salariés des entreprises à ces problématiques.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter