Les lauréats de Numériser l’existant dévoilés ! Évènements du bâtiment | 08.07.20

Partager sur :
"Numériser l’existant", programme lancé par PROFEEL (Programme de la Filière pour l’innovation en faveur des Economies d’Energies dans le bâtiment et le logement) dévoile ses trois start-up lauréates. Ces jeunes entreprises développant des outils numériques compatibles avec le BIM bénéficieront d’un soutien à la fois technique et financier.

Bimeo, LevelS3D et WiseBIM. Elles montrent l’exemplarité d’un secteur du BTP en pleine transition numérique, bien qu’en retard en comparaison des autres secteurs. Emmanuel Macron évoquait d’ailleurs l’importance du déploiement du numérique dans le bâtiment sur le plan de modernisation du pays. Plus que jamais, les applications, le digital, la 3D et le BIM sont devenus les murs porteurs d’un secteur fragilisé par la crise du coronavirus

 

Ces 3 jeunes start-ups lauréates du programme « Numériser l’existant » lancé par PROFEEL ont su faire la différence et bénéficient désormais pour le développement de leurs projets d’un soutien technique et financier. Le numérique est en effet un outil indispensable aux projets de rénovation du parc bâti autant sur la conception que sur les ventes. Des atouts et des enjeux autour du digital énumérés par Xavier Bernard, responsable de projets à l'AQC et pilote du projet : « L’enjeu du projet est de réduire les coûts de numérisation, améliorer la qualité de la saisie et simplifier l’ergonomie des outils, pour les rendre plus accessibles aux professionnels concernés, afin de réaliser un diagnostic plus précis, rapide et économique au moment d’établir des scénarios de travaux de rénovation énergétique ». 

 

Ces start-ups, pour être choisies parmi plus d’une trentaine de candidats, ont dû proposer le développement d’une solution digitale sous la forme d’une plateforme web, application pour smartphone; ou tablette compatibles avec les logiciels BIM spécialement conçus pour les professionnels du bâtiment travaillant chez un particulier, et plus particulièrement pour les TPE et PME. Un défi relevé haut la main par ces jeunes entreprises. 

 

À la découverte de ces projets numériques 

 

L’entreprise Bimeo, plateforme collaborative du BIM, a développé ARtobuild, un scan 3D. L’application est dotée d’un capteur précis grâce à la technologie Lidar et permet de scanner de manière fiable et rapide n’importe quelle pièce d’un logement. Dans l’interface d’ARtobuild, la maquette prend forme avec l’assemblage des pièces. Avec le soutien de PROFEEL, la start-up prévoit de développer de nouvelles fonctionnalités comme la gestion de l’épaisseur des parois, l’ajout d’objet 3D tels que les radiateurs ou les éclairages, et la possibilité d’annoter la maquette avec des cotations. 

 

De son côté, LevelS3D a développé l’application mobile de numérisation S3D Capture, accessible sous forme d’abonnement ou d’offres à l’acte, compatible sur smartphones et tablettes. L’application s'appuie sur la technologie de nuages de points, et permet de scanner une habitation « aussi facilement qu’en filmant » puis d’en générer un modèle 3D. Grâce au soutien apporté par PROFEEL, la start-up apportera de nouvelles fonctionnalités comme le pré-positionnement des nuages de points, l’ajout de photos pour rendre le modèle plus réaliste et l’intégration d’un IA pour identifier en 3D les objets et éléments du bâti. 

 

WiseBIM a quant à elle développé Plans2BIM, un logiciel en mode SaaS qui sera disponible soit par abonnement soit par jetons. Créée à partir d’algorithmes, elle permet de transformer de façon automatique un plan architectural 2D en maquette 3D IFC, puis éditer et enrichir la maquette via la plate-forme en ligne. Le soutien financier de PROFEEL lui permet d’achever le développement du logiciel. 

 

Ces trois entreprises ont su développer des projets et applications innovantes pour aider à la rénovation de logements. Des outils qui seront certainement récompensés et utilisés par de nombreux acteurs du bâtiment car le gouvernement a fait de la rénovation du parc bâti sa priorité n°1. 

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

De la conception à la déconstruction sélective, Resolving digitalise le bâtiment - Batiweb

De la conception à la déconstruction sélective, Resolving digitalise le bâtiment

Créé en 2003, Resolving se veut un « accélérateur digital » des métiers de l’immobilier et de la construction. La société met au service des différents acteurs du secteur des solutions collaboratives, l’objectif étant de les aider dans leur transformation digitale et de les accompagner au mieux pour qu’ils échangent « des informations le plus rapidement et le plus pertinemment possible ». Le point avec Franck Meudec, Vice-président-CEO de Resolving.
Deux coordinateurs pour organiser le Plan de rénovation énergétique des bâtiments - Batiweb

Deux coordinateurs pour organiser le Plan de rénovation énergétique des bâtiments

Projet majeur du gouvernement, le Plan de rénovation énergétique des bâtiments a été présenté le 24 novembre dernier par les ministres Nicolas Hulot et Jacques Mézard. Afin de donner une nouvelle impulsion à cette initiative, ces derniers ont annoncé ce 21 décembre la nomination de deux animateurs pour coordonner la concertation : Marjolaine Meynier Millefert, députée de l’Isère, et Alain Maugard, président de Qualibat.
La France en retard dans sa transition énergétique - Batiweb

La France en retard dans sa transition énergétique

Moyens « insuffisants » et objectifs « loin d’être atteints » : le Conseil économique, social et environnemental (Cese) ne mâche pas ses mots dans un avis récemment publié concernant la transition énergétique de la France. Dans ce contexte, l’organisme a formulé une série de propositions afin de combler le retard pris par l’hexagone. Les détails.
L’État annonce un dispositif en faveur de la rénovation des logements outre-mer - Batiweb

L’État annonce un dispositif en faveur de la rénovation des logements outre-mer

Le 24 septembre dernier, le gouvernement présentait son projet de loi de finances pour 2019, qui prévoit notamment un budget en baisse pour le ministère de la Cohésion des territoires. Bien conscient, malgré tout, des difficultés particulières qui touchent les Départements et régions d’outre-mer (DROM) en matière de logement, l’État a d’ores et déjà annoncé plusieurs mesures exceptionnelles intégrées au PLF. Le point sur ces dernières.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter