Fermer

« 100 minutes pour la vie » : l’édition 2022 remporte un franc succès auprès des jeunes

Pour sa deuxième édition 100 % mobile, le challenge « 100 minutes pour la vie » a réuni plus de 12 000 élèves et apprentis de la filière BTP. Lancé le 3 janvier 2022 par l’OPPBTP, ce challenge national a pour but de sensibiliser les jeunes sur la prévention des risques professionnels, le tout d’une façon originale et ludique.
Publié le 05 avril 2022

Partager : 

« 100 minutes pour la vie » : l’édition 2022 remporte un franc succès auprès des jeunes - Batiweb

Depuis 2021, la campagne nationale de sensibilisation « 100 minutes pour la vie » a dû adopter un tout nouveau dispositif à cause de la crise sanitaire. Porté depuis 2009 par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP), le challenge se déroule désormais sur l’application pour smartphone « Challenge 100 minutes pour la vie », une application basée sur le mobile learning.

Pendant 5 jours à compter de la date de leur inscription, les participants ont été invités à répondre à une série de 50 questions autour de la santé et de la sécurité au travail, avec pour objectif de remporter le maximum de points possible. Les joueurs peuvent également participer à des défis interactifs, dans le but d’espérer décrocher l’une des différentes récompenses à la clé.

Une forte implication chez les jeunes

La deuxième édition 100 % digitale de la campagne « 100 minutes pour la vie », qui se déroulait du 3 janvier au 4 février 2022, a rassemblé un total de 12 561 jeunes de tous niveaux et de tous cursus, dans 137 établissements partout en France. L’édition 2022 a par ailleurs connu une forte progression par rapport à celle de l’année précédente, et ce malgré une durée raccourcie de 3 semaines.

Cette année, ce ne sont donc pas moins de 790 909 questions qui ont été jouées sur l’application, soit 32 % de plus qu’en 2021, et chaque candidat a répondu en moyenne à 64 questions, contre 43 en en 2021. Les participants de cette deuxième édition 100 % mobile ont également été plus performants, puisqu’ils sont 23 % à avoir répondu correctement aux 50 questions du challenge en 2022, alors que l’an dernier, ils n’étaient que 14 %.

Paul Duphil, secrétaire général de l’OPPBTP se réjouit de cette forte mobilisation : « Nous sommes très satisfaits de cette nouvelle édition digitale. Grâce au soutien et à la mobilisation des CFA et lycées partenaires pour promouvoir le challenge auprès de leurs élèves, un très grand nombre de jeunes se sont rapidement connectés et pris au jeu, avec des scores plus élevés que lors de l’édition précédente ».

 

Robin Schmidt

Photo de une : OPPBTP

 

Par Robin Schmidt

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.