Marseille accueille la 9e édition du Championnat de France Cordistes Evénements du bâtiment | 15.01.19

Partager sur :
Marseille accueille la 9e édition du Championnat de France Cordistes
Le 9e Championnat de France Cordistes se déroulera les 4 et 5 avril prochains à Marseille. Pendant deux jours, les participants démontreront toutes les compétences que demande leur métier. Ils seront jugés sur le respect des modes opératoires sur cordes, la qualité et la précision du travail effectué, dans les meilleures conditions de sécurité.
Le métier de cordiste n’a cessé d’évoluer depuis sa naissance, dans les années 70. Il se distingue de par la multiplicité de ses activités et la diversité des environnements dans lequel il s’exerce.

En France, ils sont 8 500 à exercer ce métier, des professionnels que l’on retrouve notamment sur les chantiers de rénovation, de restauration de monuments historiques ou encore de maintenance des sites industriels.

Traditionnellement effectué sur des cordes à nœuds, le métier a été renouvelé et sécurisé, précise le Syndicat des Entreprises de Travaux en Hauteur (SFETH) dans un communiqué. « Aujourd’hui le matériel autant que les pratiques ont considérablement évolué pour ne plus avoir désormais qu’un lointain rapport à la pratique sportive ».

Le Syndicat rappelle que les cordistes sont des professionnels qualifiés qui ont reçu une double formation à la fois sur les métiers du bâtiment et des travaux publics mais aussi sur la sécurité.

Deux diplômes existent en France : le Certificat de Qualification Professionnelle Cordistes (CQP Cordiste) et le Certificat d’Aptitude aux Travaux sur Cordes (CATC). Pour les professionnels des travaux publics, un CQP OPRN (Ouvrier Protection des Risques Naturels) a également été mis en place.

Un championnat pour valoriser la profession

Le Championnat de France Cordistes vient valoriser ce métier en pleine expansion. Pendant deux jours, hommes et femmes s’affronteront lors de différentes épreuves. Précision, rapidité, sécurité et entraide comptent parmi les compétences nécessaires pour réaliser un travail précis.

Outre le temps, le jury, composé de professionnels cordistes, délibère ainsi sur le respect des modes opératoires sur cordes, sur la qualité et la précision du travail effectué, dans les meilleures conditions de sécurité.

« Organiser les Championnats de France des Cordistes, c’est valoriser et promouvoir les compétences des personnels et le savoir-faire des entreprises spécialisées dans les travaux sur cordes en s’appuyant sur les référentiels techniques et les règles professionnelles élaborées par le SFETH. C’est aussi l’occasion de réunir toute la profession, les entreprises, les organismes de formation et les partenaires », se félicite Jacques Bordignon, président du SFETH.

Cette année, c’est la Cité des Arts de la Rue de Marseille (13) qui accueillera la compétition. Après une journée de qualification, le jeudi 4 avril, trente-deux cordistes qualifiés disputeront les Masters le vendredi 5 avril au matin pour essayer d’atteindre le groupe des huit finalistes.

Un Challenge Entreprise sera également proposé en parallèle pour rappeler les hautes exigences que demande le travail en équipe (trois concurrents par équipe).

Résultats 2018

Individuel :
1. Antoine Quidoz / HYDROKARST (6 fois champion de France)
2. Joël Machado / APLOM
3. Ivan Muscat / ACCRO NATURE

Par équipes :
1. HYDROKARST
2. SOLUTION CORDES
3. APLOMB

R.C
Photo de une : ©vuedici.org
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Santé et sécurité au travail : signature d’une nouvelle convention

Santé et sécurité au travail : signature d’une nouvelle convention

Une nouvelle convention de partenariat pour l’amélioration de la santé et sécurité au travail vient d’être signée entre la FNTP, le ministère du Travail, la Cnam TS, l’Inrs et l’Oppbtp. D’une durée de 5 ans, la convention a pour but la recherche de solutions efficaces afin d’améliorer la formation et développer la culture de la prévention pour les acteurs des travaux publics.
Les conditions de travail en hauteur préoccupent toujours la Capeb

Les conditions de travail en hauteur préoccupent toujours la Capeb

La mobilisation de la Capeb en faveur de la prévention se poursuit ! L’organisme a annoncé le 25 juillet avoir renouvelé son partenariat avec Layher, spécialiste des échafaudages, et l’IRIS-ST (Institut de recherche et d’innovation sur la santé et la sécurité au travail). De nouvelles actions de prévention des risques devraient ainsi être prochainement mises en place, de même qu’une assistance téléphonique pour accompagner au mieux les dirigeants des entreprises artisanales du BTP.
Pour sa 15e édition, Batissiel Plus devient « Les Génies de la Construction ! »

Pour sa 15e édition, Batissiel Plus devient « Les Génies de la Construction ! »

Nouveau changement pour le concours Batissiel ! Rebaptisé Batissiel Plus en avril dernier, il devient « Les Génies de la Construction ». Dans un communiqué, les partenaires de l’événement expliquent avoir choisi un nom qui reflète la diversité des métiers du BTP et incarne les enjeux auxquels les acteurs du secteur doivent répondre. Pour cette 15ème édition, les élèves candidats devront articuler leurs projets autour des problématiques suscitées par l’évolution d’un territoire intelligent, durable et connecté.
Parution d’un guide pour la mise en place d’accès motorisés sur les grues à tour

Parution d’un guide pour la mise en place d’accès motorisés sur les grues à tour

Quatre organisations professionnelles ont annoncé la parution d’un guide d’information pour faciliter la mise en place d’accès motorisés sur les grues à tour. Le document, qui fait suite à la recommandation R495 formulée par la CNAM en octobre 2016, vise à aider les chefs d’entreprises à satisfaire leurs obligations en terme de sécurité. Y sont exposées les missions et responsabilités de chacun en cas de location ou d’achats d’équipements.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter