Inauguration à Paris de l’exposition « Habiter Plus - Habiter Mieux » Evénements du bâtiment | 06.04.18

Partager sur :
Inauguration à Paris de l’exposition « Habiter Plus - Habiter Mieux »
Le Pavillon de l’Arsenal a inauguré, jeudi 5 avril, l’exposition « Habiter Plus – Habiter Mieux ». L’initiative fait la part belle aux nouvelles façons de penser et de concevoir un logement. A travers une soixantaine de projets, elle recense les enjeux de demain en matière d’habitat : construction décabornée, logement évolutif, recyclage, mixité sociale…
Alors que les villes se densifient et que les modes de vie évoluent, les acteurs de la construction doivent se réinventer et proposer de nouvelles formes de bâtir. L’exposition « Habiter Plus – Habiter Mieux » se veut l’occasion de faire le point sur les enjeux de demain en matière de logement.

Dans un communiqué, Alexandre Labasse, directeur général du Pavillon de l’Arsenal, rappelle que Paris « compte déjà 120 millions de mètres carrés bâtis dont 77 millions pour l’habitat ». L’enjeu « est de convoquer d’autres espaces à habiter car la pression de la demande rejoint le défi du foncier ».

Pour faire face au défi du foncier, il cite la transformation en logements de casernes abandonnées, de bureaux obsolètes, de garages inutilisés ou encore d'églises désacralisées. « Chaque transformation offre l’opportunité de redécouvrir des patrimoines oubliés, de rouvrir des sites, de partager des cours, et ainsi de participer à la vie de la cité ». Il relève aussi les accords signés entre la ville de Paris et la SNCF ou la RATP pour la construction de plus de 16 200 logements, dont au moins 50% d’habitat social.

Alexandre Labasse se réfère également à l'évolutivité des logements, une caractéristique indispensable aujourd'hui pour faire face aux nouveaux usages. Le défi du logement à Paris relève « d’une double ambition, solidaire et technologique ».

Construire mieux et consommer moins

Il revient ensuite sur la nécessité de « construire mieux » et plus sobrement. « La ville durable préfère la réhabilitation au neuf, dont le bilan carbone serait dix fois moins impactant ». Il précise que les architectes, maîtres d’ouvrage et aménageurs se tournent de plus en plus vers des éco-matériaux. « Pierre, paille, chanvre, bois : l’immeuble parisien retrouve et réinterprète ses matières d’origine pour éviter les excès de la modernité ».

Ils ont également recours « aux filières sèches, à la préfabrication, aux matériaux de réemploi ou biosourcés » et ce afin de répondre à l’ambition de réduire la consommation du bâti à 40 kWh ep/m2/an.

L’exposition valorise ainsi le travail effectué par les professionnels du secteur pour inventer « de meilleurs logements (…), des lieux plus vertueux, plus généreux ». A travers une soixantaine de projets « classés selon les questions qu’ils soulèvent dans l’habitat au quotidien », l'initiative met « ces enjeux à la portée de tous ». 

Ou fabriquer les logements du Paris de demain ? Peut-on inventer de nouveaux fonciers ? Peut-on offrir plus d’espaces extérieurs et rester sobre ? Colocation, cohabitation, copropriété, à quoi ressemble l’habitat à l’heure de l’économie du partage ? Le Pavillon de l'Arsenal vous invite à prendre part à la réflexion !

Pour découvrir l'exposition, rendez-vous du 5 avril au 2 septembre 2018 au :

Pavillon de l’Arsenal
21 boulevard Morland
75004 Paris
www.pavillon-arsenal.com

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le « Prix des femmes architectes » récompense ses lauréates

Le « Prix des femmes architectes » récompense ses lauréates

L’édition 2018 du « Prix des femmes architectes » a compté sur la participation de 300 professionnelles. Au total, 840 œuvres ont été examinées par un jury 100% féminin présidé par Anna Schabel. La cérémonie de remise des prix s’est tenue le 10 décembre au Pavillon de l’Arsenal. Quatre prix et une Mention Spéciale ont été décernés. Tous les détails.
Construction de maison : les matériaux les plus utilisés sont…

Construction de maison : les matériaux les plus utilisés sont…

ForumConstruire.com, plateforme d’échanges autour de la construction et de la rénovation de maison, s’est récemment intéressée aux matériaux les plus utilisés par les Français pour faire construire leur logement individuel. A la surprise générale, le parpaing arrive en première place, suivi par la brique et le bois. La pierre ponce, en revanche, termine en bas du classement. Le détail de ce palmarès.
En créant Cycle Up, Icade et Egis s’engagent dans l’économie circulaire

En créant Cycle Up, Icade et Egis s’engagent dans l’économie circulaire

Egis et Icade ont signé, mercredi 27 septembre, un protocole d’accord en vue de créer une société de réemploi des matériaux de construction. Baptisée Cycle Up, la société propose notamment une place de marché numérique où sont recensés les matériaux à recycler. Soutenue par la Caisse des Dépôts, l’initiative devrait être opérationnelle dans le courant de l’automne.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter