Les produits les plus innovants d'Expoprotection récompensés Evénements du bâtiment | 03.11.10

Partager sur :
Les produits les plus innovants d'Expoprotection récompensés
Expoprotection 2010, le salon de la prévention et de la gestion globale des risques (Sûreté/Sécurité, Lutte contre le Feu, Santé et Sécurité au Travail, WorkWear, Risques Industriels et Naturels) a remis ses Trophées de l'Innovation.
Ces derniers récompensent les produits les plus innovants du salon et permettent ainsi de mettre en avant les grandes tendances technologiques et les principaux axes d’évolution en matière de gestion des risques. Le jury du concours, composé d’experts, de journalistes, d’utilisateurs et de prescripteurs, a décerné trois trophées pour chacune des catégories :

Catégorie "Lutte contre le feu"

- 1er prix : Sinorix H2O Jet de SIEMENS
Solution d’extinction par production en basse pression d’un brouillard d’eau transporté dans le cœur du foyer et permettant une extinction à distance de celui-ci.
- 2ème prix : AU1024A2 & AU448A2 de DEF
Coffret d’alimentation de sécurité dont l’innovation réside dans les fonctionnalités de communication et de traitement dédiées à la maintenance préventive et curative.
- Mention spéciale du jury : Câble de protection au feu de Sycabel
Les câbles de protection au feu ont été créés pour répondre aux besoins de sécurité incendie dans les bâtiments. Ils ralentissent la propagation de l’incendie et réduisent la densité des fumées et les émissions dangereuses.

Catégorie "Sûreté/sécurité"

- 1er prix : Solaris de SORHEA
Première barrière infrarouge sans fil dont l’alimentation s’effectue par panneau solaire et batterie pour une consommation divisée par 1 000 par rapport à une barrière infrarouge classique filaire.
- 2ème prix : Push Bar Alarm de JPM SAS
Première fermeture anti-panique avec alarme autonome intégrée pour la sécurité des personnes et la sûreté des biens et contre les sorties frauduleuses.
- Mention spéciale du jury : Alarmview de MPLC - TECHNOLOGIES
Equipements vidéos sans fil pour sécuriser, surveiller et protéger des personnes, des habitations, des sites industriels et des zones sensibles dans le monde entier.
- Mention spéciale du jury : Moviwall de HYMATOM SA
Système de détection périmétrique extérieure qui détecte, mesure et localise toute intrusion jusqu’à 200 m grâce à l’analyse de la coupure de 1 000 faisceaux infrarouge réfléchis par un jeu de miroirs.

Catégorie "Santé/Sécurité au Travail"

- 1er prix : Harnais HT LadytracTM de TRACTEL SAS
Un harnais conçu avec une ergonomie adaptée à la morphologie féminine et offrant ainsi confort et sécurité accrus en cas de chute.
- 2ème prix : Macpolar Extrem de UVEX HECKEL FRANCE
Botte légère et maniable garantissant une totale sécurité et une protection totale contre le froid extrême (jusqu’à – 50°). ème
- 3ème prix : Cleanair 2F de CLEAN AIR
Nouveau système de protection respiratoire à ventilation assistée offrant un niveau de sécurité, de performance et de confort optimal pour l’opérateur.

Catégorie "WorkWear"

-Mention spéciale du jury : Skeed, combinaison ventilée moto de KERMEL
Première combinaison sous-vêtement ventilée, à la fois non-feu et non-fusible homologuée par la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM).

Catégorie "Risques Industriels et Naturels"

- 1er prix : Securalert de KM - EUROP
Sirène d’alerte de longue portée disposant des dernières technologies électroniques et informatiques lui permettant de s’intégrer dans tout système d’alerte PPI (Plan Particulier d’Intervention et Plan d’Opération Interne).
- 2ème prix : X-Zone 5000 de DRAGER SAFETY France SAS
Robot pour la détection de gaz pouvant être relié d’une manière filaire ou sans fil afin de pouvoir délimiter un périmètre de sécurité.

B.P

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Expoprotection 2018 : plus de 300 innovations vous attendent !

Expoprotection 2018 : plus de 300 innovations vous attendent !

Du 6 au 8 novembre 2018, le salon Expoprotection revient pour une 27ème édition ! L’événement, qui se tiendra à Paris – Porte de Versailles, illustre les tendances actuelles en matière de prévention et gestion des risques. Cette année, le nombre d’inscrits bat tous les records : 780 exposants seront présents (+ 4% vs 2016) dont 300 nouveaux participants. Des animations inédites seront proposées aux visiteurs parmi lesquelles la mise en place de quatre villages experts.
Le digital fait son entrée à Expoprotection, le salon de la prévention des risques

Le digital fait son entrée à Expoprotection, le salon de la prévention des risques

Expoprotection ne fait pas souvent partie des routes habituelles des visiteurs des grands salons du bâtiment. À tort, car la problématique de la prévention et de la protection des risques est au cœur de notre secteur d’activité, que l’on parle de sécurité des salariées sur le chantier, de prévention des maladies professionnelles ou plus généralement de la sécurité des occupants des bâtiments en construction. Et avec l’arrivée du digital, il y a de bonnes raisons pour visiter le salon en 2018 …
Publication d’un nouveau guide sur la sécurité et la prévention sur les chantiers

Publication d’un nouveau guide sur la sécurité et la prévention sur les chantiers

CSTB Éditions vient tout juste d’annoncer la parution d’un nouvel ouvrage portant sur les problématiques liées à la Santé et sécurité au travail, adaptées au secteur de la construction. Titré « Sécurité et prévention sur les chantiers », le document a été rédigé par trois expertes de l’IRIS-ST (Institut de recherche et d’innovation sur la SST) et revient notamment sur la réglementation en vigueur, l’organisation de la prévention, ou encore la gestion des accidents ou maladies professionnels.
Les chefs d'entreprise de moins en moins préoccupés par la sécurité de leurs salariés

Les chefs d'entreprise de moins en moins préoccupés par la sécurité de leurs salariés

Selon une enquête réalisée par l'Institut national de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accident du travail et des maladies professionnelles (INRS), les chefs des petites et très petites entreprises se préoccupent de moins en moins de la santé et de la sécurité de leurs salariés, depuis 2010. En matière de prévention, le minimum est en effet perçu comme « suffisant ». Analyse.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter