Fermer

Finales nationales des WorldSkills : le prix « Excellence BTP » remis à un carreleur

Nicolas Bottet, le candidat qui représentait la région Auvergne-Rhône-Alpes en carrelage lors des Finales nationales des WorldSkills à Lyon en janvier 2022, a reçu le prix « Excellence BTP », le 6 avril dernier. Les fédérations régionales du bâtiment (FFB, Capeb, FRTP, SCO) et PRO BTP ont décidé de le récompenser, suite à son parcours honorable lors du plus grand concours des métiers au monde réservé aux jeunes.
Publié le 19 avril 2022

Partager : 

Finales nationales des WorldSkills : le prix « Excellence BTP » remis à un carreleur - Batiweb

Il a terminé quatrième, à un point de la médaille d’excellence. Nicolas Bottet a représenté la région Auvergne-Rhône-Alpes, en carrelage, au cours des dernières Finales nationales des Worldskills à Lyon. La 46ème édition du plus grand concours des métiers au monde réservé aux jeunes a eu lieu du 13 au 15 janvier 2022, à l'EuroExpo de Lyon. Le BTP était par ailleurs le secteur le plus représenté, avec 18 métiers différents en compétition.

Au terme d’une préparation qui a duré près de deux ans, en raison des reports successifs liés à la crise sanitaire, et de trois jours intenses de compétition au cours desquels il a affronté dix candidats originaires d’autres régions, Nicolas Bottet a obtenu la quatrième place. Une belle performance pour le jeune professionnel âgé de 22 ans, que la FFB AuRA, la Capeb, la FRTP, les SCOP BTP et PRO BTP ont souhaité récompenser, en lui attribuant le prix « Excellence BTP ». 

 

« Une aventure humaine incroyable »

 

À presque 23 ans, Nicolas Bottet est aujourd’hui commercial chez Raimondi, dans l’Isère. Après une première formation en maçonnerie, il décide de changer de voie tout en restant dans le bâtiment. C’est là qu’il rejoint le BTP CFA Loire pour se former au carrelage. 

François Strignano, Team Leader de l’équipe WorldSkills Auvergne-Rhône-Alpes et formateur en carrelage au BTP CFA Loire, décrit Nicolas comme un jeune « passionné, engagé et investi tout au long de son parcours ». Ce qui a fait la différence selon lui ? « Nicolas sort d’une formation en maçonnerie, un peu d’expérience et de technique face à de purs carreleurs. Le niveau est haut, cela se joue à peu, souvent à quelques points », précise François Strignano.

Quant au principal intéressé, il retient de cette expérience, « une aventure humaine incroyable, riche en rencontres et moments intenses ». D’un point de vue professionnel, Nicolas reconnait une vraie montée en compétences, notamment grâce aux entraînements et à la préparation au concours. Il affirme par ailleurs qu’il n’hésiterait pas à retenter sa chance, s’il n’était pas trop âgé pour participer une nouvelle fois au concours.
 

Robin Schmidt

Photo de une : ACORA-BTP

Par Robin Schmidt

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.